CANNES 2024

jeudi 18 mai 2023

Le Festival de Cannes selon Pascal Gavillet (Tribune de Genève)

Festival de Cannes 2023 QUestionnaire cannois Pascal Gavillet CINEBLOGYWOOD

Questionnaire cannois (découvrez toutes les interviews) saison 10 épisode 2. Au tour de Pascal Gavillet de nous raconter son Festival de Cannes. Journaliste à la Tribune de Genève, ce grand habitué de la Croisette et de ses salles obscures aime remettre dans la lumière les disparus du 7e art. Il évoque pour nous des réveils matinaux, du stress, de la fatigue et Jim Jarmusch.


Qu'allez-vous faire à Cannes ?

Je couvre le festival pour un quotidien [Tribune de Genève, NDLR] donc j'y vais pour le travail.

Combien de fois avez-vous participé au Festival de Cannes ?

Beaucoup, plus de 30.

Qu’attendez-vous de cette édition 2023 ?

De découvrir de grands films, car c'est en général à Cannes qu'on peut voir certains des meilleurs films de l'année.

Quel est votre plus grand plaisir pendant le Festival ?

Débuter la journée par une projection à 8 heures 30.

Qu’est-ce qui vous énerve le plus ?

Le stress perpétuel et ce sentiment constant d'avoir raté un film.

Quel est votre plus beau souvenir ?

D'avoir vu un film de Jarmusch que j'avais adoré, puis de le croiser juste après seul dans la rue par hasard pour le lui dire. On a conversé ainsi une dizaine de minutes et c'était tout simple.

Qu’y a-t-il dans votre valise ?

Des habits et des médicaments.

Quel est votre truc pour tenir le coup pendant la quinzaine ?

Je n'en ai pas, malheureusement, mais on s'habitue à la fatigue.

Pour quel(le) artiste redeviendriez-vous un fan de base si vous le/la croisiez sur la Croisette ?

Je n'ai pas une attitude de fan. Mais si je croise quelqu'un que j'aime bien, je le lui dis.

Votre fête cannoise la plus délirante, c’était où et quand ?

Je n'ai jamais trop aimé les fêtes, mais il y a quelques années, nous repérions celle où le buffet risquait d'être le plus copieux pour se goinfrer à moindre frais.

Quelle est votre Palme d’or préférée ?

Celles que j'ai pronostiquées, L'Enfant des Dardenne, Oncle Boonmee de Weerasethakul. Plus des anciennes, d'avant que je vienne, comme Apocalypse now ou Les Parapluies de Cherbourg.

Quel est votre programme après le Festival ?

Je reprends le travail, visionne des films, et me prépare à d'autres festivals.


Sur Twitter, suivez @PascalGavillet

Photo : DR + Pascal Gavillet

Anderton


Aucun commentaire: