CANNES 2024

lundi 9 juin 2008

Scarlett Johansson se la joue rock-star dans NYLON

Sexy Stars : Et non, Nylon n’est pas le titre d’un film, mais bel et bien celui d’un magazine branchouille, super fashion à tendance rock-star américain. Et la miss qui fait la couv du numéro de juillet, c’est Scarlett Johansson. Scarlett l’actrice, Scarlett la blonde, Scarlett la chanteuse aussi, mais surtout Scarlett la bombe.
Nous les filles, on n’aime pas trop Scarlett. Simplement parce qu’elle est à peu près parfaite. Ça énerve la perfection : des cheveux blond platine, une moue boudeuse de gamine malicieuse, des yeux bleus et des courbes marylinesques… Oui, ça énerve. Mais il faut bien dire ce qui est, il faut bien rendre à César, ce qui lui appartient : Scarlett Johansson, du haut de ses 23 ans seulement, a déjà derrière elle un beau petit bonhomme de chemin.
Nul besoin de revenir sur sa filmo quasi-parfaite (encore la perfection…), Scarlett a tourné avec les plus grands (Robert Redford, Woody Allen, Sofia Coppola, entre autres) et a réussi à se faire un sacré nom. Du coup, aujourd’hui, comme tout lui sourit, qu’elle est fiancée au mimi Ryan Reynolds, l’ex d’Alanis Morissette (qui entre nous, doit l’avoir très très mauvaise), elle s’est dit qu’elle pourrait se mettre à la chanson. Ben oui tiens. On avait bien aperçu la miss derrière un micro dans une scène de karaoké d’anthologie du film Lost in translation ou dans le clip de soutien à Barack Obama Yes we can, mais de là à imaginer qu’elle se la jouerait rock-star pour de vrai, il y avait un monde ! Et pourtant, Anywhere I lay my head, son premier album, est sorti il y a un mois, avec dedans des reprises, rien que des reprises du grand Tom Waits. Voix suave, limite "bizarre", Scarlett s’y croit. Malgré les critiques pas toujours très positives, la starlette semble bien décidée à devenir une vraie rock-star. D’où les poses guitare à la main dans les magazines de rock, cela va de soi.
Dans le numéro de juillet du magazine Nylon, Scarlett Johansson est rebelle : elle porte un perfecto de cuir, elle fait toujours la moue et elle se tripote les cheveux pour qu’ils soient plus gras, un peu à la Pete Doherty, qui en la matière, est un assez bon exemple. On est loin des poses lascives en petite culotte transparente, mais on est aussi bien obligé de reconnaître que même sans décolleté, Scarlett Johansson est une bombasse… Non ?

Black Mamba

Aucun commentaire: