DOSSIER

30 avril 2012

Prometheus : 3 minutes de kiff

Buzz : Oui, on est tous comme des dingues à attendre la sortie de Prometheus. Oui, Ridley Scott est doué et son retour à la SF a de quoi faire baver. Oui, il s'est entouré d'un casting de malades : Michael Fassbender, Noomi Rapace, Idris Elba, Charlize Theron. Oui, le visuel du film et l'histoire (un opus de plus à la saga Alien) annoncent quelque chose de grandiose. Et oui, ces quasi trois minutes d'international launch trailer font accélerer le rythme cardiaque. Alors, enjoy !

Anderton

 

This is 40 : Judd Apatow ne connaît pas la crise

Buzz : 40 ans. Le bel âge... pour ceux qui n'en ont plus 30. L'âge des remises en question. L'occasion (d'essayer) de reprendre sa vie en main et de faire mieux qu'avant. C'est le thème du nouveau film de Judd Apatow. Dans le rôle de la femme qui vit sa crise de la quarantaine, Leslie Mann, Mme Apatow au civil. Dans le rôle du mari obligé de suivre, Paul Rudd. Dans le rôle de leurs enfants, les enfants du réal et de l'actrice. Jason Segel est aussi dans le coup. Le trailer, à mater ci-dessous, annonce de l'humour apatowesque à base de cru et de tendre. On soutient d'emblée.

Anderton

 

29 avril 2012

Samuel L. Jackson : un genre à part entière



Artistes : Le New York Times Magazine consacre sa couv (et quelle couv !) à l'un des acteurs les plus "profitable" - si ce n'est le plus "profitable" - d'Hollywood. J'ai nommé Samuel L. Jackson. Mine de rien, le bonhomme a participé à certains des plus gros succès hollywoodiens de ces dernières années. C'est le chauve à qui tout sourit. Comme le résume le NYTM, Sam est un genre à lui tout seul. Word !

Anderton

Best of blogs cinéma : Jason Priestley, Walk Away Renée, Enchaînés, box-office et Hollywood

Sur le web : A la veille du premier mai, notre club de blogueurs cinéphiles ne chôme pas. La preuve avec ces bons posts à lire d'urgence. Enjoy !






Anderton

28 avril 2012

Total Recall : l'affiche française


Buzz : En son temps (les années 1990), Total Recall s'était taillé un joli succès et avait marqué les fans de science-fiction. Son remake fera-t-il aussi bien ? Derrière la caméra, Paul Verhoeven a été remplacé par Len Wiseman, tandis que devant, c'est Colin Farrell qui interprète le rôle dévolu à Arnold Schwarzenegger. Voici l'affiche française en attendant d'en avoir le coeur net dans les salles obscures.

Anderton




Intouchables : l'affiche américaine


Buzz : Intouchables continue à tracer sa route dans le monde. Avec plus de 13 millions de spectateurs hors France, le film de Toledano et Nakache est d'ores et déjà le film français qui a fait le plus d'entrées dans le monde depuis l'invention des peintures rupestres !

La sortie américaine est orchestrée par Harvey Weinstein et, selon Cécile Gaget, la responsable des ventes internationales chez Gaumont, interviewée par TF1, le mogul américain semble décidé à propulser Omar Sy sur le devant de la scène américaine. Je ne sais pas si Omar parle anglais mais ça ne peut pas être pire que Jean Dujardin. Donc forza !

Grâce à l'ami @FlorianL de Filmgeek, voici l'affiche US de The Intouchables. Découvrez les autres affiches étrangères du film grâce à @Christophe_Co et son Sibère Carnet.

Anderton

27 avril 2012

Hannah Simone, la sexy New Girl


Sexy Stars : La star de la série New Girl, diffusée sur Fox TV, c'est la pétillante Zooey Deschanel. Elle incarne Jess, qui emménage dans un loft avec trois copiaules mecs. Sa copine Cece est interprétée par Hannah Simone. La belle brune raconte une blague à Esquire en petite culotte. On rit et on bave en même temps. Découvrez d'autres photos ici et écoutez la blague là. Enjoy !

Anderton

Cannes 2012 : vidéo pour La Quinzaine des réalisateurs

Buzz : Le Festival de Cannes, ce n'est évidemment pas que la sélection officielle. Quelques-uns des cinéastes phares et des films cultes ont d'ailleurs été révélés dans d'autres catégories, notamment à La Quinzaine des Réalisateurs. Et cette vidéo nous le rappelle avec brio. Enjoy !

Anderton
 

Prometheus : featurette qui en dévoile un peu plus

Buzz : Cette featurette de Prometheus présente quelques images nouvelles et les témoignages dithyrambiques des comédiens (Michael Fassbender, Noomi Rapace, Charlize Theron) envers Ridley Scott. Ne soyons pas cyniques : le cinéaste mérite tout le bien qu'on dit de lui. So enjoy !

Anderton

26 avril 2012

Le Parrain : le coffret Prestige dévoilé


En DVD et Blu-ray : Paramount Home Entertainment a dévoilé le visuel et les caractéristiques du coffret Prestige DVD et Blu-ray du Parrain,. Une édition limitée qui sortira le 6 juin 2012 à l'occasion du 40e anniversaire de la sortie du premier opus. Après le coffret noir, place au coffret blanc... et or. Détail des contenus ci-dessous.

Django Unchained : DiCaprio, Foxx et Waltz en photos


Buzz : Django Unchained, le prochain Quentin Tarantino, est une histoire d'amour. Celle d'un ex-esclave (Jamie Foxx), recruté par un chasseur de primes (Christoph Waltz), qui est bien décidé à libérer sa femme de la plantation de Calvin Candie (Leonardo DiCaprio). Lequel aime bien manier le marteau et organiser des combats de gladiateurs sur ses terres. La preuve ci-dessous.

Les Kaïra : un teaser qui a La Haine

Buzz : Dans La Haine, l'important, c'est la chute (à tous les sens du terme). Dans le nouveau teaser des Kaïra, qui rend hommage à La Haine, l'important c'est aussi la chute. Enjoy, bande de bâtards !

Anderton



Ubisoft lance sa première fiction sur W9 !

Buzz : Tourné en 19 jours en République Tchèque, Ghost Recon Alpha est un double événement.
Ce court métrage de 24 minutes est en effet la première fiction issue du récent studio Ubisoft Motion Pictures, dirigé par les ex-EuropaCorp Jean-Julien Baronnet et Jean de Rivières.
Réalisé par Hervé de Crécy et François Alaux (oscarisés en 2010 pour leur court métrage Logorama), ce film sera diffusé le 3 mai prochain sur W9, après L'incroyable Hulk. Première mondiale, ce film sert également de campagne préventive pour annoncer la sortie du jeu multiplateformes Ghost Recon Future Soldier (le 24 mai).

Marsellus Wallace.

25 avril 2012

Mission Impossible Protocole Fantôme : clé USB collector


Buzz : Ce matin, j'ai reçu un paquet au courrier. A l'intérieur, cet étrange mousqueton qui s'est révélé être une clé USB. Elle contenait divers docs sur Mission Impossible Protocole Fantôme, qui sort ces jours-ci en vidéo. A savoir des interviews, un dossier de presse, les jaquettes des DVD et Blu-ray ainsi que quelques photos du film. Initiative sympa de Paramount Home Entertainment. Je vous rassure/déçois (biffer la mention inutile) : la clé USB ne s'est pas autodétruite après consultation.

Anderton

24 avril 2012

Jessica Chastain pose pour le NYT


Artistes : Jessica Chastain fait la couverture du New York Times Style Magazine à l'occasion de son numéro sur la mode et la beauté de l'été 2012. Après The Tree of Life, La Couleur des Sentiments et Take Shelter, la revue US indique que l'actrice interprète Gia la jaguar dans Madagascar 3, partage l'affiche avec Tom Hardy et Shia LaBeouf dans The Wettest Country et se prépare à partir en inde pour tourner un thriller sous la direction de Kathryn Bigelow. Bref, she's hot ! Découvrez une autre photo ci-dessous.

Men in Black 3 : Pitbull is Back in Time - clip

Buzz : La chanson-titre de Men in Black 3, c'est Pitbull qui s'y colle. La vidéo de Back in Time a été balancée sur le web par Sony. Si tu aimes les chauves à lunettes, les aliens qui explosent et les meufs canon, tu devrais kiffer.

Anderton

Les mythes d'Hollywood décryptés


A lire : Après l'indispensable Dictionnaire Spielberg, les éditions Vendémiaire publient Mythes et idéologie du cinéma américain. Dans cet ouvrage, Laurent Aknin propose une passionnante analyse du cinéma de fantasy hollywoodien - lequel englobe quatre genres : les films de science-fiction, les (néo) péplums, les films d'horreur et les films de super-héros. De 300 à The Dark Knight (découvrez ici notre dossier : vidéos, photos, infos...) en passant par La Guerre des Mondes, Saw et beaucoup d'autres, l'auteur explique, met en perspective mais aussi s'enthousiasme, dézingue, réhabilite. Avec beaucoup de talent et d'intelligence. Laurent Aknin a ainsi accepté de répondre à quelques questions que nous lui avons adressées par mail.  Enjoy !

Cineblogywood : Les attentats du 11-septembre ont profondément marqué la société américaine et, naturellement, les productions hollywoodiennes. Quel a été l'impact immédiat de ces événements sur ce que vous appelez le cinéma de fantasy ?

Laurent Aknin : L’impact n’a pas été instantané ; il faut comprendre que la machine hollywoodienne est très lourde, et que le temps de réaction peut être de plusieurs mois, voire d’une ou deux années (le cinéma indépendant ou la télévision ont des réactions plus rapides). Le seul impact immédiat a été la suppression d’une séquence de Spider-Man (celle durant laquelle le super-héros capturait un ennemi en tissant une toile entre les Twin Towers). Mais sitôt après cette phase de latence, l’impact s’est révélé immense et profond. C’est à partir de 2003 que l’on constate que l’esprit a changé. Les deux derniers films de la trilogie Matrix, ou bien Daredevil, en sont des témoignages frappants, par leur noirceur, leur tonalité sombre et tragique.


Dix ans après, Hollywood s'est-il affranchi de la tragédie du 11-septembre ?


Non, pas du tout. Il suffit de voir la dernière partie des Avengers pour constater que l’attaque sur New York est encore présente dans tous les esprits. Mais il est un film récent dans lequel cet événement est traité, symboliquement, de manière plus profonde encore : Battleship. Je regrette vivement de ne pas avoir pu le voir à temps pour l’inclure dans ce livre, car, s’il s’agit d’un film de propagande militariste assez balourd, il est vraiment exemplaire si on prend le temps de le « décoder ». 
Sur le papier, il s’agit d’un nouveau « film d’invasion » avec un esprit Transformers, puisqu’il est coproduit par Hasbro. Mais le produit final laisse pantois. Car l’action ne se situe pas n’importe où : c’est à Pearl Harbor. Or, il est maintenant admis que le 11 septembre a eu aux Etats Unis un impact équivalent à l’attaque japonaise de 1941 – sur le plan du traumatisme, il a dépassé l’assassinat de Kennedy. Il est d’ailleurs très instructif de le comparer  au film de Michael Bay sorti durant l’été 2001. Donc, aujourd’hui, il faut comprendre que si, dans une fiction, on évoque « Pearl Harbor », il faut comprendre « 11 septembre ». D’ailleurs, pour bien établir le lien, l’accident des vaisseaux ennemis provoque l’effondrement de tours dans une mégalopole. Ce qui fait qu’ensuite, le film « rejoue » Pearl Harbor ; il commence même par la défaite des Etats Unis contre les Japonais… au football, et se termine par leur victoire finale grâce au cuirassé « Missouri » sur lequel a été signé la capitulation de mai 1945. C’est donc un film de revanche sur le 11 septembre. 
Par la même occasion, le film reprend la plupart des thèmes du cinéma de fantasy américain actuel : repli sur soi (l’invasion a lieu parce qu’on a eu la très mauvaise idée de chercher à prendre contact avec une autre intelligence), clôture de l’espace (il y a une scène de « fermeture des portes » quasiment identique dans Avengers !), référence constante à la seconde guerre mondiale….

Y a-t-il une idéologie qui sous-tend le cinéma de fantasy actuel, comme le laisse entendre le titre de votre livre ?

Il y a toujours une dimension idéologique dans le cinéma de fantasy ; c’est même l’une de ses caractéristiques. Plus un film parle d’un univers « autre »,  ou crée un « univers second », comme l’aurait dit Tolkien, plus il parle en fait du monde contemporain. Il brasse des mythes ; certains antiques, d’autres totalement contemporains, et il en découle un discours, un récit (c’est le sens de « muthos » en grec) qui est le reflet d’une idéologie. Sauf qu’il aurait peut - être fallu rajouter un « s » à « idéologie », car le cinéma de fantasy américain n’a jamais été monolithique, ni univoque. Actuellement, il balance entre le patriotisme affirmé, la nostalgie des temps anciens,  et l’inquiétude face aux temps à venir. Une constante semble être que ce cinéma offre l’image d’un pays qui se considère en déclin, sans même en avoir vraiment conscience…

Entre le cinéma de fantasy et le cinéma hollywoodien classique des années 1950-60, faut-il parler de rupture ou de continuité ?

Il y a eu une rupture immense, mais celle-ci est en fait intervenue dans les années soixante-dix, au moment de l’apothéose du « Nouvel Hollywood » ; celui-ci n’a pas seulement révélé une nouvelle génération de cinéastes, mais il a aussi radicalement transformé le contexte économique de production et d’exploitation. C’est Le Parrain qui a inauguré le principe des sorties massives, ainsi que celui des « suites numérotées » ; c’est Jaws qui a créé le phénomène des blockbusters estivaux. Nous sommes toujours plus ou moins dans ce système, mais qui commence fortement à montrer ses limites ; de sorte que nous sommes peut-être, sans le savoir encore, dans une nouvelle période de rupture et de transformation. On sent que Hollywood cherche frénétiquement à se renouveler, sans trop savoir comment. L’avalanche des pitoyables films en 3D en est l’illustration.

Une des principales critiques envers le cinéma hollywoodien actuel est qu'il n'arriverait pas à se réinventer d'où la multiplication des sequels, remakes et reboots. Or vous montrez que cela n'est pas incompatible avec un renouvellement des genres et l'émergence de cinéastes originaux. Il y a donc un espoir pour les blockbusters ?

En fait, on constate que les « blockbusters » qui reportent effectivement un vrai succès sont de plus en plus rares.. Ceux-ci viennent la plupart du temps de la part de créateurs qui ne se contentent pas du « visuel » et des effets spéciaux, mais qui parviennent à construire un récit dense et profond. C’est le cas de Christopher Nolan, par exemple : le scénario d’ Inception est d’une complexité hallucinante. Je pense même que le succès d’Avatar ne provient pas seulement du relief (certes fabuleux dans ce cas), mais aussi du fait que le récit puise dans des fonds mythologiques universels en leur donnant une nouvelle actualité. C’est un film qui va très loin dans le rappel des archétypes : l’initiation, l’arbre sacré, etc. C’est ce que beaucoup de blockbusters échouent complètement à mettre en valeur.

A vous lire, l'échec commercial de John Carter semblait prévisible. Pourquoi ?


Parce que, précisément, il ne tenait absolument pas compte des modifications du régime de l’imaginaire dans l’époque contemporaine. C’est dommage, car le roman de Burroughs est très plaisant et est à l’origine de très nombreux concepts de la SF..Mais produire un tel film, au premier degré, en 2012 est un non-sens. Comment même espérer adhérer à une aventure située sur la planète Mars telle qu’on l’imaginait à l’époque de Burroughs, alors que même le jeune public sait qu’il n’en est rien ? Pour fonctionner, l’imaginaire ne doit pas se heurter à la réalité, c’est une règle de base que le film a complètement oublié.

Quels sont les films que vous attendez avec le plus d'impatience et pourquoi ?


Prometheus, bien sûr, car je me demande comment le mythe va évoluer (et à propos de mythe : quel titre !). Man of Steel : la rencontre de Christopher Nolan et de Zack Snyder autour de Superman ! Et le prochain film de Josh Trank, quel qu’il soit.

Un grand merci à Laurent Aknin et aux Editions Vendémiaire
Anderton

G.I. Joe Retaliation : 2e trailer très affûté

Buzz : Deuxième trailer Pour G.I. Joe Retaliation et ça envoie toujours du lourd. Bastons, explosions et répliques affûtées comme un sabre. Avec en sus, Dwayne Johnson aka The Rock et Bruce Willis. Un seul mot : enjoy !

Anderton

23 avril 2012

Scarlett Johansson sexy et glamour pour Vogue


Sexy Stars : Scarlett Johansson fait la Une de Vogue. L'occasion pour la belle de s'éclater en photos glamour avec Mark Ruffalo. Les deux compères jouent respectivement la Veuve noire et Hulk dans Avengers. Et non, l'inverse, mais ça, vous l'avez compris. D'autres photos sont dispo sur Vogue.

Anderton

20 avril 2012

Les Boloss : la patrouille de la teuch débarque


En DVD et Blu-ray : Ah, l'adolescence ! Age béni où la vie se résume à soigner son acné, se torcher la tronche et tirer sa crampe. Et pas forcément dans cet ordre. C'est aussi le programme des vacances estivales de Will, Simon, Neil et Jay, quatre lycéens britanniques  en partance pour la Crète. A Malia, plus exactement, une station balnéaire colonisée par des jeunes (et moins jeunes) British rougeauds de soleil et de bière. Voilà le pitch des Boloss, une comédie trash et cash.

The Amazing Spider-Man : deux nouvelles affiches


Buzz : The Amazing Spider-Man, le reboot de Marc Webb avec Andrew Garfield, me donne vraiment envie de tisser. Surtout avec cette affiche ci-dessus et cette autre ci-dessous. 

19 avril 2012

Cannes 2012 : la sélection !

Buzz : 1779 long métrages visionnés, 54 sélectionnés (contre 58 en 2011), pour 26 pays : tel est le festin 2012 ! Fignolage de la sélection attendue dans les tout prochains jours. Et voilà le festin :

Celui qui était déjà sélectionné :


Moonrise Kingdom, de Wes Anderson : 1ère sélection officielle pour cet as dépressif de la comédie américaine, le fils caché de Woody Allen et JD. Salinger. Casting 3 étoiles (Willis, Murray, Swinton, Norton, Keitel) pour un trailer très alléchant. Réponse sur les écrans le 16 mai.

Côté France :

De rouille et d’os, de Jacques Audiard : initialement prévue pour septembre, la date de sortie du 6ème film d’Audiard a été reprogrammée pour mi-mai… Hasard ou coïncidence, le voici en sélection, après Un héros très discret et le fulgurant Un prophète. D’après un recueil de nouvelles de Craig Davidson, le film fait figure de favori.

Vous n’avez encore rien vu : Un écho à « Tu n’as rien vu à Hiroshima » ? Alain Resnais, 3 ans après Les Herbes folles, revient avec cette adaptation de Jean Anouilh, avec sa bande habituelle, plus Piccoli, Amalric et Duperey. On va ce qu’on va voir !

Holly Motors, de Leos Carax. En 1999, il avait créé la panique en ouverture avec Pola X. Depuis, silence radio, hormis le film à sketch Tokyo. Le cinéaste-culte de Mauvais sang semble revenir en forme. Dans son délire poétique, il a embarqué Eva Mendes, Killie Minogue, Denis Lavant et Michel Piccoli. Très intriguant.

Claude Miller, via son adaptation Thérèse Desqueyroux, son dernier film avec Audrey Tautou et Gilles Lellouche, sera donc présent. Bel hommage posthume à celui qui reçut le Prix du Jury en 1998 pour La Classe de neige avec cette relecture du classique de Mauriac, déjà adapté par Georges Franju en 1952. En clôture du Festival.

En Europe, il n’y a pas que la France !

Big House, de l’Italien Matteo Garrone : après le choc Gomorra (Grand Prix spécial en 2008), le cinéaste italien s’attaque à la télé-réalité. On est sûr que Nanni Moretti, présidebnt du jury, y sera très attentif…

In the Fog de Sergei Loznitsa. La sélection du premier long métrage de fiction My Joy de ce documentariste ukrainien avait été une des surprises de la compétition 2010. Le voici de retour avec un drame existentiel se déroulant dans l'ex-URSS, en plein cœur de la Seconde Guerre Mondiale.

The Hunt, de Tomas Vinterberg : en perte de vitesse depuis son coup d’éclat Festen (2000), on en attend beaucoup. Présenté comme un conte moderne pendant Noël, le film est interprété par le célèbre Danois Mads Mikkelsen (Pusher, Casino Royal)

Paradies, de l’Autrichien Ulrich Seidel. Cinéaste choc, dont on a déjà vu en France Import/Export (Cannes 2006) et surtout DigDays en 2001. Se retrouve en compétition face à son compatriote Haneke. La relève ?

Les Américains boudent-ils encore ? Non, vu leur arrivée en masse

Killing them softly. Après le surprenant Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford, Andrew Dominik retrouve son acteur fétiche, Brad Pitt dans le rôle d'un homme de main de la mafia chargé d'enquêter une arnaque liée au monde du poker. Vu la qualité de son 1er film, une sélection officielle tout à fait méritée.
The Paperboy de Lee Daniels avec Zac Efron, Nicole Kidman et Matthew McConaughey. Le réalisateur du douteux Precious, présenté à Un Certain Regard, avec un casting de stars pour un polar en Floride. OK
Lawless, de John Hillcoat : beau casting – Jessica Chastain, Guy Pearce, Tom Hardy – pour le cinéaste australien, après La Route, tiré du best-seller de Cormac McCarthy, pour son nouveau film qui a pour cadre l’Amérique de la Prohibition. Musique & scénario de Nick Cave.

Mud, de Jeff Nichols : consécration après Take Shleter ! Toujours avec Michael Shannon, entouré de Reese Whiterspoon, Sam Shepard et Matthew Mc Conaughey, pour une intrigue située dans le Mississipi. Ambiance poisseuse et paranoïaque en perspective.

On en parlait depuis des mois, et ils sont là ::

The Angel’s share : retour à une thématique bien plus classique pour Ken Loach après la déception Route Irish (2010) : la réinsertion par le whisky. Ca donne soif !

Amour : après sa Palme 2009 Le Ruban Blanc, Michael Haneke revient avec ce qui semble être un FunnyGames en maison de retraite, avec une distribution passionnante : Jean-Louis Trintignant, Isabelle Huppert et Emmanuelle Riva. Ca devrait saigner…

The End, d’Abbas Kiarostami : Avec 10 films présentés, dont 3 en compétitions, le cinéaste iranien est un recordman de présences cannoises. Ce film évoque la rencontre d'une jeune et jolie étudiante vendant ses charmes pour payer ses études avec un vieil universitaire très érudit. Nouveauté : après la Toscane, Kiarostami a tourné au Japon.



Cosmopolis, de David Cronenberg : enfin la Palme pour le Canadien ? Perso, je vote pour, d’autant que le trailer s’avère bluffant. Tiré du bestseller de Dom deLillo, avec la star Robert Pattinson, ce pourrait être le film de la consécration, sans respectabilité ni académisme !

Sur la route, de Walter Salles : alors là, depuis le temps qu’on en parle… Mythique : le récit de Jack Kerouac, le Colorado, Chicago, Dean Moriarty, Sal Paradise, Kristen Stewart, Kirsten Dunst, Viggo Mortensen, sous la bienveillance de Francis Ford Coppola et Gus van Sant. Le film le plus attendu de la sélection ? Sur vos écrans le 23 mai.

Côté Ils ont leur rond de serviette sur la Croisette – tant mieux !

Post Tenebras Lux : du Mexicain Carlos Reygadas, Cannes a présenté le pire – Lumière silencieuse en 2007 – et le meilleur - Bataille dans le Ciel en 2005. Mystique, cru, expérimental et souvent radical, son cinéma ne laisse pas indifférent.

Beyond The Hills : Cannes est fidèle à ses auteurs – nouvelle preuve avec la sélection du primo-palmé Cristian Mengu (4 mois, 3 semaines et 2 jours en 2007). Retour au pays d’une jeune Roumaine exilée en Allemagne.

In another country, de Hong Sang-Soo : Isabelle Huppert en guest pour ce cinéaste coréen qui a la cote en France pour sa passion pour la Nouvelle vague. Mouais….OK

Côté Asie :

Taste of Money de Im Sang-Soo : après The Housemaid l’an passé, nouvelle incursion dans l’érotisme et la haute-bourgeoisie pour le cinéaste coréen, auteur des chefs d’œuvre Une femme coréenne et The President’s last bang. Le feu sous la glace, pour pimenter la Croisette, par un cinéaste en pleine possession de ses moyens. « Un des films les mieux mis en scène de cette compétition », dixit Frémaux…

Les surprises

Après la bataille de l’Egyptien Yousry Nasrallah Le printemps arabe déboule dans la fiction. Par le réalisateur des Femmes du Caire.

Travis Bickle

18 avril 2012

Men in Black 3 : Pitbull is Back in Time (live)

Buzz : Sony a balancé le morceau phare de la BOF de Men in Black 3. Cela s'appelle Back in Time et c'est interprété par Pitbull en live mais en playback dans cette vidéo. Je trouve la chanson à l'image du film. On entend en fond sonore "ça va cartonner ! ça va cartonner ! ça va cartonner !" D'où un certain malaise...

Anderton

 

Prometheus : David-8 dévoilé - vidéo virale

Buzz : Nouvelle vidéo virale pour le très attendu Prometheus de Ridley Scott. Happy Birthday David nous permet de découvrir David-8, interprété par Michael Fassbender. Enjoy !

Anderton

17 avril 2012

Sur la Route : deux nouvelles affiches


Buzz : Sur la Route, le roman culte de Jack Kerouac, prend vie sur grand écran, sous la direction de Walter Salles. Découvrez deux nouvelles affiches : la première met en valeur Kirsten Dunst (Camille / Carolyn Cassady) ; la seconde, à découvrir ci-dessous, Sam Riley (Sal Paradise / Jack Kerouac).

16 avril 2012

My Valentine : Johnny Depp et Natalie Portman avec Paul McCartney

Artistes : Johnny Depp et Natalie Portman ont accepté de jouer dans le clip de My Valentine, la douce ballade interprtée par Paul McCartney. L'ex-Beatles est accompagné à la guitare par Eric Clapton. Une vidéo minimaliste qui existe en trois versions : une avec Johnny Depp, une autre avec Natalie Portman et la troisième avec les deux acteurs. Découvrez-les ci-dessous. Enjoy !

Anderton


13 avril 2012

Bruce Dern : retour sur la carrière d’un grand oublié


Artistes : Twixt, le dernier Coppola, permet de remettre sur le devant de la scène toute une série d’acteurs qui avaient déserté les écrans, malgré leur heure de gloire : Val Kilmer et son ex Joanne Whalley (Willow, Kill me again), of course, mais aussi Bruce Dern, dans le rôle du shérif démoniaque redneck LaGrange.

Né en 1936, grand second rôle des 70’s, ce quasi sosie de James Caan avait tout pour devenir une sorte de Dennis Hopper : rire sardonique, œil démoniaque, machisme et brutalité avérées. A son actif : Kazan, Hitchcock, Aldrich, Hasby, Frankenheimer, Clayton, Hill et même Chabrol (un de ses nanars, Folies bourgeoises en 1976) ! Dommage qu’il n’ait pas rencontré son Tarantino ou son Lynch pour le remettre sur le devant de la scène plus tôt. Zoom en 10 films sur la carrière de cet acteur marquant des seventies :

Pas de printemps pour Marnie (1964) : dans ce polar psychanalytique de Hitchcock, il joue le rôle clé du marin qui tente de protéger/violer Tippie Hedren jeune.

Les Anges sauvages (1966) : dans la lignée de L’Equipée sauvage, un avatar méconnu que l’on doit à Roger Corman (3 films ensemble).Là encore un rôle clé : celui de Loser, par qui le scandale va arriver. Outre Peter Fonda et Nancy Sinatra, il y côtoie Diane Ladd, la mère de leur fille Laura – toutes deux visibles dans Sailor et Lula. 

On achève bien les chevaux (1969), de Sydney Pollack : d’après Horace McCoy, le grand film sur la Dépression et l’absurdité de la condition humaine. Invisible depuis trop longtemps – avis aux éditeurs….

The Dark Knight Rises : Bane, Batman et Catwoman en photos


Buzz : EW a publié sept nouvelles photos de The Dark Knight Rises. Outre Bane (Tom Hardy), découvrez les photos de Batman (Christian Bale) et Catwoman (Anne Hathaway) ci-dessous.

12 avril 2012

Salma Hayek sexy and Lucky


Sexy Stars : Salma Hayek est une bonne comédienne, une bonne mère, une bonne épouse. Salma Hayek est juste bonne. La star mexicaine a posé pour la revue Lucky et ce sont nous les heureux veinards. D'autres photos ci-dessous.

Les Dents de la Mer en Blu-ray : une restauration acérée


En DVD et Blu-ray : Film culte toujours aussi percutant, Les Dents de la Mer (Jaws) sort enfin en Blu-ray le 14 août prochain. Et il sera disponible dans une superbe version restaurée, les équipes d'Universal ayant travaillé d'arrache-main pour redonner de l'ampleur aux images et à la bande-son. Au point que Steven Spielberg (qui ne va pas dire le contraire) trouve le résultat encore plus fort que lors de la sortie en salles en 1976. Découvrez la vidéo de la restauration sur EW. Enjoy !

Anderton

The Dark Knight Rises à la Une


Buzz : On se rapproche tout doucement de l'été et de la sortie de The Dark Knight Rises. Du coup, Batman (Christian Bale) et Catwoman (Anne Hathaway) se retrouvent en couverture d'EW. Impatients ? Moi aussi !

Anderton

11 avril 2012

Jean-Luc Godard meets The Rolling Stones

Buzz : Ok, cette vidéo date d'il y a plus d'un an mais c'est une découverte en ce qui me concerne (z'avez le droit de me hurler : "Oooooooooooold !!"). Il s'agit d'un montage d'extraits de films de Jean-Luc Godard sur Gimme Shelter des Rolling Stones - morceau fétiche de Martin Scorsese. C'est bien foutu et ça se regarde ci-dessous. Enjoy !

Anderton

10 avril 2012

Lili Marleen : réédition pour film-culte


En DVD : A Cineblogywood, année après année, on évoque de plus en plus le cinéma allemand – et notamment Rainer Werner Fassbinder. Pourquoi ? Double raison : d’abord, grâce à Carlotta, qui réédite patiemment toute son œuvre, tout support confondu (on peut actuellement revoir Despair en salles, par exemple). Et surtout, parce qu’à la redécouverte de ses films, on mesure à quel point le cinéma hollywoodien constitue une matrice essentielle pour comprendre son œuvre. Nouvelle preuve avec Lili Marleen qui sort en DVD, chez Carlotta donc. Trois bonnes raisons d’entonner l’air de Lili Marleen :

Le film le plus célèbre de Fassbinder

1 – parce qu’il s’agit du film le plus célèbre de son auteur. Superproduction dotée de grands moyens, reconstitution épique de l’Allemagne nazie, décors rutilants, casting international – outre sa fétiche Hanna Schygulla, star allemande des années 80, on y trouve l’Italien Giancarlo Gianini (L’Innocent) et l’Américain Mel Ferrer (Guerre et paix, Scaramouche) – Lili Marleen est le prototype d’un type de cinéma désormais disparu : la super-production à prestige, réalisée par un réalisateur de renom – type productions Toscan du Plantier (Carmen de Francesco Rosi ou bien La Cité des femmes de Federico Fellini) alors très en vogue.

High School : trailer fumant !

Buzz : On pourrait presque considérer les films sur la beuh et les fumeurs de shit comme un genre à part entière aux Etats-Unis. Je pense notamment aux films de Cheech et Chong (Up In Smoke, Still Smokin' entres autres), à How High (avec Method Man et Redman), Mac and Devin Go To High School (avec Snoop Dogg et Whiz Khalifa), Pineapple Express (Délire Express)...

Dernière prod en date dans cette veine botanique : High School. L'histoire de deux lycéens qui, pour éviter de se faire gauler à un test anti-drogue, décident de rendre positifs à la ganja tous les élèves et professeurs de leur établissement. Adrien Brody joue un dealer high et en couleurs. Quant à Michael Chiklis, il est méconnaissable en proviseur rouquin à moustache. Le trailer se mire ci-dessous. Enjoy !

Anderton

 

Ted : trailers doudou et dudur

Buzz : Ton meilleur ami peut être un nounours tout mignon, même à la quarantaine. Dans Ted, le Ted en question est justement ce doudou qui a grandi avec son pote, incarné par le personnage incarné par Mark Wahlberg. Résultat : ils parlent cul et fument des oinj. Et c'est hilarant à voir, comme l'attestent les bandes-annonces ci-dessous. Le red band trailer vaut son pesant de cacahouètes. 

Mila Kunis est également à l'affiche. La voix de Ted est celle du réalisateur : Seth MacFarlane, à qui l'on doit Family Guy. Enjoy !

Anderton


08 avril 2012

07 avril 2012

Helena Bonham Carter et Rufus Wainwright : Out of the Game

Artistes : Helena Bonham Carter fait parfois des infidélités à Tim Burton. Elle joue une bibliothécaire qui se lâche dans la vidéo d'Out of The Game, une chanson signée Rufus Wainwright. Vidéo sympa d'ailleurs. La preuve ci-dessous. Enjoy !

Anderton

 

06 avril 2012

Savages : Drugs, sex and violence - trailer

Buzz : Savages va-t-il enfin marquer le retour d'Oliver Stone à son meilleur niveau ? On croise les doigts et on serre les fesses. Le trailer, à voir ci-dessous, annonce du bon, du très bon. D'autant que le cast est à tomber : Taylor Kitsch, Blake Lively, Aaron Johnson, John Travolta, Uma Thurman, Benicio Del Toro, Salma Hayek, et Emile Hirsch !

L'histoire repose sur un cocktail détonnant de violence, drogue et sexe. Un ménage à trois (une meuf, deux mecs, dont un vétéran des forces spéciales) sont devenus les vendeurs de la meilleure ganja de toute la Californie du Sud. Mais leur petite PME énerve un cartel mexicain dirigé par une femme. Le gang propose d'intégrer le business du trio, qui refuse. La meuf est enlevée. Ses deux amants décident d'entrer en guerre contre le cartel.

Le film est adapté du roman génial de Don Winslow : Sauvages. Un roman bien barré, y compris au niveau du style. J'ai du mal à croire que Stone ira aussi loin que Winslow, même si l'auteur a participé à l'écriture du scénar. Reste que je vous conseille... pouf pouf... je vous ordonne de lire le roman avant la sortie du film. C'est une tuerie - dans tous les sens du terme. Don Winslow a également écrit L'Hiver de Frankie Machine (l'histoire d'un ancien tueur de la mafia obligé de sortir de sa retraite) dont les droits ont été achetés par Robert DeNiro. A lire dans la foulée !

Anderton

05 avril 2012

Monstres et Cie : Boo Bass remix par Pogo

Buzz : Pogo aime bien faire danser avec des remixes de films. Cette fois-ci, il accompagne une mélodie enfantine et entraînante avec des sons et extraits de dialogues tirés de Monstres et Cie. Enjoy !

Anderton

Claude Miller : sa filmographie décryptée


Artistes : Après Alain Corneau, il y a un an et demi, au tour de Claude Miller de partir en mortelle randonnée. Définitivement. Hantés par des images de piscine et de plongées en eaux troubles, ses films témoignent d’une constance jamais démentie dans leurs thématiques, d’une ambition et d’une exigence formelle remarquable et d’un constant souci du public.

Trois lignes de force se dégagent : l’enfance, vue sous son aspect le plus sombre et le plus traumatique ; la relation vampirique, et ses différents avatars (admiration, amour, haine) ; enfin, son goût pour les acteurs. Discret, modeste, il s’est toujours entouré des meilleurs collaborateurs pour livrer au final une filmographie beaucoup plus complexe, retorse et trouble qu’elle ne laisse supposer au premier abord.

Conspué par Les Cahiers, fermement soutenu par Positif, il est aux côtés de Blier, Corneau, Tavernier et Leconte l’un de ceux qui est parvenu à fusionner ses obsessions et thématiques dans le cadre d’un cinéma populaire et de qualité.

- La meilleure façon de marcher (1976) : LE film pour toutes et ceux qui ont détesté les colonies de vacances. Duo mémorable Bouchitey-Dewaere, arbitré par un Piéplu. Ses premières thématiques sont là : relations vampiriques des personnages, .

- Dites-lui que je l’aime (1977) : adaptation réussie de l’univers trouble de Patricia Highsmith, située dans les Alpes grenobloises. Depardieu, Miou-Miou, Dominique Laffin (notre Dominique Sanda), et toute l’équipe du Splendid dans les seconds rôles (Clavier, Blanc, Balasko…)

- Garde à vue (1981) : bien qu’au départ une commande, c’est son film le plus célèbre. Des dialogues au cordeau signés Audiard, un duel d’anthologie Serrault-Ventura, arbitré par Guy Marchand, et avec pour enjeu Romy Schneider. Il faudrait évoquer la maîtrise spatiale de sa mise en scène, les décors d’Hilton McConnico, la musique de Delerue ou la lumière bleutée de Bruno Nuytten. Bref, un classique.

Mort de Claude Miller : hommage en vidéos

Artistes : Claude Miller est mort. Le cinéaste s'était fait quelque peu discret ces dernières années, même s'il n'arrêtait pas de tourner. Il travaillait d'ailleurs sur Thérèse D, l'adaptation de Thérèse Desqueyroux, avec Gilles Lellouche, Audrey Tautou et Francis Perrin. Le film sortira en octobre 2012.

Discret donc, Miller a toutefois marqué le cinéma français avec des films forts, dits "psychologiques" (mais que c'ets réducteur), avec souvent de belles confrontations, faisant la part belle aux personnages... et aux performances d'acteurs. On pense à La Classe de Neige ; à L'Effrontée et La Petite Voleuse, qui révèlent Charlotte Gainsbourg ; à La Meilleure Façon de Marcher, avec Patrick Dewaere, Patrick Bouchitey, Michel Blanc et Claude Piéplu ; à Mortelle Randonnée, avec Michel Serrault et Isabelle Adjani. On pense surtout à ce chef-d'oeuvre absolu, Garde à Vue, avec Lino Ventura, Michel Serrault et Romy Schneider, sur des dialogues ciselés par Michel Audiard.

Découvrez justement des extraits de Garde à Vue et Mortelle Randonnée, la bande-annonce de La Meilleure Façon de Marcher et une intervention du cinéaste sur son positionnement face au piratage sur le web.

Anderton

Posters Mashup : Drive avec James Dean


Buzz : L'info date un peu mais qaund c'est bon, y a pas de mal à être en retard. Imaginez les affiches de films récents réalisés et interprétés par des stars de l'âge d'or du cinéma. Avatar, Drive, Inception, Very Bad Trip... prennent une toute autre dimension. C'est hyper bien foutu. Découvrez toutes les affiches What If. Enjoy !

Anderton (agrafé par Marcel Martial)

04 avril 2012

The Newsroom : l'info selon Aaron Sorkin

Buzz : A la Maison Blanche, The Social Network, Le Stratège... Aaron Sorkin a signé quelques uns des meilleurs scripts de ces dernières années sur les petit et grand écran. Le bonhomme a le don de raconter simplement des histoires complexes, avec des dialogues intelligents débités à toute vitesse.

Sa nouvelle série, The Newsroom, s'intéresse à un journaliste vedette qui se lâche lors d'un débat dans une université. Et la star des médias est soudain pris dans un tourbillon médiatique. Le casting est tip top : Jeff Daniels, Jane Fonda, Sam Waterston, Emily Mortimer, Alison Pill, Dev Patel, Chris Messina, Thomas Sadoski, et Olivia Munn. Diffusion prochaine sur HBO. Autant de raisons de croire à la qualité du projet. Découvrez le trailer ci-dessous.

Anderton

 

Bel Ami : Robert Pattinson, bel amant - trailer

Buzz : Robert Pattinson en arriviste séducteur. L'acteur incarnera Bel Ami dans le film éponyme de Declan Donnellan et Nick Ormerod. L'adaptation du classique de Maupassant réunit également Uma Thurman, Christina Ricci, Kristin Scott Thomas et Colm Meaney. Le trailer, à découvrir ci-dessous, prouve qu'un film à costumes peut aussi être un film sans costumes. Enjoy !

Anderton

03 avril 2012

Titanic : un peu de poésie pour un blockbuster proustien


En salles : Titanic ressort en 3D mercredi prochain. Très bonne nouvelle pour ce chef-d'œuvre que j’irai revoir pour la 4e fois en salles. J'avais été frappé lors de la sortie de cette super-production proustienne (oui, j'assume !) en 1998 de sa proximité avec ces quelques vers :

"Car y a-t-il rien qui vous élève 
Comme d'avoir aimé un mort ou une morte 
On devient si pur qu'on en arrive
Dans les glaciers de la mémoire
A se confondre avec le souvenir
On est fortifié pour la vie
Et l'on n'a plus besoin de personne".
 
Apollinaire, La maison des morts, Alcools.

Troublant, non ?

Travis Bickle

Fenêtre sur Cour en timelapse

Buzz : Il s'en passe des choses dans la cour de Fenêtre sur Cour (Rear Window). Une jeune fille qui danse, un couple qui s'aime, une dame qui arrose ses plantes, un type qui assassine sa femme...

Autant dire que le sublime décor du film est capital. Jeff Desom a assemblé les différentes vues de la cour pour en faire un timelapse très bien foutu - il explique sa méthode sur son site. Bel hommage à Alfred Hitchcock. découvrez la vidéo ci-dessous. Enjoy !


Anderton


Rear Window Timelapse from Jeff Desom on Vimeo.







Aux Yeux de Tous : caméras sous surveillance


En salles : Témoin silencieux de nos moindres mouvements, la vidéosurveillance est partout, autour de nous. Le gouvernement actuel la pare de tellement de vertus qu’ils l’ont récemment renommé "vidéoprotection". Rien qu’à Paris, 1.300 caméras seront installées sur la voie publique d'ici au mois de juin. Elles s’ajouteront aux 10.000 ( !!) déjà déployées dans la capitale par la RATP, la SNCF et des commerces. C’est cette société ultra-surveillée que dénonce Cédric Jimenez dans son film Aux Yeux de Tous

02 avril 2012

Les Cinq Légendes : trailer et poster mythiques


Buzz : Décidément, les ligues de super-héros ont la cote. Jusque chez les rassurantes figures de notre enfance : le Père Noël, le Lapin de Pâques, le Marchand de Sable et la Petite Souris... enfin, la Tooth Fairy, s'associent pour lutter contre un vilain qui veut faire cauchemarder les gamins. C'est le pitch de Rise of the Guardians, Les Cinq Légendes en VF, le nouveau film de DreamWorks Animation.

Réalisé par Peter Ramsey et produit par Guillermo Del Toro, le film d'animation réunit un casting vocal tout aussi mythique que les personnages : Alec Baldwin, Hugh Jackman,  Isla Fisher, Chris Pine et Jude Law. Découvrez la bande-annonce ci-dessous. Enjoy !

Anderton

Translate this blog