Dossier

samedi 22 avril 2017

Présidentielle 2017 : votez Daniel Prévost !

Buzz : Dans 24 h, il n'en restera plus que deux. Deux candidats sur les onze(*) ayant participé au premier tour de l'élection présidentielle 2017. Comment les départager alors que cette campagne nauséabonde n'a pas souvent permis d'entrer en profondeur dans les programmes ? Réponse : en se référant à Mesures d'urgence, l'ouvrage de Daniel Prévost publié en 1986, aux éditions Denoël. Sous-titré Pour une société plus chaleureuse même en hiver, ce manuel vise à changer la société française. Et 31 ans après sa publications, il n'a rien perdu de sa force visionnaire. 

 

"Tous les sujets y passent, avertit l'auteur en préambule. L'armée, la famille, les rapports sexuels, la Sécurité Sociale, la religion, etc." Et d'ajouter : "Ces mesures je ne les ai pas écrites pour ma propre gloire ! (...) Je le sais que je suis formidable ! Soyez sûrs que j'ai écrit ces mesures uniquement pour servir la France, mon pays ! Et aussi pour qu'on dise plus tard, beaucoup plus tard, quand je croulerai sous les décoration que l'on m'attribuera certainement car je le mérite, pour qu'on dise : 'Tiens, voilà un problème grave, voyons ce qu'en dit le Prévost !'". Voyons donc.

Droits de l'Homme
"Les Droits de l'Homme, d'accord ! Les Droits du Poisson aussi, alors !" Prévost propose d'"instaurer impérativement une société de protection des poissons d'appartement avec des inspecteurs en civil, chargés de contrôler à l'époque des vacances si les propriétaires de poissons rouges ou autres ont bien prévu quelque chose pour ceux ci". Autre mesure phare : l'instauration d'un jour de sortie des poissons, le vendredi. En respectant cette mesure, affirme le comédien, "vous vous sentirez bons ! [et même mieux] vous sentirez le poisson !"

Chômage
Pour faire baisser le chômage, Prévost mise sur une solidarité de A à Z. Ainsi il faut mettre au chômage solidaire pendant six mois les personnes dont le nom commence par B. "Pourquoi ? Tout simplement afin de donner plus de travail aux personnes dont le nom commence par la lettre C." Et ainsi de suite, à tour de rôle. "Certes, ce n'est pas une mesure d'une grande portée mais elle a au moins une qualité : on peut l'appliquer immédiatement après manger !"

Fraude
"Tout le monde fraude, sauf moi !", prévient Prévost. Une de ses mesures anti-fraudes : faire compter les poils de brosse à dents. Lesquelles doivent comporter 175 poils, pas un de moins. Plus généralement, il décrit sa démarche : "De délation en délation, de dénonciation, progressivement, on arrivera à une société sans fraudeurs ! Et enfin celui (ou celle) qui ne dénoncera pas un fraudeur sera considéré comme fraudeur lui-même ! Elle n'est pas belle ma mesure ? A mon dernier mot, les vivats crépitent autour de moi... Je me lève et je salue... Je suis gêné d'un tel triomphe..."

Racisme
Daniel Prévost est "intraitable sur ce sujet ! Inflexible !" Et pour "extirper la bête immonde qu'est le racisme", il y a "mille façons", dont "la plus simple, la plus efficace est de tuer TOUS les racistes !". Mais le comédien reconnaît que c'est difficile car "tous les racistes ne sont pas faciles à découvrir". Prévost propose donc la mesure suivante : "Toute personne prise en flagrant délit de discussion amicale avec une personned'une autre race, d'une autre couleur ou d'une autre confession que la sienne, recevra un Bon du Trésor de cent francs !" De quoi faire baisser, selon lui, le racisme de trois-quarts. Le dernier quart représente les racistes qui ne sont pas intéressés par l'argent. Ils seront donc payés en nature : "beurre, oeufs, poisson, chocolat, meringues, étouffe-chrétien, etc. (...°) C'en sera alors fini du racisme ! A jamais fini ! Ouf !".

Sécurité sociale
Pour combler le fameux trou de la Sécu, Prévost a une idée simple : "Il faut supprimer tous les médicaments !" Plus de médicaments, plus de de déficit. Fallait y penser. 

Religion
"Je ne toucherai pas à la religion, à vos religions, je les aime, moi, vos religions, explique Prévost. Mais enfin, regardez le bordel que cela crée, cette pluralité des religions, hein ?". Il propose que chacun conserve son lieu de culte mais puisse "prier indifféremment dans une mosquée s'il est chrétien, dans une synagogue s'il est bouddhiste, ou protestant", moyennant un passeport annuel coûtant 200 francs - "C'est pas cher pour prier Dieu et acheter par là son Paradis...". Et ce passeport sera délivré par le ministère des Relations avec Dieu, qui sera dirigé par la belle-soeur de Prévost : "Mme Henriette Vinaigri, 39 ans, infirmière bénévole spécialisée dans les maladies de puces d'appartements et des rouges-gorges".

Prévost s'intéresse également aux hôtesses de l'air, aux feux de signalisation, aux relations sexuelles, aux thermomètres (qu'il faudrait équiper d'un transistor pour qu'ils jouent de la musique et rendent les prises de températures moins gênantes), à la Tour Eiffel, aux péages...

Et de conclure : "Si vous trouvez que mes mesures ne tiennent pas debout, couchez-les !"

Anderton



(*) Sans parler des candidats fictifs, dont les affiches ont orné les murs des villes, pour notre plus grande joie : Pinocchio, Marion Cotillon, Jean Gentilhomme et autres.


Enregistrer un commentaire