A LA UNE

mardi 25 septembre 2012

Luc Besson dévoile sa Cité du cinéma


Buzz : Il y avait le grand Versailles de Louis XIV, la bibliothèque de François Mitterrand, il faudra désormais compter avec la cité de Luc Besson. Dans la série des grands travaux, la Cinecitta de l’enfant génial du cinéma français a été inaugurée ce weekend (découvrez nos photos ci-dessous). EuropaCorp a désormais établi son port d’attache à St-Denis, carrefour Pleyel, sur les bords de Seine.
 


Pour le plus grand plaisir du public, tous les professionnels du cinéma étaient invités dimanche  à visiter la cathédrale du 7e art sortie de terre et ses annexes. Alléluia ! On pourra enfin créer un film de A jusqu’à Z en France grâce à cette ancienne centrale thermique transformée en cité du cinéma. Dans la nef, témoignage de son passé, siège l’ancienne turbine décorée par des artistes.

A l’image des grands studios hollywoodiens, le bâtiment abrite les bureaux de  production de Luc Besson, EuropaCorp mais aussi des plateaux de tournage et la prestigieuse école supérieure du cinéma Louis Lumière. La cité devrait accueillir prochainement une autre école destinée à former gratuitement pendant deux ans, des futurs scénaristes et réalisateurs. Du rêve à la réalité, il aura fallu 12 ans à Luc Besson pour voir son grand projet aboutir.

DeNiro et souris géante

Des tournages ont déjà démarré dont le dernier film de Mr Besson : Malavita. Le film réunit Robert DeNiro himself, Michelle Pfeiffer et Tommy Lee Jones. Exceptionnellement, le plateau de 2000 mètres carrés a été ouvert au public. Dehors, on fait patiemment la queue pour visiter une charmante petite maison et son jardin. Pas de photos, pas de vidéos, nous n’en saurons pas plus pour l’heure mais assez pour nous allécher et nous émerveiller.  



Un film américain sera prochainement en tournage lui aussi sur le petit plateau (600 mètres carrés tout de même). Les gardiens discutent aisément avec le public, tout aussi fiers que nous d’être là. Dans l’entrée, quelques animations amusent les plus petits avec des personnages perchés sur des échasses ou des souris venues du plus grand parc de loisirs du monde, Europa Park, en Allemagne.

Luc en sa tour

On aimerait voir plus de décors issus de films de Luc Besson mais seule une voiture futuriste du Cinquième élément est exposée sur l’un des plateaux. Le producteur est connu pour ses secrets bien gardés dans son manoir de Normandie, donc nous nous en contenterons. Le maître des lieux est retourné dans ses bureaux. Quelques chanceux l’auront croisé, il veille du haut de sa tour, sur son palais de verre et d’acier. 





Depuis lundi, la cité a repris ses activités normales, mêlant des stars, des techniciens, des décorateurs, des producteurs et des élèves. Une mini ville magique à la hauteur de grandes ambitions.

Mrs Peel

Enregistrer un commentaire