Belmondo : films, anecdotes...

mardi 2 octobre 2007

Resident Evil 3 : Je danse le Milla !

En salles : Dans la vie, il y a toujours un ou deux film que l’on va voir en se disant "Mais pourquoi je vais voir ça ?" et on est souvent servi à la hauteur de ce que l’on attendait : une bonne bouse. Autant le dire, avec Resident Evil 3, dont voici la bande-annonce, je ne m’attendais ni plus ni moins qu’à un étron de 45 mllions de dollars.
Russel Mulcahy is not dead
J’avais juste l’ultime espoir de me dire que Russel Mulcahy, qui avait réussi a rendre bon Christopher Lambert dans Highlander, pouvait recommencer une bonne petite série B. Mais c’était en 1986. Depuis : une filmo à faire mourir Alien dès le premier épisode.
Si on ajoute à cela, une franchise à l’agonie dont le deuxième opus avec son casting de hardeurs polonais et ses effets spéciaux albanais, faisait passer Tonnerre Mécanique pour du numérique ILM.
Et voilà, la prophétie s’est réalisée : "A force d’aller voir des conneries au cinéma, il y en a bien une que tu apprécieras !". La blague fonctionne : le rythme est là, les effets spéciaux sont de qualité et l’action omniprésente nous réserve de vraies bonnes séquences (l’intro, la scène des corbeaux, le bus…). Et surtout, on ne s’ennuie pas une minute.
Un pop connes movie
Bon, Oded Fehr a le charisme d’une huître et Milla passe son temps à protéger ses seins de la caméra, alors qu’elle est à poil pendant 2 bobines. Mais en revanche ça débite du zombie avec une vraie bonne humeur et un humour très second degré et surtout, très bienvenu. Là dessus, en seconds rôles, Ali Larter (Heroes) passe nous faire le coucou, on a aussi le droit à la chanteuse Ashanti et à une ou deux autres petites garces que l’on voit mourir sans déplaisir.
La réalisation fait beaucoup de bien au tout. Evidemment avec son style résolument jeu vidéo/BD, c’est pas L’armée des morts ou 28 jours plus tard mais un gros bonbon
Acidulé aux amphétamines plutôt bien ficelé et qui fait passer une heure et demie de bon ton, ce qui n’est pas une mince affaire de nos jours. D’ailleurs, sur imdb.com le film est noté à 6,7/10 (la meilleure note des 3), ce qui voudrait dire que je ne suis pas le seul à avoir un goût de chiotte.
Mon conseil : Vas-y et fais –toi ton avis.
Resident Evil Extinction de Russel Mulcahy, avec Avec Milla Jovovich, Oded Fehr , Ali Larter et quelques zombies…
Marcel Martial (DJ Résident)

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Je danse le milla...un pop conne movie...Merci Marcel

Anonyme a dit…

"A force d’aller voir des conneries au cinéma, il y en a bien une que tu apprécieras !".

c'est étrange je me dis la même chose... ah résident evil un des classique de chez classique dans le genre film cuisine ! dommage qu'on puisse pas faire la cuisine au ciné tiens..

En tout cas je suis ettoné par ton billet je m'attendais plus à un niveau d'alien vs predator (cette scène anthologique de la bombe je pense que tout scénariste et réalisteur qui se respecte réve jour et nuit de réaliser quelque chose d'aussi magnifique ^^)

Ce resident evil serait-il un bon film cuisine ? De toute façon bon ou mauvais je serais allé le voir... vivement highlander 5 !! :D