mercredi 4 mai 2016

Gala du Met 2016 : les stars sous influence fashion tech

Buzz : Claire Danes en robe lumineuse Zac Posen, Emma Watson en plastique recyclé Calvin Klein et de l’inspiration robotique... le tapis rouge de la soirée de gala du Met de New York a voulu se la jouer mode technologique. Avec plus ou moins de bonheur.

 

La soirée de gala de l’Institut du costume du Met, le Metropolitan Museum of Art, à New York, est un must. Parrainé par Anna Wintour, le Met Ball est devenu, sous l’influence de la rédactrice en chef du Vogue américain, un événement incontournable pour le monde des fashionistas : toutes les célébrités qui comptent se retrouvent sur son tapis rouge.

Cette année, le 2 mai, le Gala était d’autant plus médiatisé qu’il inaugurait le lancement de l’exposition soutenue par Apple au Met, le 5 mai, Manus x Machina : Fashion in an age of Technology (la mode à l’âge de la technologie). Une exposition s’inscrivant dans la tendance fashion tech, ce mouvement, de plus en plus en vogue, marquant le décloisonnement entre la mode, la beauté, le high-tech et la technologie (voir le reportage de ETonline). Les célébrités ont donc tenté de rendre hommage au luxe techno en arborant des tenues sur ce thème... avec plus ou moins de pertinence. Le classement de Cineblogywood.

10/10 : Claire Danes en Zac Posen

L’actrice de la série Homeland a fait sensation sur le tapis rouge et l’unanimité sur le web avec une robe lumineuse signée du créateur américain Zac Posen. La robe de lumière parée, un classique de la fashion tech. Cliché mais efficace.



10/10 : Emma Watson en Calvin Klein

L’ex-sorcière d’Harry Potter a opté pour une tenue Calvin Klein, composée d’un corset, d’un pantalon et d’une traine, fabriquée en plastique de bouteilles recyclé. En plein dans la tendance mode durable, une des perspectives stimulantes de la fashion tech dans le futur.



10/10 : Karolina Kurkova en Marchesa

Le mannequin et actrice tchèque a fait les honneurs d’une  silhouette lumineuse, imaginée par la maison américaine Marchesa, en association avec IBM. Utilisant le super ordinateur Watson de la firme informatique, la robe était pourvue de LED changeant de couleur, en fonction des tweets postés au sujet du Met Ball sur internet. Une robe «sensible», en quelque sorte. La technologie émotionnelle, un des domaines d’exploration de la fashion tech.



4/10 : Taylor Swift en Louis Vuitton

La chanteuse américaine a déclaré au magazine Vogue représenter un "gladiateur robotique du futur" dans sa robe métallique Louis Vuitton. On attendait un peu plus d’audace créative de la part de l’invitée vedette de l’événement. Tristounet.



Pour le reste, les tentatives fashion tech des autres célébrités se sont révélées assez timorées.

2/10 : Allez savoir pourquoi, l’acteur Orlando Bloom portait un tamagotchi sur son costume Prada, à l’instar de Katy Perry sur sa robe griffé de la même maison. Deux petits animaux virtuels totalement éclipsés par la quincaillerie de la chanteuse américaine, pourtant très, très portée, habituellement, sur les tenues fashion tech.




2/10 : Le chanteur anglais Zayn Malik arborait des manches en métal sur sa veste Versace. So premier degré.



1/10 : Le couple le plus célèbre du moment, Kanye West et Kim Kardashian, a posé, en Balmain, sur le red carpet du Met Ball. Cineblogywood, bonne pâte, leur accorde un point… pour s’être levés ce matin, là. 



Rachael
Enregistrer un commentaire