Dossier

mercredi 18 janvier 2017

Froid polaire : 7 conseils de films pour survivre

Buzz : La France a froid. Les températures sont plus glaciales que la projection d'un Dany Boon au Festival de Cannes. Les dents claquent, lès lèvres se gercent, les couilles se pèlent. L'horreur. Comment résister à ce froid polaire ? Réponses en sept films. De Shining au Bronzés font du ski.



Les Bronzés font du ski : chanter une chanson
A défaut d'un bon verre de vin chaud, hurler à tue-tête Etoile des neiges est un bon moyen de gagner quelques degrés supplémentaires. Ou tout simplement du courage avant de sauter dans le vide.
 

 
Dumb & Dumber : faire une bataille de boules de neige
Rien de tel qu'un innocent jeu avec de la poudreuse pour prendre de belles couleurs. Sur le visage notamment. Et en prime, cela renforce les liens du couple.
 

 
Shining : jouer à cache-cache (hache) avec son fiston
Les mômes adorent la neige. Ils courent, sautent, tombent en riant tandis que leurs parents se les gèlent sur un banc. Soyez proactif : faites une partie de cache-cache avec le bambin. Et s'il ne veut pas rentrer, prenez une hache. C'est en général, un argument convaincant. Nota bene : ne vous prenez pas trop au jeu sous peine de finir congelé.
 

 
L'Empire contre-attaque : grimper au plafond
Depuis Lionel Richie, on sait que danser au plafond procure un sentiment de plénitude. Quand on s'y retrouve suspendu par un Wampa, la joie fait place à la peur. Du coup, on gigote, on s'active et force est de constater que l'ambiance devient chaude.
 

 
The Revenant : dormir dans un cheval mort
Dormir dans un cheval vivant est plus compliqué, je vous l'accorde. Mais rien de tel que des entrailles fumantes pour se réchauffer. En plus, c'est bon pour la peau. Alternative si vous n'avez pas de cheval sous la main : un Tauntaun fera l'affaire. Surtout si vous sortez d'une cave de Wampa.
 

 
Le Jour d'après : brûler une bibliothèque
Les livres, ça sert à deux choses : arrêter les balles de revolver et protéger du froid. Rien de tel qu'un bon bûcher à base d'ouvrages pondus par des philosophes pompeux, des poètes abscons ou des théâtreux pédants. Pour le reste, il y a les internets.
 

 
The Thing : tout faire péter
Quand il caille sa race, plus qu'une solution : sortir le lance-flammes et réchauffer l'atmosphère. problème 1 : il reste toujours un collègue, et pas forcément le plus sympa. Problème 2 : quand il n'y a plus rien à brûler, il ne reste plus qu'à hiberner.
 

 
Anderton
 
 
Enregistrer un commentaire