10 décembre 2006

Apocalypto : la rédemption de Mel Gibson

En salles : Franchement, il y a encore quelques jours, qui aurait misé un dollar sur Mel Gibson ? Déjà soupçonné d'être antisémite depuis la sortie de La Passion du Christ, le réalisateur de Braveheart avait laissé exprimer sa haine envers les juifs lors d'un contrôle de police, l'été dernier. "J'étais bourré, je ne le pensais pas", s'était-il excusé en substance. Sans convaincre. L'homme semblait fini, pour Hollywood en tout cas. Et son film, Apocalypto, paraissait voué à une sortie en catimini et donc une brève carrière en salles.
Contre toute attente, le scénario catastrophe ne s'est pas produit. La semaine dernière, les journalistes américains ont pu découvrir son oeuvre sur la civilisation maya. Et là, les médias ont applaudi le film, reconnaissant à Gibson le don de remuer les spectateurs. Tout en se questionnant pour son goût malsain pour la violence. Le film est d'ailleurs classé R (interdit aux moins de 16 ans).
Les hommes préfèrent Mel
Le public a suivi - des hommes, à 60%. Pour son premier week-end dans les salles d’Amérique du Nord, Apocalypto a pris la première place du box-office, en engrangeant 14,2 millions de dollars. C’est toutefois le plus petit "score" réalisé par un n°1 depuis le week-end du 8 septembre. Et l’on est bien loin des 84 millions de dollars cumulés par La Passion du Christ à sa sortie. Pour autant, Paul Dergarabedian, spécialiste du box-office, n'est pas surpris par le succès d'Apocalypto. Selon lui, la polémique a été "sans aucun doute" un coup de pouce, Disney (le distributeur) n'ayant pas hésité à mettre en avant le cinéaste lors de la promotion.
Le film de Gibson est talonné par The Holiday de Nancy Meyers, avec pour vedette un quatuor amoureux transatlantique (Kate Winslet-Jack Black et Cameron Diaz-Jude Law), qui rapporte 13,5 millions de dollars. Le public est féminin à 65%. Déception en revanche pour Blood Diamond d'Edward Zwick. Le film avec Leonardo DiCaprio et Djimon Hounsou, ne récolte que 8,5 millions de dollars et se place 5e, derrière les manchots de Happy Feet et Casino Royale. Diamonds are not forever...

1 commentaire:

diannna a dit…

hello, wow u know i read about your Mel Gibson post somewhere else only it was in english :D Im from Singapore, a small country in south east asia. :D

Translate this blog