CANNES 2024

mercredi 20 mars 2019

D-Day Disney-Fox : nos espoirs, nos craintes, nos idées

Buzz : C'est officiel depuis hier. L'acquisition des studios cinéma et TV de 20th Century Fox (mais aussi des chaînes FX et National Geographic) par le groupe Walt Disney est finalisée. La firme de l'Oncle Walt renforce sa puissance. Si certains cinéphiles émettent des réserves, voire des inquiétudes, sur les conséquences d'une telle opération, la réunion des talents a de quoi en faire rêver plus d'un. Nous nous sommes pris au jeu et avons imaginé des projets communs alléchants... ou complètement barrés.




Nos plus grandes attentes
Notre plus grande attente, c'est évidemment que la rencontre des talents créatifs de chaque entité aboutisse à des projets alléchants. Il y a matière à renouveler certaines franchises, à revisiter certains univers mais aussi, soyons optimistes, à développer de nouveaux concepts et à les décliner sous toutes les formes de l'entertainment : cinéma, télévision, contenus numériques (via Hulu notamment), jeux vidéo, parcs d'attraction, littérature... Le savoir-faire des équipes Disney, leur approche "360" multi-supports, leur art du marketing sera un plus pour celles de la Fox. Et à l'inverse, ces dernières pourront offrir un regard neuf, un peu plus adulte, un peu plus impertinent, sur les productions Disney alors que la formule magique s'essouffle parfois (je pense à Star Wars notamment).


Nos plus grandes craintes 
Le risque, c'est que les équipes de la Fox se retrouvent soit trop encadrées et donc étouffées par les équipes, process et valeurs de Disney (on sait que l'adhésion à un groupe qui a une forte culture n'est pas toujours simple pour quelqu'un qui n'a pas été formé par la "maison"), soit qu'elles "s'autocensurent" par peur de détonner dans un nouvel environnement.
On peut aussi légitimement se demander si des films audacieux tels que La Forme de l’eau, Joy, The Revenant ou même Bohemian Rhapsody pourront continuer à être produits dans le nouvel ensemble. L'acquisition de Miramax en 1993 par le groupe Disney n'a pas produit les effets escomptés et s'est achevée par une revente en 2010. Tout n'est pas comparable mais au-delà des relations avec les frères Weinstein, il y a de quoi se poser des questions sur la capacité de Disney à intégrer une production plus adulte dans son univers. Et, en même temps, le groupe a su étoffer son offre via Touchstone Pictures puis Buena Vista. 
Reste que notre plus grande crainte, c'est évidemment la disparition pure et simple du générique de la Fox, l'un des plus iconiques du 7e art. Quoiqu'on pense de la qualité des dernières productions de l'univers Star Wars, on est d'accord pour dire qu'on a du mal à ne plus entendre les roulements de tambours et les éclats de cuivre au démarrage des films.



Les franchises ou remakes de la Fox que nous aimerions (re)voir sur grand écran
Les suites d'Avatar sont déjà lancées. Celles d'Alien et Predator ont laissé des impressions mitigées tandis que celles de La Planète des Singes ont été saluées par le public et la critique. Voici au moins trois franchises appelées à un bel avenir. Highlander et X-Files pourraient également être reboo(s)tés, Speed également. Pour Die Hard, on est plus mitigés : le couple Bruce Willis-John McTiernan a du mal à être remplacé... Un film Live Action sur Les Simpson ? Impensable ! 
Que le catalogue de la Fox devienne un puits à remakes nous inquiète aussi. Le Roi et moi, La Mélodie du bonheur et A la poursuite du diamant vert auraient leur place chez Disney mais Sept ans de réflexion ou French Connection... Enfin, restons ouverts. Certains remakes ont prouvé qu'ils pouvaient être aussi bons, voire meilleurs que les originaux - je pense notamment à The Thing, de John Carpenter.



L'extension du Marvel Cinematic Universe
La Fox a réussi à développer les univers X-Men et Deadpool avec succès. Pas certain qu'il faille casser la dynamique. En revanche, les Fantastic Four ont été mal adaptés à deux reprises alors que la team a encore beaucoup de potentiel. Le savoir-faire de Kevin Feige chez Marvel Studios pourrait faire des merveilles. Les possibilités sont désormais accrues pour faire vivre le MCU. La saga Avengers montre que des personnages forts peuvent très bien cohabiter au sein d'un même film si le scénario et la réalisation sont à la hauteur. Et puis, il y a toujours la possibilité de multiplier les caméos et clins d'oeil. A creuser aussi peut-être, les "team-up" : des films où deux super-héros s'associent le temps d'une histoire, à l'instar de ce qui se passe dans les comics.



Faire cohabiter des univers de Disney et de la Fox, même très éloignés, dans un même film, en prises de vue réelles ou en animation
On a plein d'idées ! Par exemple, associer La Reine des neiges à L'Age de glace, Les Gardiens de la Galaxie à La Planète des Singes. Faire un spin-off sur Boba Fett avec le Predator. A la façon de Qui veut la peau de Roger Rabbit ?, réaliser un nouvel opus d'Une Nuit au musée en mêlant live action et animation (cette fois-ci, le gardien de musée trouve un poste de vigile dans un studio d'Hollywood).

La Reine de l'Age de Glace
Star Wars Boba Fett and the Bounty Hunters
La Nuit aux studios

Les franchises de la Fox dans les Disneyland et Disneyworld 
Avatar aura sa place dans les parcs Disney. Les Simpson sont bien représentés aux Studios Universal (seront-ils à terme exfiltrés ?). Et pourquoi pas développer des attractions davantage orientées vers les adultes ? Alien ou Predator feraient le job ! Une mission en VR dans la peau d’un Kingsman serait aussi tentante. En revanche, on ne croit pas à une zone La Planète des Singes à Animal Kingdom.

Allez, à Cineblogywood, on y croit à ce rapprochement. Et nous avons hâte d'en goûter les fruits.  

Découvrez l'impressionnante infographie de l'empire Disney réalisée par Titlemax

Anderton et Marsellus Wallace

Aucun commentaire: