30 avril 2010

3D : Roman Polanski avant Marc Dorcel !


Artistes : Alors que le cinéma semble gagné par une épidémie de 3-D, je tombe sur ces pages extraites de la passionnante autobiographie de Roman Polanski, qui date de 1984, Roman.

Il s’y montrait déjà visionnaire :
"Mon idéal de réalisateur a toujours été d’engager si profondément le public dans ce qu’il voit que son expérience visuelle devienne une approximation de la réalité vivante. Tout ce qui peut augmenter cette impression d’être dans l’écran (…) constitue à mes yeux un avantage. Le relief n’est qu’une extension logique de la même idée."

Et mieux, précurseur :

"Avec les fonds de Jean-Pierre (Rassam ndlr, célèbre producteur français des 70’s, notamment de La Grande Bouffe), je fis une série de tests en 3D dans l’idée d’employer ce procédé à la réalisation d’un film érotique réellement spectaculaire. Très impressionnants, les résultats ne m’en convainquirent pas moins que de nouveaux progrès techniques étaient encore nécessaires." Comme quoi, Marc Dorcel n’a rien inventé !

Je n’aurais qu’une question : qui nous dénichera un jour ces rushs spectaculaires ? Marcel Martial, à toi de jouer !

Travis Bickle

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Le principe du relief est très simple. Chaque œil doit recevoir l'image qui lui est destiné. On peux le faire en "superposition" avec les anaglyphes, en entrelacé "3d par polarisation" ou en alternatif "nvidia3d, par exemple". Par contre la mise en application est très complexe, ne fait pas de la 3d qui veut ! Aujourd'hui, le nombre des films réellement tournés en 3d est trop faible pour justifier l'achat d'un écran 3d. Il vous est possible de regarder avec un rapport qualité/prix intéressant des films érotiques en 3d et distribuées par www.3d-adult.com.
Essayez pour voir a quel point la technique anaglyphe (lunettes bicolores) est efficace avec un simple écran standard. Pour le reste, les vrais inventeurs du relief ne sont plus de ce monde depuis des décennies. Tous ceux qui se gargarisent d'être les premiers sont des monteurs bouffis d'orgueil.

Translate this blog