Dossier Super Bowl

lundi 7 novembre 2022

Didier restauré : une comédie au poil (toujours aussi soyeux)

Didier Blu-ray CINEBLOGYWOOD


En Blu-ray et DVD : A l'occasion du 25e anniversaire de la sortie de Didier au cinéma (175 ans en années chien), Pathé propose le film d'Alain Chabat en version restaurée 4K dans un combo Blu-ray/DVD. Evidemment immanquable pour au moins 4 raisons !


1) Une comédie humaniste qui a du chien

Agent de footballeurs, Jean-Pierre accepte de garder pour quelques jours le labrador d'une amie. Didier, qu'il s'appelle. Le chien, pas l'agent puisqu'il s'appelle Jean-Pierre. Bref, Jean-Pierre n'est pas fan des animaux mais c'est un bon copain donc il consent à faire la nounou du toutou. Or, le lendemain, dans la niche du labrador, Jean-Pierre découvre un monsieur tout nu. Il le fout dehors mais le bonhomme n'arrête pas de lui coller aux basques, comme un chien à celles de son maître. Jean-Pierre réalise alors que ce type muet et un peu concon, c'est Didier !

Un quart de siècle s'est écoulé et Didier garde son poil soyeux. Tout marche. Les gags et les répliques qui nous ont fait exploser de rire continuent de faire leur effet, quand bien même on les connaît par coeur. Et comme à l'époque, on est frappé par la finesse et l'intelligence avec lesquelles Alain Chabat (également scénariste) moque les haineux, les fachos, les racistes, les homophobes. Sans message appuyé, juste avec une vanne bien placée, dans le cours de l'intrigue. Et au passage, on se désole de constater que les mêmes discours nauséabonds continuent de se répandre aujourd'hui.

2) Un duo qui fait remuer la queue

Alain Chabat et Jean-Pierre Bacri, quel formidable duo ! Bacri bougonne, râle et balance avec son ton inimitable des répliques qui font mouche à chaque fois. Face à lui, Chabat fait super bien le chien, truffe en l'air, regard absent ou yeux brillants, il est canin, euh canon. Parenthèse : y en a qui critiquent les films français "tournés dans des appartements avec des personnages qui passent leur temps à discuter". La critique est aussi injuste qu'absurde ; par ailleurs, les scènes de Didier qui se déroulent dans l'appart de Jean-Pierre sont parmi les plus drôles du film. Et c'est grâce aux dialogues ciselés, enrichis par l'impro de deux comédiens qui se sont trouvés et beaucoup appréciés.

A leur côté, on prend plaisir à suivre Dominique Farrugia, Chantal Lauby, Caroline Cellier, Isabelle Gélinas, Lionel Abelanski, Zinedine Soualem, Josiane Balasko et Dieudonné, qui était drôle avant de mal tourner. Avec des caméos de Michel Hazanavicius, son frère Serge, Claude Berri, Jérôme Seydoux, Dominique Besnehard, Olivier Doran, Tanino Liberatore et Max Chabat, alors tout bambin.

3) Un toilettage réussi

La restauration 4K est splendide, mettant en valeur les belles couleurs du film tourné en partie à Montpellier. C'est bien simple, on a l'impression de le redécouvrir. D'ailleurs, l'attention et le soin portés à la photo, aux décors, à la mise en scène - qui m'avaient marqué en 1997 - sautent encore plus aux yeux.

4) Une gamelle de bonus 

La galette numérique est complété par quelques bonus. Il y a un making-woof (putain, Alain, je t'aime) dans lequel on voit Chabat devant et derrière la caméra. Il se comporte comme on s'y attend : toujours de bonne humeur, à l'écoute de son équipe, rigolard mais aussi concentré. C'est intéressant de voir Bacri venir lui parler, lui poser des questions sur une réplique ("Un homme, ça rentre sa langue... ça va pas, car l'homme ne sort pas sa langue"), lui proposer des alternatives, balancer des impro. Chabat écoute avec patience et bienveillance, il contre-argumente ou prend l'idée en rigolant. On croise aussi Pitof, alors en charge des effets spéciaux avant de commettre Vidocq et Catwoman

Egalement au sommaire, un bonus sur le dressage des chiens et surtout, surtout le commentaire audio. Chabat et Bacri discutent autour du film en s'allumant des clopes (on entend le briquet), ils balancent des vannes, se marrent, s'arrêtent pour regarder le film et rigolent comme des spectateurs lambda. Je vous préviens, si vous enchaînez sur le commentaire audio après le film, vous allez vous le refaire en entier une deuxième fois tant le duo est hilarant à écouter.

Anderton


Aucun commentaire: