Dossier Super Bowl

mardi 29 septembre 2020

Le Champion : et Kirk Douglas devint une star

Le Champion Kirk Douglas blu-ray CINEBLOGYWOOD

En DVD et Blu-ray : Belle initiative de Rimini Editions qui sort dans une magnifique version le Blu-ray du Champion (Champion, 1949), de Mark Robson, qui a fait accéder Kirk Douglas au rang de star. Ce film sur un boxeur prêt à tout pour être le meilleur a profondément influencé Martin Scorsese ou encore Spike Lee.


"Midge" Kelly et son frère Connie quittent Chicago pour aller faire fortune en Californie. Sans un sou en poche. Pour protéger son frère, qui marche avec des béquilles, autant que pour tracer sa route, Midge joue des poings. Sa combativité tape dans l'oeil d'un manager qui lui propose de monter sur le ring, alors qu'il ne connaît rien aux règles du noble art. Pour Mitch, c'est une révélation et le voici bien décidé à devenir le meilleur boxeur du pays. 


Comme à son habitude, Kirk Douglas est magnétique. Il bouffe l'écran et captive le regard du spectateur. Le comédien impose sa personnalité, qui se retrouvera dans nombre de ses films suivants, un mélange d'assurance joyeuse et de rage prête à exploser. Complètement raccord avec celle de son personnage, dont le parcours évoque d'ailleurs celui d'Issur Danielovitch Nemsky (le vrai nom de Kirk) : un homme pauvre mais décidé à sortir de sa condition et à s'élever par son travail et sa force de caractère. 

Midge se bat pour prendre sa part de l'American Dream. Il épouse la fille d'un restaurateur mais convoite la Blonde suffisante qui ressemble à une star de cinéma et vit aux crochets de ses amants. Il accepte d'être un sparring partner mais veut rapidement devenir un champion, enfin LE champion. Lui, le moins que rien force le respect à coups de poings. Rien ni personne ne pourra l'empêcher d'atteindre le firmament. En ce sens, Midge est un personnage égoïste, sans états d'âme. Pourtant, Kirk Douglas nous le rend attachant et sympathique, il nous en fait comprendre les motivations et les blessures.

Un personnage lumineux mais sur lequel planent des ombres, à l'instar de cette photo tranchée qui nous propose un superbe noir et blanc. Le Champion aurait pu être un film noir si la musique, quelques moments plus légers et les grands sourires de Kirk  n'en avaient pas atténué le ton, ici ou là. Mark Robson signe une mise en scène inspirée. Il filme les combats de boxe avec un réalisme cru, qui aura une influence durable sur la manière de représenter ce sport au cinéma. On pense notamment au Raging Bull de Martin Scorsese. La dispute des deux frères dans un vestiaire, au cours de laquelle l'un d'eux frappe la lampe qui se met à faire danser les ombres sur leurs corps, sera  reprise au plan près par Spike Lee dans Do The Right Thing.


Rimini Editions nous propose le film dans un splendide master HD et l'accompagne d'un entretien passionnant avec la critique Séverine Danflous. Un Blu-ray qui mérite de se faire une place dans l'étagère de tout cinéphile qui se respecte.

Anderton

Aucun commentaire: