Dossier Super Bowl

samedi 9 décembre 2017

Johnny Hallyday chante de Roubaix et Lai

Artistes : Je ne suis pas un fan de Johnny Hallyday. Bien sûr, comme tout le monde, je connais quelques-unes de ses chansons devenues des "classiques". Mais il y en a trois, moins connues, que je garde en mémoire et qui sont associées à des bons moments passés devant des feuilletons (c'est comme ça qu'on appelait les séries dans ma jeunesse) et un film. Retour nostalgique en musique.



Les Chevaliers du ciel (saisons 1-1967 et 2-1968)
Adaptée de la BD Les Aventures de Tanguy et Laverdure de Jean-Michel Charlier et Albert Uderzo, Les Chevaliers du ciel tracent les tribulations de deux pilotes de l'armée de l'air française, Michel Tanguy (Jacques Santi) et Ernest Laverdure (Christian Marin). La chanson qui accompagne le générique de la saison 1 (Les Chevaliers du ciel) est signée Bernard Kesslair ; celle de la saison 2 (Le Ciel Nous Fait Rêver), une superbe mélodie qui sera réutilisée pour la troisième et dernière saison, par François de Roubaix. Dans les deux cas, Johnny Hallyday les interprète.
 

Deux variations sur le thème du Ciel nous fait rêver, qui illustrent tout le génie du regretté de Roubaix.


 
Ecrit et réalisé par François Villiers, ce feuilleton de six épisodes passait le samedi à la télé. Deux anciens soldats de l'armée napoléonienne - Jean-François Allard (François Dunoyer) et André Ventura (Julian Mateos) - quittent l'Europe après Waterloo (1815) et rejoignent la Perse puis Lahore, où ils forment l'armée du maharaja Ranjit Singh. Une histoire inspirée par la vie du général Allard. Johnny Hallyday interprète le générique, composé par... François de Roubaix.
 

 
L'Aventure, c'est l'aventure (1972)
Dans cette géniale comédie de Claude Lelouch (1972), une bande de malfrats pas bien méchants (Lino Ventura, Jacques Brel, Jacques Denner, Charles Gérard et Aldo Maccione) enlèvent Johnny Hallyday. Spoiler alert : il s'agit d'un faux enlèvement pour faire ce qu'on n'appelle pas encore à l'époque le buzz. Johnny partage quelques scènes avec la bande à Ventura et Brel. On le voit interpréter sur scène la chanson-titre, composée par Francis Lai, qui est balancée également dès le générique.
 

Anderton
 
 

Aucun commentaire: