dimanche 13 septembre 2020

Deauville 2020 : clap de fin et palmarès des films primés

Festival de Deauville 2020 The Nest CINEBLOGYWOOD

Buzz : C’est aujourd'hui que le se termine la 46e édition du Festival de Deauville, présidée par Vanessa Paradis. Le public était nombreux à retrouver le chemin des salles obscures pour célébrer le cinéma, en cette année si particulière. Qui sont les vainqueurs de cette année ?

samedi 12 septembre 2020

mercredi 9 septembre 2020

David Lynch anti-graffiti mais star du street art

David Lynch street art CINEBLOGYWOOD

Artistes : David Lynch au Panier ! Non, il ne s'agit pas du slogan des cinéphiles abhorrant l'oeuvre du cinéaste américain mais un constat. Le réalisateur de Mulholland Drive affiche sa trombine sur un mur du Panier, le pittoresque quartier qui domine le Vieux Port, à Marseille. Un portrait sur autocollant devenu oeuvre de street art. Le comble quand on sait que Lynch déteste les graffitis.

mardi 8 septembre 2020

Deauville 2020 : The Assistant, chronique du harcèlement ordinaire

Julia Garner The Assistant CINEBLOGYWOOD

Buzz : 
Présenté en compétition officielle au Festival de Deauville 2020 le weekend dernier, The Assistant raconte le quotidien de Jane (Julia Garner de Ozark) fraîchement diplômée et qui aspire à devenir productrice, tout juste embauchée comme assistante d’un puissant nabab de l'entertainment...

lundi 7 septembre 2020

Deauville 2020 : Pierre & Lescure, voyage à deux

Festival de Deauville 2020 Pierre Lescure Pierre & Lescure CINEBLOGYWOOD

Artistes : Le grand public connaît Lescure, journaliste, homme de culture et président du Festival de Cannes. Mais peu de gens connaissent Pierre, le collectionneur d’art invétéré et volontiers flambeur - passionné et curieux de tout - féru de culture américaine, fan du King Elvis Presley et grand admirateur d’Audrey Hepburn (d'où ce titre clin d'oeil au film Voyage à deux). "Je m’étais dit que jamais je ne laisserais quiconque raconter ma vie parce-que je pensais que cela ne vous passionnerait pas forcément… et que puisque je faisais de l’audiovisuel et que j’étais connecté au cinéma, il valait mieux raconter ça par écrit", évoquait Pierre Lescure lors de la présentation en avant-première ce weekend de Pierre & Lescure, le documentaire qui lui est consacré au Festival de Deauville dans la section Les Docs de l’oncle Sam.

dimanche 6 septembre 2020

Tati par Merveille : Monsieur Hulot en art émerveille

Tati par Merveille livre CINEBLOGYWOOD

A lire : David Merveille a offert à Monsieur Hulot un nouveau terrain de jeu, sur papier. Depuis plusieurs années, l'illustrateur belge met en scène le personnage inventé par Jacques Tati dans des livres pour enfants, sur des affiches, des cartes postales et même des jaquettes de DVD. Tout un art compilé dans un magnifique ouvrage, Tati par Merveille, édité par Champaka Brussels et Dupuis. Avec en prime, une jolie préface signée Pierre Richard.

vendredi 7 août 2020

Système K : Kinshasa met l'art en fusion

En DVD : En cette période de canicule, plongez-vous dans le magma de Kinshasa. Un magma artistique en fusion dont Renaud Barret a su capturer les explosions créatives dans Système K, disponible en vidéo.

jeudi 6 août 2020

Diva : Dominique Pinon, l'original "Me in public"

Buzz : Le meme "Me in Public/My headphones", qui oppose la photo d'un gars vénère avec des écouteurs et le visuel d'une chanson toute mimi, a son équivalent cinématographique. A savoir : Dominique Pinon dans Diva (1981) de Jean-Jacques Beneix.

Les Siffleurs : un film noir sophistiqué et sensuel

En DVD et Blu-ray : Le polar est un genre qui nous réserve encore de belles surprises. La preuve en est avec Les Siffleurs, en compétition au Festival de Cannes 2019, et que Diaphana sort en vidéo. Ce film noir du Roumain Corneliu Porumboiu, avec Vlad Ivanov et Catrinel Marlon, sa caractérise par son originalité, sa sophistication et sa sensualité.

mardi 4 août 2020

Le temps des nababs : ces producteurs qui ont fait le cinéma français

En DVD : L'indispensable feuilleton de l'été est une série documentaire en 8 épisodes de 52 minutes. Son titre : Le temps des nababs. La "rencontre" très personnelle de Florence Strauss avec les grands producteurs du cinéma français de l'après-guerre, des frères Hakim à  Christian Fechner, en passant par Robert Dorfmann, Alexandre Mnouchkine et bien d'autres.