A LA UNE

vendredi 24 janvier 2014

Avant-première Bouddha 2 : gagnez le cœur de votre ado en 5 coups bien placés


Buzz : Envie d’augmenter votre crédibilité auprès de votre ado fan de manga et d’animation japonaise, tout en respectant le cahier des charges de votre mission parentale ultime, l’éducation de votre progéniture adorée ? Cineblogywood vous suggère un bon plan de derrière les bobines : l’avant-première du dessin animé Bouddha 2 Un Voyage sans fin, le 27 janvier prochain, à Paris. Ah bon, mais pourquoi ça, ma bonne dame ?

Et bien, parce que :

1) La trilogie Bouddha, c’est une saga de films d’animation japonaise, adaptée du manga La vie de Bouddha d’Osamu Tezuka, le célèbre mangaka à qui l’on doit une foule de personnages, tant en BD qu’en anime : Le roi Léo, Princesse Saphir, Astro le petit robot, Black Jack... Normalement, ces noms doivent vous parler, à vous aussi, les adultes. Une garantie de ne pas piquer du nez pendant le film, en bavant d’ennui sur votre fauteuil. Pour ce moment de honte évité et de fun partagé entre générations : 1 point.

 
2) Pour l’instant, Bouddha se décline en deux films. Le premier, Bouddha Le grand départ, sorti au Japon en 2011, sera disponible, en vidéo, aux Editions Kazé, dès le mercredi 29 janvier. Le second, Bouddha 2 Un voyage sans fin, sera projeté le lundi 27 janvier, à l’Auditorium du Louvre à Paris, avant la sortie du film au Japon, en février prochain. Une avant-première, avec plein de surprises, puis un coffret à visionner, bien au chaud, à la maison... ce double effet Kiss Cool vaut bien un 2/2. 


3) Très pratique, son nom l’indique, Bouddha retrace l’histoire du fondateur du bouddhisme
, à savoir... oui, oui, vous l’avez sur le bout de la langue... Bouddha. Comment faire plus clair pour votre cher bambin ? De l’enfance choyée du prince Siddhartha Gautama à sa découverte de la souffrance inhérente à l’existence même du monde, les films retracent le parcours de celui qui deviendra l’Eveillé, sur fond de fresque captivante où s’affrontent deux clans rivaux. Une initiation à l’histoire du bouddhisme, riche en personnages au destin trépidant et, précisons-le, souvent tragique. Bémol pour les âmes sensibles, le premier opus, par exemple, ne ménage pas ses scènes de combat violentes. Cette précaution prise pour les enfants de moins de 14 ans, la saga récolte encore 1 point pour son alternative éducative à la bible illustrée de notre enfance et autres Bouddha raconté aux mioches, déposés sous le sapin, ce Noël. 

4) Avec l’avant-première de Bouddha 2 Un voyage sans fin, en présence d’une partie de l’équipe des films, ne ratez pas l’occasion d’un name dropping de la mort qui tue : Goldorak, Les Chevaliers du Zodiaque, Dragon Ball... pour Kozo Morishita, le producteur de la trilogie et réalisateur du premier film ; Pretty Cure pour Toshiaki Komura, le réalisateur du deuxième opus ; Death Note et Gantz pour l’acteur Kenichi Matsuyama qui prête sa voix à l’un des personnages de la saga ; enfin, K-On! et Bakuman pour la scénariste Reiko Yoshida. Là, normalement, votre ado est sur les genoux. Vous l’achevez avec un dernier nom : Ayumi Hamasaki, celui de la chanteuse japonaise qui signe Pray, le titre du générique de Bouddha 2. L’annonce de sa venue à Paris, à l’occasion de cette avant-première, fait déjà transpirer à grosses gouttes les fans de cette star de la J-Pop. Pour ce K-0 en beauté : 1 point.

5) Au total : 5/5 pour la suggestion éclairée de Cineblogywood qui vous en dira plus sur cette saga Bouddha, interviews à l’appui, dans quelques jours.  D’ici là, si votre progéniture n’est pas béate d’admiration devant papa et/ou maman, assénez-lui le coup fatal, avec la promesse de l’emmener à l’exposition Osamu Tezuka, à partir du 29 janvier à la galerie parisienne Barbier et Mathon pour y découvrir plus de cinquante œuvres originales issues des livres qui ont fait la renommée internationale du mangaka, comme Astro Boy, Black Jack et, justement, Bouddha. Rhaaaa, tout est dans tout, vous êtes génial, le parent le plus cool du monde, de la galaxie, de l’univers... C’est certain, au prochain Japan Expo, votre ado vous suppliera de venir avec lui participer au cosplay. Enfin, bon, ça, non... Cineblogywood ne s’avancera pas jusque là : c’est vraiment trop la honte.

Quelques infos pratiques et une bande-annonce, voilà... la balle est dans votre camp :

 

Bouddha Le grand départ sortira en DVD et Blu-Ray chez Kazé le 29 janvier 2014 (drame historique de 2011, 111 minutes, à partir de 14 ans, langues : japonais et français, sous-titres français, DVD : 19,95€ et Blu-Ray : 24,95€). Bouddha 2 Un voyage sans fin sort sur les écrans japonais le 8 février prochain (à partir de 12 ans).

L’avant-première mondiale du film Bouddha 2 Un voyage sans fin se déroulera le lundi 27 janvier 2014, à l’Auditorium du Louvre à Paris, à partir de 18h30. Dès 19h, la soirée débutera par un concert dirigé par Michiru Ôshima, la chef d’orchestre compositrice des musiques de la saga, sur des images du premier film Bouddha Le grand départ. Ensuite, le comédien Kiyokazu Kanze, l’une des voix du film, spécialiste du Nô, prêtera son talent à une démonstration de cette forme la plus ancienne de théâtre au monde, classée au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco. Le film Bouddha 2 Un voyage sans fin sera projeté à 20h. 


L’exposition Osamu Tezuka aura lieu du 29 janvier au 28 février 2014, à la galerie Barbier et Mathon, 10 rue Choron, à Paris, dans le IXe. Cette galerie d'illustrations et de planches originales de bande dessinée est ouverte du mercredi au samedi, de 14h à 19h30.

Rachael

Copyright du visuel de Bouddha Le grand départ :
©2011 OSAMU TEZUKA’S BUDDHA Production Committee
Copyright du visuel de Bouddha 2 Un voyage sans fin :
©2014 Osamu Tezuka's BUDDHA 2 Production Committee
Copyright du visuel de l’exposition Osamu Tezuka à la galerie Barbier et Mathon :
Dessin©Tezuka Productions

Enregistrer un commentaire