DOSSIER

27 avril 2009

Taras Bulba : un souffle cosaque dans ton salon

En DVD : Dans la série "C'est un classique mais j'l'avais jamais vu", voici Taras Bulba (1962). Pour ajouter à ma honte, je dois dire que je n'ai jamais lu non plus le Taras Boulba de Gogol dont le film est tiré.
Trève d'autoflagellation. Wild Side Video a eu la bonne idée de sortir en DVD cette superproduction hollywoodienne. Et j'ai été comblé !
Un film qui déchire Taras
Prenez deux immenses acteurs, Yul Brynner et Tony Curtis ; ajoutez un réalisateur efficace, Jack Lee Thompson (Les Canons de Navarone, Les Nerfs à Vif) ; complétez par des paysages grandioses, des batailles épiques et une belle histoire d'amour ; finissez avec une pincée d'humour et dégustez pendant près de deux heures !
Taras (Yul Brynner) est un cosaque, un de ces fiers guerriers ukrainiens qui supportent mal le joug polonais sur ses steppes adorées. Pour mieux combattre son ennemi, encore faut-il bien le connaître.
Aussi envoie-t-il ses deux fils (dont l'un d'eux est interprété par Tony Curtis) dans une université polonaise. Mais le rejeton, aussi bagarreur que charmeur, tombe amoureux de la fille d'un édile local.


Le drame se met en place, jusqu'à un terrible paroxysme. Mais entre temps, Taras Bulba nous offre de folles chevauchées dans un océan d'herbe grasse, des rires tonitruants (Yul) et des sourires ravageurs (Tony), le siège d'un château fort et un duel au-dessus d'un gouffre, des chants et des danses, des costumes et des décors somptueux... Hollywood, quoi !
Côté bonus, la bande-annonce d'époque, des photos et une interview enrichissante du critique Noël Simsolo, qui revient sur la genèse du film. Un petit regret : qu'il ne soit pas rentré davantage dans les détails du tournage. Mais l'essentiel, comme toujours, reste le film. Et la version restaurée que propose Wild Side Video est superbe. Donc enfourche ta monture et galope en compagnie de Yul Brynner et Tony Curtis, éternellement jeunes et beaux. Immortels.
Anderton

1 commentaire:

Théo. a dit…

Russe ou Ukrainien, telle est la question qui tourmente les deux pays !

Translate this blog