Cannes 2022

vendredi 8 septembre 2017

La Kermesse des aigles : Robert Redford sur un nuage

 

En DVD et Blu-ray : Elephant Films a bonne mémoire et se trompe rarement. Nouvelle illustration avec l'édition en version restaurée haute définition de La Kermesse des aigles (The Great Waldo Pepper, 1975) de George Roy Hill, avec Robert Redford. Un excellent western en plein ciel.



Le grand Waldo Pepper du titre original est un pilote d'avion qui sillonne le Middle West pour proposer des baptêmes de l'air aux familles du coin. Nous sommes au lendemain de la première guerre mondiale et l'arrivée d'un avion à hélices constitue une sacrée attraction. Waldo prétend d'ailleurs avoir affronté un as de l'armée allemande, Ernst Kessler. Lequel réalise désormais des acrobaties aériennes aux Etats-Unis. Désireux de mieux gagner sa vie et de marquer l'histoire naissante de l'aviation, Waldo convainc un de ses concurrents de s'associer avec lui pour participer à ces spectacles de haute voltige.
 
J'évoquais plus haut un western en plein ciel parce que Waldo Pepper pourrait être un de ces derniers cowboys, dont le mode de vie, libre, affranchi des contraintes, est menacé par la civilisation. Tels des pistoleros, les cowboys dont il est ici question s'affrontent dans le ciel, sous le regard d'un public qui admire leur courage tout en espérant les voir mourir dans les flammes. Robert Redford est, comme souvent, hypnotisant : il incarne un baratineur un brin poseur mais plein de talent. L'évolution du personnage est d'ailleurs intéressante : on le découvre en héros, puis en charlot mais il est amené à révéler son courage, à montrer sa gravité avant de redevenir un héros. Un destin tout en loopings que l'acteur rend crédible. Redford donne à Pepper des nuances, des aspérités, au-delà même du scénario.
 

 
Quant à George Roy Hill, il signe un film qui passe de la comédie au drame et vice-versa, avec une star au sommet de son art, tout en proposant des séquences très spectaculaires - une formule qu'il reprendra avec la même réussite dans La Castagne (1977), avec Paul Newman, édité également par Elephant Films (décidément, l'éditeur a bon goût). On a l'impression que le cinéaste a tout compris du monde de l'aviation : réalisation et montage participent à créer de la tension et du spectacle. Pour autant, les séquences en vol n'empêchent pas les personnages d'exister au sol, ni le récit d'avancer. Idem pour la tête d'affiche : Redford ne cannibalise pas le film. D'ailleurs, les autres personnages sont plus que des faire-valoir. L'ensemble du casting est à la hauteur (sans jeu de mot). A noter, la présence de Susan Sarandon et Margot Kidder - la première est amenée à voler, la seconde attendra Superman pour le faire.
 
Ajoutons que la musique, entre fanfare et envolées lyriques, est composée par le grand Henry Mancini. Bref, La Kermesse des aigles est une réussite complète, magnifiquement restaurée. Ce combo Blu-ray/DVD propose par ailleurs un bonus éclairant sur le film et ses protagonistes. Ne boudons pas notre plaisir.
 
Anderton
 

Aucun commentaire: