Dossier

mercredi 9 août 2017

Atlanta Trip : sur les traces de Baby Driver

Buzz : En vacances à Atlanta, j'ai voulu découvrir certains des lieux où a été tourné Baby Driver. Parmi lesquels, un disquaire culte : Criminal Records. C'est parti pour un post "carnet de route".


La boutique est située à l'est de Downtown, dans un quartier baptisé Little Five Points. L'endroit est sans conteste "alternatif", pour ne pas dire barré. Les boutiques aux devantures colorées proposent fripes, tatouages, skateboards, burgers (ceux du Vortex ont été élus parmi les 101 meilleurs du pays), bières, marijuana à des fins médicales et autres produits new age.
Oui, ce sont des chewing gums collés sur ce poteau.

On côtoie sur place des geeks, des mendiants, des punks pas bien méchants. Tattoos, cheveux colorés, piercings apparents et fringues excentriques sont monnaie courante. Un grand type au regard ténébreux m'a abordé en me demandant direct : "Give me a dollar, I need a beer". Sa franchise n'a pas été récompensée. J'ai aussi croisé un homme très élégant avec une moustache digne des Brigades du Tigre qui arborait sur son crâne chauve... deux cornes recourbées que n'aurait pas reniées Belzébuth. Impossible de savoir s'il s'agissait d'implants permanents ou temporaires. "Have you seen that ?", m'a demandé un homme aussi interloqué que moi par cette apparition.


Pour autant, pas de quoi effrayer le touriste venu s'encanailler dans ce district détonnant. On y repère aisément la devanture de Criminal Records. La boutique toute en longueur propose une large sélection de vinyls, notamment d'occasion. Lesquels sont baptisés "pre-loved vinyls" ! Egalement à la vente : des CD, des comics, quelques figurines (Funko Pop!) et autres babioles. Criminal Records organise parfois des concerts d'artistes indie. Bref, la boutique est une référence dans la capitale de la Géorgie. Pas étonnant qu'Edgar Wright l'aie intégrée à son film musical.


Pour se rendre à la boutique, le mieux est d'y aller en voiture et de trouver une place dans un des parkings gratuits du coin. Little Five Points est aussi accessible en transports en commun : prendre le métro Marta Green Line ou Blue Line, direction Eastbound. Puis descendre à la station Inman Park ou Candler Park. Il vous faudra ensuite marcher 15 minutes ou prendre le bus de la ligne 6. Pendant que vous êtes dans le coin, baladez-vous dans les petites rues de Decatur qui donnent sur de jolies petites maisons en bois. Le coin est très bobo et charmant. 


Autre lieu emblématique du film : le restaurant Goodfellas Pizza, où Baby travaille comme livreur lorsqu'il décide d'abandonner ses activités criminelles. 

La pub au-dessus du restaurant vante un débouche canalisation.
Poo-B-Gone peut se traduire par "Chasse-caca". Miam. 

Je vais être honnête, je n'ai pas goûté les fameuses pizza en question. Ni les chicken wings. J'ai préféré me rendre au Negril Village, un excellent restaurant jamaïcain installé dans une ancienne caserne de pompiers. Le restaurant se trouve à la sortie de la station de métro North Avenue. Après avoir goûté au jerk chicken, à l'oxtail ou aux ackees, allez jeter un oeil au Fox Theater, une salle de spectacle dont l'architecture évoque une mosquée. Puis continuez sur North Avenue en direction de l'Ouest, vous tomberez sur Goodfellas Pizza et une autre institution de la ville, The Varsity, un drive-in ouvert en 1928, où même Obama est venu déjeuner. Poussez jusqu'à l'Université de Georgia Tech, dont l'immense campus est ouvert et intégré  la ville.

Pour découvrir d'autres lieux filmés dans Baby Driver, lisez l'article très complet de Paste

Sur Instagram, retrouvez les comptes de :
Criminal Records @criminalrecords
Little Five Points @l5patl

Anderton
Enregistrer un commentaire