Dossier Super Bowl

mercredi 17 mai 2023

Le Festival de Cannes selon Jean Veber (Cine-Chat')

Questionnaire Cannois Festival de Cannes 2023 Jean VEBER CINEBLOGYWOOD

Et de 10 ! Notre Questionnaire cannois (découvrez toutes les interviews) entame sa 10e saison. Le principe : nous menaçons des professionnels du cinéma qui se rendent sur la Croisette de glisser une tête de cheval sous leurs draps s'ils ne nous racontent pas leur Festival de Cannes. On obtient souvent de bons résultats, surtout chez les amis des bêtes. Pour ce premier épisode, nous avons sollicité Jean Veber, scénariste, réalisateur, journaliste et animateur du podcast Cine-Chat'. Autant dire que question cinéma, il est loin d'être une chèvre. Par contre, Cannes, ce n'est pas son dada même s'il y est venu quelques fois. Il évoque une envie pressante, des virées en scoot' et une Napalm d'or.


Qu'allez-vous faire à Cannes ? 

Je n'y vais pas.

Combien de fois avez-vous participé au Festival de Cannes

Deux fois, une quand je travaillais pour Studio Magazine à la fin des années 1980, et l'autre pour une projection de La Lune dans le caniveau [réalisé par Jean-Jacques Beineix en 1983, NDLR] avec Gérard Depardieu et mon père Francis Veber. Le film était interminable et j'avais très envie de pisser.

Qu’attendez-vous de cette édition 2023

Rien, je ne suis pas vraiment le festival et ce depuis des années.

Quel est votre plus grand plaisir pendant le Festival ? 

Le restaurant Tétou et sa fameuse bouillabaisse,

Qu’est-ce qui vous énerve le plus ?

Les gens qui se prennent au sérieux ou qui se croient supérieurs alors qu'ils sont souvent d'extraordinaires losers. Ou ceux qui ne respectent pas et traitent mal les fans.

Quel est votre plus beau souvenir ? 

J'ai trop fait la fête à l'époque de Studio et ne me rappelle de rien, sauf de virées en scooter avec mon ami Marc Esposito. Sinon mon père était membre du jury avec Milos Forman comme président [en 1985, NDLR] et c'est cool.

Qu’y a-t-il dans votre valise ?

Une épée démontable comme le Kurgan dans Highlander ou un pistolet d'or.

Quel est votre truc pour tenir le coup pendant la quinzaine ?

Beaucoup de pompes, comme en prison.

Pour quel(le) artiste redeviendriez-vous un fan de base si vous le/la croisiez sur la Croisette ?

Stanley Kubrick. Anna May Wong.

Votre fête cannoise la plus délirante, c’était où et quand ?

Ça devait être bien car je ne m'en rappelle plus. Comme dans les années 1970, si vous vous souvenez, c'est que vous n'y étiez pas. 

Quelle est votre Palme d’or préférée ? 

La Napalm d'or pour Apocalypse Now.

Quel est votre programme après le Festival ?

Comme d'habitude, podcasts.


Sur Twitter, suivez @JeanVeber189494

Ecoutez son podcast Cine-Chat' sur Soundcloud

photo : DR + Jean Veber

Anderton


Aucun commentaire: