31 janvier 2011

Angry Birds in Rio : un trailer furieusement volatile

Buzz : Pour la sortie du film d'animation Rio, Angry Birds se met aux couleurs brésiliennes. Le très populaire jeu pour smartphones et tablettes (plus de 50 millions de téléchargements tout de même) sera proposée en mars dans une version spin-off inspirée du film, ont annoncé la Fox et la firme Rovio, à l'origine de cette app. Cette fois-ci, les piafs en colère tenteront de délivrer les deux perroquets de Rio, le tout en 45 niveaux. Le trailer se mire ci-dessous. Enjoy !

Anderton

Halal Police d'Etat : une claque à la vanne sur les Tunisiens

Buzz : EuropaCorp a balancé trois extraits de Halal Police d'Etat, la comédie franco-bledarde d'Eric et Ramzy. Dans l'extrait dit de "la claque", qui ne manquera pas de vous faire penser à une scène de Nikita (sauf que là, c'est l'inverse, enfin, vous verrez), la fine fleur de la police algérienne fait démonstration aux flics français de ses techniques de combat qui sont "un combinage entre le kung fu chinois, la boxe kabyle et la lâcheté d'un Tunisien".

Evidemment, cette vanne sur les Tunisiens tombe aujourd'hui à l'eau, ces derniers ayant démontré au monde entier qu'ils avaient des couilles grosses comme le Sahara. A la décharge des deux comiques, il existe un proverbe algérien qui dit : "L'Algérien est un guerrier, le Marocain un paysan et le Tunisien une femme". Là encore, cela ne fera plus rire personne. Reste que cet extrait est drôle, tout comme les deux autres (à base de fouille rectale et de matage mammaire) à voir ci-dessous.


Henry Cavill est le nouveau Superman



Artistes : Oubliez le Superman bodybuildé et à la mâchoire carrée. Zack Snyder a choisi de confier le rôle du super-héros capé à... Henry Cavill. L'acteur est connu pour sa prestation remarquée dans la série Les Tudors (il y joue Charles Brandon) et pour les rôles qui lui sont passés sous le nez : Batman (Batman Begins), James Bond (Casino Royale) et Edward Cullen (Twilight).

Finie la scoumoune pour ce jeune acteur Britannique, originaire de Jersey (est-ce pour cela qu'il parle aussi bien anglais que français ?). Selon un responsable de la Warner, "Il a une qualité incroyable. Il ne ressemble pas trop à Reeve et Routh mais il est fort et dégage de la modernité. Nous allons vraiment essayer de rendre Superman aussi contemporain que possible". Un Superman plus "humain" - autant qu'un extra-terrestre puisse l'être ? Clark Kent et Peter Parker, même combat ? On verra. Avec Zack Snyder derrière la caméra, y aura quand même de la baston, on peut en être sûr.


Anderton

30 janvier 2011

Best of blogs cinéma : X-Men, Tron, Oscars, Boon et Sherlock Holmes

Buzz : En ce dimanche frisquet, réchauffez-vous à la lecture de notre sélection de bons posts. ils ont été rédigés avec amour par notre bande de potes cinéphiles. Enjoy !






Anderton

29 janvier 2011

Inception - La Science des Rêves mashup

Buzz : Quand Michel Gondry prend la place de Christopher Nolan, et Gael Garcia Bernal celle de Leonardo DiCaprio, Inception (découvrez notre dossier complet) prend une autre tournure. Découvrez la bande-son d'Inception sur les images de La Science des Rêves. Cela fonctionne bien. Enjoy !


Anderton

Jurassic Park ralenti à 1000% !

Sur le web : John Williams est un maître. Pour lui rendre hommage, Birdfeeder a balancé sur Soundcloud le thème de Jurassic Park ralenti à 1000% ! Le résultat est sublime. Certains fans y entendent des envolées proches de celles de Blade Runner. Moi, cela me fait penser à du Georges Delerue (Le Mépris) ou à du Hans Zimmer pour ses scores de The Thin Red Line et d'Inception. Ecoutez et enjoy !




Anderton

Copains d'abord : "hilarant, drôle et tendre" (sic)


En DVD : Marcel Martial a le regard baladeur et il est tombé sur une accroche qui l'a bien fait marrer, et moi aussi. Pour promouvoir Copains d'abord, une comédie avec Adam Sandler, Kevin James et Chris Rock, MTV balance cette catchline : "Une comédie hilarante, drôle et tendre à savourer en famille !" (sic)

Après avoir rigolé, forcément on se pose la question : "C'est-y fait exprès cette association de 'hilarante' et 'drôle' ?" Réponse : on s'en fout ! Reste à espérer que le film soit aussi drôle que cette catchline.

Anderton

28 janvier 2011

Le Festival de Kyan : palme d'or du rire

Buzz : Je ne regarde pas France 4 donc je ne connaissais pas Kyan Khojandi. Heureusement, Marcel Martial, aka Huggy les bons tuyaux 2.0, m'a fait découvrir ses sketchs et je me suis bien marré.

Dans une chambre au murs ornés de posters de films, le bougre revisite Titanic, se moque de M. Night Shyamalan, joue avec le thème de Requiem for A dream. C'est bien vu et bien fait. J'adooore. Découvrez une compil de ses sketchs ci-dessous et l'intégralité de son Festival de Kyan. Enjoy !

Anderton


Le Festival de Kyan !! from Kyan Khojandi on Vimeo.

Oscar : James Franco et Anne Hathaway s'entraînent dur

Buzz : James Franco et Anne Hathaway s'entraînent dur pour présenter la 83e cérémonie des Oscar, qui se déroulera le 27 février 2011. Ils veulent prêt à faire face à n'importe quelle situation. Y compris à une bretelle de robe qui lâche. La preuve dans cette vidéo teaser diffusée sur ABC. Enjoy !

Anderton

27 janvier 2011

Centurion : la mort est dans le pré !



En DVD et Blu-ray : Centurion sorti en direct to video par Pathé est une vraie bonne idée. D’abord parce que le film envoie du bois en Blu-ray (souvent dans les yeux et les parties génitales, d’ailleurs), et ensuite car on peut raisonnablement penser que le film aurait fait un petit score sur fond de pop corn dans les salles de 80 places.

Le film raconte l’histoire de Marcus Dias (très bon Michael Fassbender, sosie non officiel de Daniel Day Lewis), unique survivant d'une attaque des Pictes (Pocket ?), qui après avoir rejoint la 9e légion du Général Titus Virilus la voit se faire enfiler comme des brochettes de yakitori, au cours d'une embuscade. Le Général est fait prisonnier et Marcus caché sous les cadavres (faites le mort, pas la guerre…) décide d'aller le récupérer avec 7 survivants qui seront autant de morts violentes.


Centurion + 1 : ça fait combien ?

Neil Marshall est un grand malade : d’abord, il est anglais et sa filmo en dents de croco (Doomsday, The Descent, Dog Soldiers) prouve qu’il a un goût très prononcé pour la violence… ultra violente !

Avec Centurion, il s’est fait un grand plaisir en réalisant un survival en l’an 117 ap JC, en sautant sur l’occasion de se dire : à cette époque les mecs étaient des barbares, et quand il tuait quelqu’un, c’était pas avec une balle de silencieux dans le nombril, mais bien avec une hache en plein front, un couteau dans l’œil, une lance dans la gorge, un piège a loups dans les yocs ! Bref Neil s’est fait son petit plaisir de fan de gore en coupant bras et jambes à foison, concours d’éventrations et d’arrachages d’yeux.

Le problème, c’est que ça a dû éclabousser les pages du scénario et certaines scènes arrivent comme des flèches quand d’autres avancent à un rythme de carriole sur des chemins de pierre. Au final, Neil s’est bien amusé et nous avec, même si on a aussi bien compris qu’il avait passé son permis de pilote d’hélicoptère, rapport aux longues séquences de l’Angleterre vue du ciel.

A voir avec votre boucher pour savoir quelle est la meilleure pièce dans l’homme.

Marcelus Martialus (Centurion)









EuropaCorp : Le Pogam prend le large


Artistes : Décidément les pages saumon de Cineblogywood connaissent un mois de janvier 2011 halluuuuuucinant ! Après Astérix parti de chez Pathé, Francis Boespflug qui revient chez Gaumont, c’est au tour d’EuropaCorp de nous faire un coup de Trafalgar : le divorce du plus célèbre couple de barbus de la production française. D’après un article paru sur LePoint.fr, Pierre-Ange Le Pogam quitte Luc Besson !

Un (pierre) ange part !


De désaccords en engueulades, les deux hommes semblent arrivés à un point de non retour, M. Le Pogam (8% d’EuropaCorp) reprochant à M. Besson (62% de la tôle) pas mal de choses. Dans le désordre : ses dépenses incontrôlées, ses choix pas toujours judicieux de réalisation et de production, ses recrutements « people » (Christophe Lambert - le publicitaire, pas Greystoke) et plus généralement, la stratégie de l’entreprise.


LePoint.fr ajoute : "Avec le départ de Le Pogam, qui va monter sa propre société, concurrente d'EuropaCorp, le scénario noir se poursuit. Car le Breton n'était pas seulement le plus fidèle des associés de Besson. C'était aussi un producteur au flair reconnu par tous dans la profession. EuropaCorp lui doit entre autres Trois enterrements de Tommy Lee Jones, Entre ses mains d'Anne Fontaine mais aussi les deux récents succès de Guillaume Canet : Ne le dis à personne et Les petits mouchoirs".

Bref, du rififi à Paname entre barbouzes mais vraisemblablement, la guerre des trois n’aura pas lieu (ndlr : phrase inouïe).


Marcel Martial (rasé)

26 janvier 2011

Cars 2 : la voiture française révélée

Buzz : Disney-Pixar met fin au suspense et révèle le look de la voiture frenchie dans Cars 2. Le nom de ce personnage tricolore : Raoul çaRoule ! Originaire d'Alsace (Sébastien Loeb appréciera), il porte le numéro 6. Découvrez le French Turbo en vidéo ci-dessous ainsi qu'une bomba brasileira.

Oscars 2011 : les réactions des stars aux nominations


Buzz : La liste des nominations aux Oscars 2011 est tombée mardi (sans trop se faire mal, à découvrir ci-dessous). Beaucoup de lauréats potentiels se sont exprimés. La joie domine, même si certains "oublis" font grincer des dents. Petit florilège de réactions, spontanées ou au contraire tout droit sorties de la bouche d'un agent, expressives ou drôles :

Darren Aronofsky (nomination : Meilleur réalisateur pour Black Swan) :  "C'est complètement dingue. Ecoutez, vous ne vous attendez à rien, surtout quand vous faites un film qui fait peur, qui est psychologique et qui n'est pas commun. Je suis vraiment heureux que l'Académie reconnaisse ce genre de films. C'est très excitant".

Les Frères Coen (nomination : Meilleurs réalisateurs pour True Grit) : "Dix [nominations], ça paraît affreusement beaucoup. Nous ne voulons en prendre à personne d'autre".

David Fincher (nomination : Meilleur réalisateur pour The Social Network) : "Je suis très reconnaissant et humble face aux nominations pour The Social Network (...) Cette nomination représente la somme de notre travail à tous, et je veux mettre en avant les vastes contributions à ce film de tous mes chers amis et partenaires artistiques (...)".


25 janvier 2011

L’Aurore : s’il n’y en avait qu’un…



En DVD et Blu-ray : Ami cinéphile, ami cineblogywoodien, s’il ne devait y en avoir qu’un, c’est celui-là ! Si tu n’aimes pas le noir et blanc, si dès qu’on te dit muet, tu penses à naphtaline, bâillements et préhistoire, alors, précipite-toi sur L’Aurore, qui sort en coffret Blu-ray chez Carlotta. Et là, crois-moi, tu ne penseras plus la même chose. Pourquoi ? Parce que !! La preuve en 6 points :

Murnau-Basquiat, même combat !

1 - Grâce à sa prodigieuse mise en scène, vous verrez en quoi un film peut se hisser au rang d’œuvre d’art, au même titre qu’un Basquiat en peinture, un cliché de Larry Clark en photo ou un morceau des Stones en musique – même foi en l’image et au cadre, mêmes inventivité, modernité et envoûtement. Comme quoi… !

2 - Derrière son scénario d’une simplicité biblique – un homme pris entre deux femmes, ses hésitations et ses remords, ses pulsions et son amour, ses envies de fuite et son besoin de bercail – le film atteint l’universel."L’histoire, d’insipide, devient sublime grâce à une prodigieuse science de l’image", l’a si bien décrit le critique surréaliste Ado Kyrou. Inutile d’y ajouter quoi que ce soit.

3 - Vous découvrirez que pas besoin de s’appeler Douglas Trumbull pour créer des effets spéciaux ! Transparences, surimpressions, accélérations, effets aquatiques, effets de lumière, tout l’état de l’art cinématographique est convoqué pour aboutir à des effets d’une beauté inouie : vision de forêt au milieu du trafic urbain ou bien surgissement d’une ville en pleine campagne…

24 janvier 2011

Le Canardeur : que deviens-tu, Michael ?


En salles : La sortie d’Au-delà a complètement occulté la réédition en salles d'un des très grands Clint Eastwood, Le Canardeur (1973), mis en scène – excusez du peu – par Michael Cimino – dont c’était la première réalisation – et co-interprété par l’autre grand Américain du moment, Jeff Bridges. Ah, je rêve de voir se reformer une telle affiche aujourd’hui… Pas vous ?


Don Quichotte et Sancho Pança en Americana


Bon, avant de rêver, courrez voir ce…ce quoi, au fait ? Buddy movie, road movie, polar…Un peu tout cela à la fois. En tout cas, inutile de finasser : dès les premiers plans – Eastwood déguisé en pasteur, poursuivi par un homme armé, se réfugie dans une église au beau milieu d’une prairie – éclate aux yeux la passion du réalisateur d’Heaven’s Gate pour l’Amérique : ses paysages fordiens, ses héros virils et désabusés en quête d’absolu, son style élégiaque et nostalgique d’une certaine Americana.

Sherlock Holmes 2 : vidéo et photos exclusives du tournage


Buzz : Après un passage par Strasbourg, le tournage de Sherlock Holmes 2 se poursuit à Londres, notamment à l'Université de Greenwich. Une étudiante très sympathique - qui a souhaité rester anonyme - a réussi la semaine dernière à prendre quelques photos et une vidéo ; elle nous les a fait parvenir. Découvrez-les ci-dessous.

23 janvier 2011

Chuck Norris, sauveur de la Belgique ?


Buzz : La Belgique n'a plus de gouvernement depuis 224 jours. Pour mettre fin à cette situation et rappeler leur attachement à l'intégrité de leur pays, 30.000 Belges ont manifesté à Bruxelles. Seul un héros pourrait mettre fin à la crise, comme le rappelle cette pancarte : Chuck Norris !

A coups de poings dans la gueule et de savates dans les burnes, le célèbre barbu ferait taire les extrémistes aux visées indépendantistes. Benoît Poelvoorde propose, lui, à ses compatriotes de se laisser pousser la barbe jusqu'à la résolution de cette vacance institutionnelle. Compatriotes masculins, j'imagine.

photo de emich découverte via @FrancBelge et @DavidAbiker

Anderton

Cars 2 : mystérieuse voiture française

Buzz : Disney-Pixar a choisi de laisser planer le mystère autour de la voiture française qui fera crisser ses pneus dans Cars 2. Un visuel teaser a été balancé : il nous apprend juste, en scrutant les contours supérieurs dudit véhicule, qu'il sera paré des couleurs nationales. Le studio lèvera le suspense mercredi prochain en révélant la voiture dans tout son éclat.

Anderton

Best Of blogs cinéma : liberté, héritage, démarrage, retour et réunion

Sur le web : Ce qui est affreux avec le dimanche, c'est que c'est bientôt lundi. Heureusement il y a notre belle sélection hebdomadaire de bons posts rédigé par notre fine équipe de blogueurs cinéphiles. Enjoy !






Anderton

22 janvier 2011

Liam Neeson débarque dans Star Wars The Clone Wars


Buzz : Liam Neeson a retrouvé son personnage de Qui-Gon Jinn, le temps de quelques épisodes de Star Wars : The Clone Wars. "En grandissant, mes héros, c'étaient les cow-boys : ils étaient forts et mystérieux et j'avais l'impression qu'ils chevauchaient toujours vers le soleil couchant. Pour les gosses d'aujourd'hui, Star Wars a le même genre de magie. Je voulais vraiment en faire partie", justifie le comédien à EW.

La série d'animation , diffusée sur Cartoon Networks, a déjà fait appel à des comédiens connus pour poser leurs voix, rappelle EW : Seth Green, George Takei, Michael York, Ron Perlman, Clancy Brown et Jon Favreau. Mais c'est la première fois qu'un acteur de ce calibre participe au doublage.

Découvrez un extrait de Star Wars The Clone Wars avec la participation de Liam Neeson sur EW.

Anderton

Pirates des Caraïbes 4 : Barbe-Noire sort le sabre !


Buzz : Il n'a pas l'air de plaisanter, Barbe-Noire ! Le méchant de Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence, est interprété par l'excellent Ian McShane. Même s'il joue un pirate, pas sûr qu'il jure autant que dans Deadwood. Cocksuckers !

Ci-dessous une photo de Jack Sparrow (Johnny Depp), à la proue d'une fière embarcation.


21 janvier 2011

L’Incompris : Dickens plutôt que Oui-Oui


En DVD : Avec L’Incompris, le cinéaste italien Luigi Comencini (L’Argent de la vieille, Le Grand embouteillage) traite l’un de ses sujets de prédilection : l’enfance. Surtout dans ses films postérieurs : Casanova, Un Adolescent à Venise, Pinocchio, Eugenio, Un Enfant de Calabre ou La Storia. Mais attention, hein : ce n’est pas Oui-Oui, mais plutôt Dickens…

Ce film – massacré à sa sortie en 1968, car pas assez idéologique et trop sentimental – raconte l’histoire d’un consul de Grande-Bretagne en poste à Florence, tout récemment devenu veuf, qui doit faire face à ses deux enfants, Andrea, 10 ans, et Milo, 6 ans, dont les réactions face au deuil vont les révéler à eux-mêmes.

Sacha Baron Cohen sera dictateur


Buzz : Paramount a annoncé jeudi dans un communiqué "la sortie mondiale de la prochaine comédie de  Sacha Baron Cohen The Dictator le 11 mai 2012". Contre toute attente, il ne s'agit pas d'un remake du célèbre film de Charlie Chaplin mais d'un long-métrage "inspiré du roman Zabibah et le Roi de Saddam Hussein" !! Au moins, l'auteur maîtrisait son sujet.

Le pitch : "un dictateur [...] va jusqu’à risquer sa vie pour s’assurer que son cher pays oppressé ne deviendra jamais une démocratie". A la prod, Scott Rudin Rudin (The Social Network, True Grit) ; à la réalisation, Larry Charles, déjà "responsable" des deux derniers films de Sacha : Borat et Bruno. Il faut donc s'attendre à du lourd !
Anderton

Will Smith : un remake d'Annie pour Willow et Jay-Z


Buzz : Will Smith projette de refaire une adaptation cinématographique d'Annie. Et pour le rôle principal, il recruterait bien... sa fille, Willow Smith.

Petit rappel : Annie narre l'histoire d'une petite orpheline (Annie, donc) qui croise le chemin d'un milliardaire. Histoire d'abord développée en BD dans les années 1920 sous le titre Little Orphan Annie, puis adaptée en comédie musicale à la fin des années 1970. Laquelle comédie musicale, devenue un immense succès, a également été adaptée au cinéma dans un film éponyme signé John Huston, avec Albert Finney. Deux chansons sont ainsi devenues de grands classiques : Tomorrow et Hard Knock Life. Cette dernière a d'ailleurs été samplée par Jay-Z en 1999 pour devenir It's A Hard Knock Life - dont Mike Myers a fait un hilarant détournement dans Austin Powers.

Or, Jay-Z a également produit le tube capillofouetté de Willow Smith : Whip My Hair. Le rappeur pourrait donc s'embarquer dans l'aventure. Après son frère Jaden, qui a montré tout son talent dans le sympatoche Karaté Kid, Willow se lance comme papa et maman (Jada Pinkett Smith) à l'assaut du box-office. Et cela pourrait décoiffer.

source : Variety

Anderton

20 janvier 2011

Megan Fox se déshabille pour Armani


Sexy Stars : Megan Fox prend la pose dans une pub pour Emporio Armani Underwear. Forcément, elle n'est pas très habillée. On ne s'en plaint pas.

Anderton

Susannah York is dead, tout le monde s’en fout – pas moi !


Artistes : L’actrice britannique Susannah York est décédée ce week-end à 72 ans, et tout le monde s’en fout, à part quelques indécrottables quarantenaires biberonnés au cinéma US des 70’s. Comme moi, j’avoue ! Quelques souvenirs lointains – mais émus ! – de ciné-club ou de film de dimanche soir reviennent à ma mémoire….

The Office : Ricky Gervais et Steve Carell réunis !


Buzz : Ricky Gervais fera un cameo dans The Office US ! Son personnage, David Brent, rencontrera Michael Scott, interprété par Steve Carell. La séquence a déjà été tournée et sera diffusée aux States le 27 janvier. Un beau cadeau pour les fans alors que Steve Carell abandonne la série à la fin de cette saison. Gervais meets Carell... Can't wait !

source : Vulture

Anderton




19 janvier 2011

Golden Globes : le scandale Ricky Gervais, les réactions des stars


Buzz : Trois jours après la 68e cérémonie des Golden Globes, la prestation de Ricky Gervais suscite toujours autant la polémique. Les médias sont divisés : certains ont trouvé le comédien britannique "trop méchant" (Los Angeles Times) et ont dénoncé son acharnement et son manque de classe ; tandis que d'autres l'ont trouvé "hilarant" (The Hollywood Reporter) et ont apprécié qu'ils foutent le boxon dans une cérémonie en général ennuyeuse. Les médias conservateurs ont même kiffé l'attaque en rêgle contre ce repaire de gauchistes bien pensants qu'est Hollywood, souligne THR.

Et les principaux intéressés ? Ceux qui s'en sont pris plein la tronche pendant la cérémonie. Philip Berk, le président de la Hollywood Foreign Press Association (HFPA), qui a organisé l'événement, a déclaré que Gervais avait "dépassé les limites". Il faut dire que Ricky a évoqué les problèmes d'incontinence et le dentier de Berk ! Officiellement, la HFPA a souligné : "Nous avons adoré le show. C'était très marrant et évidemment, cela a fait parlé beaucoup de gens. Quand on engage un comédien comme Ricky Gervais, on s'attend à des blagues sans concession, parfois scandaleuses. Sans aucun doute, dans ce cas-ci, il a poussé le bouchon et est parfois allé trop loin. La HFPA ne pourrait en aucun cas tolérer certaines de ces remarques personnelles. Toutefois, globalement, la cérémonie a été l'une des meilleures que nous ayons jamais eue et nous sommes satisfaits". Tout et son contraire, quoi !

18 janvier 2011

Au-delà et après ?...


En salles : Une semaine. C’est le temps qu’il m’aura fallu pour laisser décanter la projection du film Au-delà. Il y a des réalisateurs dont on attend beaucoup. Parce qu’on sait que forcément, le plaisir sera grand. Le nouveau film de Clint Eastwood commence fort.

Dès les premières minutes, les trois principaux personnages sont confrontés à des émotions très violentes, et nous aussi. Et puis plus rien…ou presque. Pendant une heure, on attend patiemment la rencontre qui va changer une nouvelle fois leur vie. Chacun poursuit son chemin et décide de prendre en main son destin afin de trouver les réponses à ses questions. Et c’est ce qui arrive dans les trente dernières minutes… et nous, on ressort soulagés que ça arrive enfin.

17 janvier 2011

The Dark Knight Rises : fanmade poster de haut vol


Buzz : The Dark Knight Rises, la 3e aventure de Batman version Christopher Nolan et Christian Bale, suscite une attente de malades chez les cinéphiles. En attendant de découvrir le premier visuel officiel, Shokxone Studios nous balance une affiche splendide, digne d'intégrer le press kit de Warner.

pécho sur DeviantArt via @Uruloki

Anderton

Golden Globes : Ricky Gervais, master vanneur

Buzz : La 68e cérémonie des Golden Globes Awards a été animée par Ricky Gervais, comme l'an passé. Le comédien britannique a perdu du poids et gagné en méchanceté. Découvrez ci-dessous son discours d'ouverture, dans lequel Martin Sheen, Hugh Heffner, The Tourist et Sex and The City 2 (entre autres) sont descendus par le M.C. Pour notre plus grand plaisir. Enjoy !



Twilight Révélation : première photo enfin au lit !


Buzz : Attention, fans de Bella et Edward, risque de Twilightasme ! Summit Entertainment a balancé une photo de Twilight Révélation. Et quelle photo ! Robert Pattinson et Kristen Stewart y apparaissent nus, au lit, tendrement enlacés. Vampire des Sens !

Anderton

Golden Globes 2011 : le palmarès complet

Buzz : La 68e édition des Golden Globes s'est tenue dimanche à Los Angeles. Pas de grosses surprises (The Social Network casse la baraque) mais un cocorico : Carlos la série d'Olivier Assayas a été distinguée. Ci-dessous le palmarès complet cinéma et TV.

CINEMA

Meilleur film dramatique

Meilleur réalisateur de film
David Fincher – The Social Network

Meilleure interprétation féminine dans un film dramatique
Natalie Portman – Black Swan

Meilleure interprétation masculine dans un film dramatique
Colin Firth – Le Discours d'un Roi (The King's Speech)

16 janvier 2011

The Green Hornet : vert de joie !


En salles : J'ai vu The Green Hornet (en 3D mais malheureusement en VF, faute de choix dans mon bled) et j'ai pris mon pied. Et pourtant, quand j'ai appris le lancement de ce film, mes voyants étaient au rouge, tant l'adaptation me semblait casse-gueule. Et bien, l'équipe est parvenue à mettre tous les feux au vert. La preuve en 6 points !

1- Rendre populaire un héros méconnu
Le Frelon Vert est loin d'avoir la même cote de popularité en France, et dans la plupart des autres pays du monde d'ailleurs, que Spider-Man, Superman ou Batman. Certes, il y a eu les émissions radio, la série TV avec Bruce Lee dans le rôle de Kato, la BD... mais le personnage est surtout célèbre aux Etats-Unis. Le pari de faire passer The Green Hornet au rang de justicier mondialement connu est réussi : on comprend rapidement les motivations du personnages. L'engagement de Seth Rogen y tient pour beaucoup.

2- Imposer Seth Rogen dans un rôle de justicier
Les fans de Judd Apatow (dont je suis) adorent Seth Rogen, un gros nounours aux joues mal rasées et aux t-shirts cultes mais trop courts qui révèlent un bide gras et velu. Un bon gars à la mauvaise humeur de façade mais au coeur d'or, de la bouche duquel sortent bons mots et gros mots, vannes implacables, rots ou fumée de tarpé. Bref, l'anti-héros absolu. Et il faudrait qu'il soit crédible en justicier masqué ? L'ami Seth réussit son coup parce qu'il croit en son personnage : il a cosigné le scénar et coproduit le film. Le fils de millionnaire dont le père est mort n'a rien d'un Bruce Wayne, rongé par son désir de vengeance : Seth incarne un branleur. Un rôle qui lui va comme un gant. Il est donc crédible et hilarant.

Best Of blogs cinéma : Scream 4, Somewhere, True Grit, 24 et Gaumont

Sur le web : Notre assoce de blogueurs cinéphiles s'agrandit. Kinoo, qui fut de la première saison du Best Of, revient après un séjour aux States et un blog remanié : Hollywood & Co. Welcome back Dude ! Et vous, enjoy, les aminches !






Anderton










15 janvier 2011

Ricky Gervais : un hilarant shooting

Artistes : Le photographe Howard Schatz réalise de superbes portraits de stars "en situation". Il leur demande de jouer des scènes et immortalise leurs mimiques (lire l'article : Quand les stars font de drôles de têtes). Vanity Fair a mis en ligne la vidéo du shooting de Ricky Gervais. Et c'est très drôle ! Enjoy !

Anderton

14 janvier 2011

Pirates des Caraïbes 4 : Johnny Depp à la Une d'EW


Buzz : Jack Sparrow va faire la Une de vos journaux favoris et il va falloir vous y habituer. Voici la cover d'EW, avec un Johnny Depp qui trinque à notre santé pour annoncer les sorties cinéma de 2011. Parmi lesquelles Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence, l'un des films les plus attendus de l'année à venir.

Anderton

13 janvier 2011

Spider-Man : première image !


Buzz : Première image d'Andrew Garfield dans le costume de Spidey ! La prochaine adaptation cinématographique de Spider-Man est forcément attendue au tournant. "Andrew Garfield a l'air cool, mais je crois que Spider-man a besoin d'un sandwich, mec", résume Damon Lindelof. Nous aussi, on a faim. Faim d'autres photos et de trailers, histoire d'être complètement rassurés. On y croit, Tisseur !

Anderton

Les Simpson : J’boirais bien une p’tite chatte !!

Buzz : On le sait tous, Les Simpson est et restera la plus grande série de l’histoire de la téloche, par sa qualité, son nombre de saisons, et sa notoriété allarounzeworld. Multi-générationnel, transversal, pluriculturel, il ne manquait qu’un dernier hommage pour devenir définitivement cul-te : un bon boulard made in Californie, là où la fornication est un art de vivre.

Francis Boespflug, un nouveau mogul chez Gaumont !


Buzz : L’ex-Warner Boss passe chez les Gaulois de la Gaumont. Décidément 2011 ne fait rien comme ses prédécesseurs. Après Astérix qui atterrit chez Wild Bunch après avoir quitté Pathé, c’est au tour d’une figure du cinéma français de changer de crémerie. Francis Boespflug, ce vétéran du paysage du ciné français, revient après deux années au repos forcé et le (re)voila chez Gaumont, le légendaire studio français. Comme on n’a pas de pages saumon sur Cineblogywood, on vous en parle ici !


12 janvier 2011

Battle: Los Angeles : un extra trailer de combat

Buzz : C'est LE trailer qui met le cinéphile geek en émoi. Battle: Los Angeles évoque une invasion extra-terrestre dans la Cité des Anges. Sur un pitch finalement peu original, le réalisateur Jonathan Liebesman nous balance des images über-badass, comme on dit quand les mots manquent. La preuve ci-dessous.

The Ward : le retour de maître Carpenter !


Buzz : Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître : son dernier film datant de 2001 (Ghosts of Mars), John Carpenter était devenu pour beaucoup d’entre nous un réalisateur du siècle dernier qui aura illuminé nos nuits agités d’ados en mal de frissons. Disons-le clairement, avec Halloween, Assaut, Starman, Jack Burton, Le Prince des Ténèbres, New York 1997, Christine ou encore et surtout The Thing, l’homme aura marqué ma vie de cinéphile.

Harry Brown : Un Harry qui vous veut du mal !


En salles : La première fois que j’ai vu le trailer de Harry Brown, j’ai plus pensé à Un justicier dans la ville qu’à Gran Torino. Ce n’est que quelques temps après en me plongeant dans les profondeurs du ouaibe que j’ai découvert que le film, élu Best British film 2010 aux Empire Awards, pouvait en fait n’être ni l’un, ni l’autre mais tout simplement être Harry Brown.

Ouragan dans le Caine !

Avec son budget d’argent de poche de gosse de Neuilly, son réal inconnu (Daniel Barber) et son scénar cousu de fil rouge sang, le film n’en demeure pas moins un film de très belle facture. D’abord parce que Michael Caine est un acteur immense, qui fait pleurer les cailloux d’un clignement d’œil et dont le personnage d’ex-pointure de l’armée anglaise est joué tout en subtilité sur une descente abyssale vers le terminus des désanchantés.


11 janvier 2011

The Green Hornet : en vert et contre tous !


En salles : Britt Reid est le riche héritier d’un empire médiatique dirigé par son père, magnat de la presse à Los Angeles. Enfant délaissé et mal-aimé, il devient un adulte fêtard et irresponsable. A la mort de son père, il n’a que faire de la gestion de son journal et ne rêve que d’amusement. Pour se révolter contre ce manque d’amour, il commet un méfait qui va le transformer en justicier malgré lui. Sous l’identité du "Green Hornet" (son costume étant plus un déguisement qu’un uniforme), il combat le crime non pas comme un justicier mais comme un enfant.

Mais comment devenir un héros qui se démarque des autres ? Réponse : En semant le trouble dans les esprits et en faisant le bien tout en faisant le mal. Vous me suivez ? Etre un "bad guy" pour devenir un "good boy". Son credo : "Enfreindre la loi, pour mieux la protéger". Cette comédie d’action, burlesque et parfois grotesque, devient surtout un film de "comics".

Attention, un héros peut en cacher un autre !

Pour le seconder, Britt va faire appel à un as des arts martiaux et de la mécanique : son chauffeur Kato. Car tout héros a besoin d’un acolyte pour commettre ses méfaits. Sauf qu’en l’occurrence, celui ci va se montrer particulièrement inventif, combatif et va voler la vedette au héros. D’ailleurs, sur l’affiche, c’est lui qui est au premier plan ! Ensemble, ils vont essayer de semer leur réputation sur la ville et affronter le roi de la pègre, Benjamin Chudnofsky.

Le film est adapté d’une célèbre série radiophonique des années 30 : Le Frelon Vert. Dans les années 60, elle a déjà été réalisée pour la télévision avec Bruce Lee dans le rôle de Kato. Ce personnage, attachant et drôle, a été le premier grand rôle de Bruce Lee et en a fait une star aux Etats-Unis. C’est grâce à lui que les 26 épisodes de la série ont connu un immense succès.

Des stars qui jouent aux idiots

En lisant la filmographie de chacun des acteurs, on a l’impression d’être en face d’un trio de génies qui s’amusent à jouer les idiots au cinéma. Dans le film de Michel Gondry, le rôle de Kato est repris par Jay Chou, chanteur compositeur, star de la musique asiatique, originaire de Taiwan mais aussi acteur et réalisateur. Multi-nominé et primé, la liste de ses récompenses est déjà longue.

Britt Reid, le Frelon vert, est interprété par le non moins talentueux Seth Rogen. Producteur exécutif et co-scénariste du film avec Evan Goldberg, il campe un héros à peine sorti de l’enfance, qui fait régner la justice tout en s’amusant avec son copain. Comme un gamin, il est jaloux des talents de son partenaire et ils jouent tous les deux une pantomime ou chacun essaye de tirer la couverture à lui et tente de remporter la meilleure part du gâteau.

Peter Yates, éloge d’un petit maître


Artistes : Pour compléter le beau portrait qu’en a fait Anderton (lire Peter Yates, de Bullitt à Krull), quelques mots supplémentaires sur Peter Yates. On ne le savait pas assez, mais l’auteur de Bullitt qui vient de décéder à l’âge de 82 ans, était un cinéaste britannique. Bon, OK, vu sa filmo – et sa discrétion ! – cela n’apparaît pas évident. Même s’il a été cité 4 fois à l’Oscar du meilleur réalisateur.

Rappel de quelques-uns de ses faits d’armes, notamment de 8 petits chefs-d’œuvre qui restent dans les mémoires de ceux qui les ont trop peu vus.

1- Bullitt (1968). A revoir absolument pour admirer comment on pouvait réaliser un film d’action d’une beauté racée doublé d’un vrai cache-cache psychologique sans avoir recours au montage minute et aux effets spéciaux. Bref, le mariage d’Antonioni et du film d’action. Et puis San Francisco, et puis Steve McQueen, et puis la musique de Lalo Schiffrin…

2- La Guerre de Murphy (1970). Face à face Peter O’Toole-Philippe Noiret dans un recoin du Vénézuela, à la fin de la Seconde guerre mondiale. Un classique du cinéma du dimanche soir de l’ORTF, qu’on aimerait revoir pour sa faconde, son humanité et son originalité.

3- Les Copains d’Eddy Coyle (1973). Tiré d’un polar de George Higgins, un bijou noir et violent sur l’amitié, les trahisons et le temps qui passe. Avec un formidable Robert Mitchum, désabusé et au bout du rouleau. Un petit chef-d’œuvre noir des 70’s, avec Les flics ne dorment pas la nuit.

4- La Bande des Quatre (1978). Chronique désabusée de la jeunesse des 70’s, avec Dennis Quaid, Daniel Stren, Jackie Earl Healy et Dennis Christopher, sur un scénario de Steven Tesich, futur auteur du grand et méconnu Georgia d’Arthur Penn.

Translate this blog