Cannes 2022

jeudi 6 juin 2019

Six Jours : dans l'ombre du D-Day

A lire : 75 ans  après le débarquement des forces alliées sur les plages de Normandie, Urban Comics publie Six Jours, une bande dessinée qui revient sur un fait méconnu de la libération de la France. 


Sous-titré La Tragédie du village de Graignes, l'album raconte le parachutage de 182 soldats américains lors du D-Day. Une opération effectuée hors des objectifs, derrière les lignes ennemies. En attendant les renforts, l'unité se retranche dans le village de Graignes, dont les habitants fraternisent avec les libérateurs. Alors que les jours passent, les troupes allemandes encerclent le village.

Pour mettre en lumière ces événements méconnus, le scénariste de comics Robert Venditti s'est inspiré d'un témoignage familial - une lettre adressée du front normand par des camarades de son oncle. S'en sont suivies des recherches, menées avec Kevin Maurer, co-scénariste et auteur de nombreux ouvrages sur des faits de guerre. Ensemble, ils signent un récit sobre, qui met en valeur l'héroïsme des soldats et des villageois, leur peur, leurs difficultés à communiquer puis leur fraternisation. Les élans de solidarité sont simples et francs, de même que les accès de patriotisme ou la communion dans la religion. Pas de regard désabusé ou cynique de la part des auteurs.
Planche tirée de l'édition originale.
Planche tirée de l'édition originale.
Le dessin réaliste d'Andrea Mutti contribue à la véracité du récit. L'artiste italien refuse toute grandiloquence, y compris dans les combats, même s'il sait mettre en scène aussi bien les moments d'attente ou les dialogues que les actes de guerre. Tout en créant une tension allant crescendo, il représente des hommes et des femmes ordinaires, qui font face avec courage et dignité au chaos et à la violence.

Si je devais rapprocher Six Jours d'un film sur la deuxième guerre mondiale, j'évoquerais Le Jour le plus long plutôt que Fury. Plus qu'un réquisitoire contre la guerre, cette BD honore la mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour la liberté du monde. En mettant en lumière une petite tragédie au sein d'un grand événement historique, elle contribue à humaniser le Débarquement au-delà de la fureur des combats et des statistiques qui leur sont associées. 

Anderton

Aucun commentaire: