New

16 juillet 2008

Voyage au Centre de la Terre 3-D : en voiture !

En salles : Après U2 3D, Voyage au Centre de la Terre 3-D (trailer à voir ici), qui sort ce mercredi, est le deuxième film à être proposé en relief dans les salles françaises. Mais il s’agit du premier long-métrage de fiction et 100% hollywoodien.
Cela fait belle lurette que les Etats-Unis ou le Royaume-Uni proposent des versions 3-D de films (et de versions Imax). La France rattrape donc son retard. Enfin, modestement parce que Voyage au Centre de la Terre sort sur près de 380 écrans mais seule une quarantaine de salles le proposent en 3D, dont deux à Paris ! Et pour cause, la technologie relief (avec des lunettes, comme à Disneyland Paris) ne fonctionne que sur des écrans numériques. Et en la matière, les exploitants français sont sous-équipés.
Donc Voyage existe en deux versions. Si vous en avez la possibilité, je vous recommande chaudement d’aller le voir en relief. A part une séquence un peu nerveuse au début du film, les effets 3D sont très réussis. Il y en a même quelques uns qui vous feront sursauter (gare au popcorn renversé !). A l’inverse, certains plans risquent d’apparaître un peu longuets dans la version sans relief : ils sont statiques pour permettre au public d’apprécier la 3-D…
Un voyage en famille
Comme pour la version de 1960 avec James Mason, l’intérêt du film tient beaucoup au monde souterrain extraordinaire que le public découvre peu à peu. Les images de synthèse renforcent cet aspect spectaculaire mais c’est évidemment la 3D qui rend cet univers magique.
Pour autant, le film d’Eric Brevig est une comédie d’aventure parfaite pour la famille. Bon, on a du mal à croire que Brendan Fraser (bientôt à l’affiche de La Momie : La Tombe de l'Empereur Dragon) soit un scientifique : son air un peu niais rend la chose complètement irréaliste mais il est parfait dans le rôle d’aventurier gentil et courageux.
Voyage au Centre de la Terre est un bon divertissement, sans plus ni moins. Allez-le voir dans sa version 3D, c’est ce qui donne tout le relief à cette production sympatoche.
La liste des salles est dispo sur le site internet du film
Anderton

5 commentaires:

Ralph McReiss a dit…

Comme je le dis à chaque personne qui aime volontiers l'auto-flagellation française, notre parc d'écrans nationaux est juste excellent pour la dimension de notre pays, qui n'est en rien "sous-équipé". Les appareils numériques coûtent chers et les films l'exploitant réellement sont encore trop rares. Cependant, comparé à nos voisins européens, nous serions presque à la pointe dans ce domaine...

Alors soit, les américains exploitent ces technologies depuis lurette. Oui, mais une minorité de leurs salles seulement. Soit, les anglais sont meilleurs que nous en ce domaine, simplement parce leurs financiers sont... les mêmes qu'aux Etats-Unis, ou traitent directement avec eux.

Les petites et moyennes salles ont une politique basée raisonnable = inutile de mettre en danger un équilibre financier pour une technologie exploitée par moins de 0.5% des copies distribuées.

Anderton a dit…

Ralph, l'indignation t'aveugle. Je n'ai pas écrit que la France est sous-équipée en salles mais qu'elle est sous-équipée en salles avec écrans numériques.
Que le Voyage ne soit proposé en 3D dans une trentaine de salles pour une sortie totale sur 380 écrans me semble révélateur. Sans faire du parisianisme, il n'y a que 3 salles dans la capitale à pouvoir diffuser un film en 3-D ?!
Quant à la question de l'offre et de la demande, c'est un peu comme l'oeuf et la poule. On attend qu'il y ait plus de films en numériques pour s'équiper en numériques mais on hésite à sortir des films en numériques (cf George Lucas) parce qu'il n'y a pas assez d'écrans numériques. Comme dirait Bernard Blier dans le Grand Blond : "On tourne en rond, merde ! On tourne en rond, merde ! On tourne en rond... (ad lib)"
Certes les salles US et brit sont loin d'être toutes numériques mais je rappelle que les films en 3-D et/ou en format Imax sont proposés là-bas depuis belle lurette (cf nos autres posts sur la 3-D). En France, on compte les salles Imax sur la moitié des doigts d'une main : celle de La Défense a fermé...
Bref, je ne me complais pas dans l'auto-flagellation (quitte à se faire fouetter, autant que ce soit par une belle... euh, je m'égare), je constate que les exploitants français tardent à entrer dans l'ère numérique. Ils ont peut-être de bonnes raisons (notamment économiques) mais retard il y a. Voilou.

cypher a dit…

...c'est pas pour contredire qui que ce soit, mais "Bienvenue chez les Robinson" et "L'étrange Noel de M. Jack" sont également sortis en 3D...

Et je trouve qu'effectivement ce n'est pas qu'un gadget, mais fait bien du cinéma une nouvelle expérience (fin pour des films type blockbusters, je suis pas sur qu'un film de Desplechin y gagnerait beaucoup)... et sans avoir le crane éclaté à la sortie !

Bref, j'espère que ce n'est que le début (et en l'occurrence, voir "Voyage au centre de la Terre" ne me motive pas plus que ça, mais l'effet 3D peut éventuellement me motiver !)

Anonyme a dit…

En tant que jeune retraité pragmatique je voudrais répondre à ces trois commentaires.
Certes ralph a raison de parler d'équilibre financier pour les petites et moyennes salles. Mais les Gaumont, CGR et autres devraient, comme le dit si bien Anderton, amorcer la pompe. Quitte à perdre, un peu d'argent au début. Et encore en qualité de précurseurs on n'aura pas d'autres solutions que d'aller chez eux.
Et puis comme cypher, ce film je ne serais jamais allé le voir s'il n'avait été en 3D.
Il est intéressant de voir qu'à VOIRON, moyenne agglomération des environs de Grenoble, un indépendant (je pense) à installé le numérique dans sa salle ou une de ses salles.
Anderton, pour ma part j'ai compté 32 salles sur le site du film, etn non 40 comme tu l'annonce.
Tous ceux qui te connaissent et t'apprécient saventbien que les maths et toi...
Bravo pour ta culture cinématographique et ta mémoire des vieux films que l'on a découverts ensemble. Effectivement Blier c'était un grand Monsieur, parmi d'autres grands Monsieurs de l'époque.
De mon temps...(refrain connu)
papyfdlr

Anonyme a dit…

tout comme Superman returns et Beowulf sont sortis en 3D imax à Paris, et sont aussi des superproductions holywoodiennes ;)

Translate this blog