Dossier Super Bowl

jeudi 18 octobre 2007

Tonight, we dine with Beowulf

Sur le web. Christophe Lambert avait déjà beaucoup fait pour rendre le personnage de Beowulf populaire. On se souvient encore de la catchline "Au coeur des ténèbres, un homme se bat", des cascades à couper le souffle (petit medley ici), des répliques cinglantes et inoubliables (un petit exemple là). Pourtant Robert Zemeckis a décidé de refaire une adaptation de la légende de l'homme dont le papa est un démon: La légende de Beowulf (Voir la bande-annonce) sera donc en salle à partir du 28/11. N'en déplaise aux amateurs d'aventures sanglantes et réalistes, le film privilégiera une action numérisée et stylisée grâce à la méthode de performance capture (déjà utilisée par le même réal sur Le Pôle Express). L'avantage ici sera de pouvoir regarder Angelina Jolie nue (l'effet sur la gente masculine risque d'être tout sauf virtuel), le reste du cast (Ray Winstone, Anthony Hopkins) présentant moins d'intérêt, surtout s'il est à poil. Le Red band Trailer du film (disponible ici) laisse malheureusement supposer que cet avantage sera le seul: quitte à caricaturer 300, autant s'orienter vers la parodie (ce qu'ont très bien compris les auteurs de cet irrésistible spot).
A noter: il existe une autre version ciné de l'épopée de Beowulf. Tournée en 2004, elle a pour acteur principal Gérard Butler...Le roi Leonidas de 300. Vous pouvez voir le trailer ici: Beowulf and Grendel.
Sentenza (L'héroïc fantasy n'aime pas).

Aucun commentaire: