Cannes 2022

samedi 6 janvier 2007

Murphy et Travolta préfèrent les grosses

En prod : "America, home of the brave and land of the fat". L'obésité est un problème majeur aux Etats-Unis et plus généralement, dans les pays développés (la France n'est de plus en plus concernée). Normal que cette question de société se retrouve donc à l'affiche des films made in Hollywood. Grâce à la magie du latex, Eddie Murphy s'était mis dans la peau d'un gros (Le Professeur Foldingue/The Nutty Professor). Son complice Lawrence Martin était allé plus loin en se grimant en Big Mama.
Cette fois-ci l'ex-Flic de Beverly Hills a décidé de faire plus fort et plus lourd dans Norbit. Il incarne une "extra big mama", au caractère aussi imposant que son tour de taille. Murphy interprète également Norbit, le frèle mari de la Dame, ainsi que le père adoptif de celui-ci, un Asiatique. D'où un début de polémique sur le web, antiracistes et obèses se déchaînant contre les moqueries de l'acteur. Pourtant, ce dernier est habitué à cumuler les personnages : dans la série des Foldingues donc mais aussi dans Un Prince à New York (Coming to America), où il était notamment grimé en vieux juif.
L'embonpoint semble à la mode puisque John Travolta a pour sa part repris le rôle de Divine dans Hairspray, dont voici la bande-annonce. De l'humour gras en perspective...
Anderton

Aucun commentaire: