Cannes 2022

vendredi 1 janvier 2021

Comics : 2020, année du Joker

Joker 80 ans comics CINEBLOGYWOOD

A lire : 2020 fut une belle année de merde. Pas besoin de chercher une explication dans le calendrier maya ou les prophéties de Nostradamus. 2020, c'était surtout l'anniversaire des 80 ans du Joker. Et avec un tel super-vilain, adepte des coups tordus, des épidémies sournoises et des meurtres en masse, on aurait dû s'en douter. Il suffit de se plonger dans Joker 80 ans (1940-2020 - The Joker Super Spectacular #1), une imposante anthologie conçue par DC Comics et publiée en France par Urban Comics.


Dès la première apparition du Joker, en 1940, tout est dit. Le clown à "l'odieux rictus" est maître de la torture psychologique : il annonce à ses victimes qu'elles vont mourir à une heure dite. Malgré la protection de la police, l'angoisse étreint les futurs condamnés puis la mort les emporte dans un sourire macabre. Certes, le Joker en profite pour les voler mais il jouit davantage de la terreur qu'il suscite et des machinations qu'il met en place. Pour lui, tout n'est qu'un jeu dont l'objectif est de ridiculiser Batman. Et ce recueil compile les affrontements, de plus en plus sanglants, entre le Chevalier noir et sa némésis.

Joker 80 ans CINEBLOGYWOOD


En 552 pages, cette compilation de comics réalisés sur huit décennies permet d'apprécier l'évolution des styles de dessins et la noirceur de plus en plus marquée des récits. Mise à part la parenthèse cartoonesque de Paul Dini et Bruce Timm au mitan des années 1990 (
Mad Love), scénaristes et dessinateurs ont représenté un clown de plus en plus dément, de plus en plus cruel. Certaines pages parmi les plus récentes virent même au gore.

On apprécie en tout cas de retrouver des grands noms du 9e art tels Neal Adams, Ed Brubacker, Greg Rucka, Eduardo Risso, Lee Bermejo, Jeph Loeb, Jim Lee, Brian Azzarello et bien d'autres. Les récits sont entrecoupés de témoignages, dont celui de Mark Hamill qui a prêté sa voix au Joker dans les dessins animés et jeux vidéo. Egalement au sommaire, de nombreuses couvertures de comics mettant en scène le bouffon au rire sardonique. 80 ans de rires glaçants.

Anderton

Aucun commentaire: