Dossier Super Bowl

dimanche 31 juillet 2022

Le Jour du dauphin : 4 raisons de (re)découvrir un grand thriller

Le Jour du dauphin CINEBLOGYWOOD

En salles : Invisible au cinéma depuis sa sortie en avril 1974, Le Jour du dauphin (The Day of the Dolphin) retrouve le chemin des salles obscures dans une belle version restaurée. Le film de Mike Nichols, avec George C. Scott, n'a pas souffert du passage du temps, bien au contraire. Pour au moins quatre raisons.

vendredi 29 juillet 2022

Comics - Supergirl et Green Lantern : destination l'espace !

Supergirl Far Sector Sea of stars comics CINEBLOGYWOOD

A lire : Urban Comics a publié trois bons comics qui nous font découvrir, aux côtés de Supergirl, d'une Green Lantern et d'un convoyeur spatial, les profondeurs glacées du cosmos ainsi que d'étranges mondes extra-terrestres. Aventures, exotisme et action sont au rendez-vous.

mardi 19 juillet 2022

Rien à foutre : Adèle en l'air avec la manière

Rien à foutre DVD CINEBLOGYWOOD

En DVD : Avec son titre en forme de mot d'ordre générationnel, Rien à foutre embarque les spectateurs dans le sillon d'une hôtesse de l'air bossant pour une compagnie low cost. Le film d'Emmanuel Marre et Julie Lecoustre, aussi édifiant qu'émouvant, donne ainsi l'occasion à Adèle Exarchopoulos de livrer une formidable prestation. 

vendredi 15 juillet 2022

Les Promesses : l'art de la politique sans cynisme ni angélisme

Les Promesses DVD CINEBLOGYWOOD


En DVD : Plus qu'avec la politique, c'est avec les politiciens que les Français sont en désamour. Et on ne peut pas complètement les blâmer, tant certains représentants de parti se complaisent dans la polémique ou la petite phrase assassine. Pour son deuxième long-métrage, Thomas Kruithof s'est intéressé à une élue d'une ville de banlieue confrontée à la colère des habitants d'un HLM. Les Promesses, avec Isabelle Huppert et Reda Kateb, les tient toutes.

mardi 12 juillet 2022

Thor Love and Thunder : Taika Waititi encore et en Gorr

Thor Love and Thunder CINEBLOGYWOOD

En salles : Après Thor Ragnarok (2017), Taika Waititi a de nouveau pris en mains la destinée du rejeton d'Asgard, toujours interprété par Chris Hemsworth. Thor Love and Thunder pousse le curseur -et le bouchon- plus loin en matière de fun, au point parfois de gâcher les enjeux dramatiques du récit. Retour sur un film complètement marteau pour lequel le cinéaste se met au diapason du vilain.