Belmondo : films, anecdotes...

lundi 19 septembre 2011

EXCLU - Interview : "Borgia n'est pas une série sur des sadiques"


A la Télé : Borgia est LA série-événement de la rentrée sur la chaîne cryptée. Parce qu'elle est le fruit d'une ambitieuse coproduction internationale qui se retrouve à l'écran (12 épisodes produits pour 25 millions d'euros). Parce qu'elle a pour maître d'oeuvre, Tom Fontana, le scénariste américain d'Oz, et pour metteur en scène (pour les quatre premiers épisodes) le réalisateur allemand Oliver Hirschbiegel (La Chute, Invasion). Parce qu'elle évoque une sulfureuse famille, mafieuse avant la lettre, celle des Borgia, qui a régné sur Rome et le Vatican à la Renaissance, répandant violence, corruption et luxure sur la Ville Eternelle.

Lors de la soirée de présentation de la série, le 6 septembre dernier, Fabrice de la Patellière a accepté de répondre à nos questions. Le responsable de la Création originale à Canal+ (et non directeur de la Fiction, comme je le présente dans la vidéo - qu'il m'en excuse) évoque notamment le rôle central joué par Tom Fontana ainsi que la volonté de ne pas tomber dans la complaisance. Regardez la vidéo ci-dessous.


Petit aparté : le nom du boss de la Création originale à Canal+ vous est familier ? Et, oui, Fabrice est le fils de Denys de la Patellière, cinéaste français à qui l'on doit - entre beaucoup d'autres - ce que, personnellement, je considère comme un très grand et beau film, Un Taxi pour Tobrouk (Audiard, Ventura, Aznavour, Biraud...), et une comédie sous-évaluée, Le Tatoué (Gabin vs de Funès). Deux films qui m'ont fait user bien des VHS.

Retrouvez mardi 20 septembre à 11h sur Cineblogywood.com l'interview vidéo de Stanley Weber, interprète de Juan Borgia dans la série.


Anderton

Aucun commentaire: