24 septembre 2007

Quand le mime Marceau oublie de se taire

Artistes : Marcel Marceau est mort. Un grand artiste français, apprécié dans le monde entier, nous a quitté. Respect. Pour autant, à l’instar d’Alain Chabat, j’aime pas les mimes. Ils te font chier quand tu es tranquillement attablé à la terrasse d’un café (voir l’excellent sketch de Les Nuls). Et si tu marches dans la rue, tranquille, et que tout le monde se met à te regarder en se poîlant, tu peux être sûr qu’il y a un mime qui te colle au train en exagérant tes mouvements.
Au cinéma, on compte l’apparition de mimes sur les doigts de la main d’un amputé. Dans ma filmothèque personnelle, je ne m’en souviens que de trois : il y a, évidemment, Les Enfants du Paradis, de Marcel Carné, dans lequel le grand Jean-Louis Barrault interprète le mime Debureau. D’autres mimes gênent par ailleurs la course-poursuite d’Alain Chabat dans La Cité de la Peur d’Alain Berberian.
Mel Brooks fait parler Marceau
Et puis, le mime Marceau a fait pour le coup une apparition génialissime dans La Dernière Folie de Mel Brooks… de Mel Brooks (forcément). Son titre original est plus explicite : Silent Movie. C’est l’histoire de trois types (Mel Brooks, Dom DeLuise et Marty Feldman) qui veulent monter un film muet à Hollywood. Ils tentent de convaincre producteurs et acteurs célèbres (Anne Bancroft, Paul Newman, etc) de participer à l’aventure. Le film consiste en une avalanche de gags. Et ce qui est très fort, c’est que le film est entièrement sans paroles. Enfin, presque. Le seul mot entendu dans le film est prononcé par… le mime Marceau ! Regardez donc cet extrait vidéo hilarant. Rien que pour ça, respect à Monsieur Marceau.
Anderton

3 commentaires:

Mel Brooks a dit…

Total respect pour Silent movie

Le mime Marceau a dit…

...

Marcel -la mite- Martial a dit…

Bye bye le mythe Marceau

Translate this blog