DOSSIER

06 septembre 2011

L’Ordre et la Morale : premières impressions


En salles : Je sors de la projo de L’Ordre et la Morale. Voici mes premières impressions à vif :

- Kassovitz is back, et c'est une excellente nouvelle pour le cinéma français !

- Nous sommes passés tout près d'un très grand film

- Kassovitz au top pour sa réal : scène de l'assaut et reconstitution de l’attaque de la gendarmerie

- Kassovitz au top pour son interprétation + casting

- Kassovitz secoue le cocotier ronronnant du cinéma politique français à la Costa Gavras

- Lumière, décor et musique : très bien

MAIS problème de scénar qui étreint trop de sujets à la fois. Les dialogues sont parfois sententieux. Du coup, confusion et baisse de rythme au 2/3 du film, un poil trop long.

Reste que cela fait du bien de retrouver le Mathieu Kassovitz de La Haine sur un sujet pareil, qui au fond, est le même que celui de La Haine : la nécessité du dialogue, comment en est-on arrivé là, comment éviter tout ça...

Je vous livrerai une chronique plus complète pour la sortie du film

Travis Bickle

1 commentaire:

Anonyme a dit…

j'ai vu l'avant-première "morbihannaise" il y a 2 jours, et nous avons eu l'honneur d'y voir(trop brièvement) M.Kassovitz qui s'est exprimé sur ce sujet "sensible" puisque politique ... en lisant des critiques agressives sur ce film, je n'ai aucun mal à croire ce qui peut se passer dans des circonstances aussi dramatiques . car, c'est bien l'attrait du pouvoir et les intérêts (plus particuliers)que la raison d'état qui aboutissent à ce genre de "remise en ordre" , rarement compatible avec la morale, surtout quand agit dans la précipitation ; j'espère pouvoir en débattre bientôt avec Mathieu qui (parai-il) pourrait revenir nous voir en bretagne au retout de notre ami commun

Translate this blog