CANNES 2024

mardi 21 février 2023

L’homme le plus heureux du monde : l'amour a ses secrets

L’homme le plus heureux du monde CINEBLOGYWOOD

En salle (le 22 février) : Une fin de froide journée d’hiver, installée confortablement dans un petit canapé bien cosy du Club 13, avenue Hoche, ça vous donnerait tout de suite l’envie de somnoler sans le moindre remords Mais le sujet de L’homme le plus heureux du monde - la rencontre, des années plus tard, entre deux victimes de la guerre en ex-Yougoslavie - vous plonge d’emblée dans un procès à huis clos dont on devient le juge et le témoin.


Lors d’une journée de speed dating, organisée dans un hôtel à Sarajevo, Asja rencontre Zoran. Ce dernier est venu chercher non pas l’amour mais le pardon de sa victime. Faute avouée, peut-elle être pardonnée ? L’atmosphère légère et joyeuse au début du film s’alourdit de plus en plus quand nos deux protagonistes, face à face, jouent au chat et à la souris. Comment oublier les horreurs de la guerre, perçue des deux côtés, celui de la blessée mais aussi du côté du soldat, envoyé contre son gré à la guerre, et qui tire pour la première fois, sans comprendre vraiment les conséquences de ses actes. Les séquelles physiques et psychologiques restent ancrées des années plus tard. Seule la confrontation peut libérer les âmes meurtries et apporter la paix pour chacune d'elle.

Les traumatismes de la guerre conduisent à des vies entre parenthèses, gâchées par le remords, la haine, jusqu’à ce que l’amour balaie tout. Car c’est ce que cherchent les protagonistes dans ce drôle de speed dating, rencontrer l’amour. D’une certaine manière, nos héros y parviennent grâce au pardon.

Cette histoire, inspirée de faits réels, est celle de la coscénariste ElmaTatarajic, qui renouvelle pour la troisième fois sa collaboration avec la réalisatrice Teona Strugar Mitevska. Un duo gagnant qui signe un film fort et poignant. On en ressort bouleversés, mais libérés, comme les héros du film.

Présenté à la Mostra de Venise en sélection officielle, L'homme le plus heureux du monde a été doublement primé au Festival des Arcs (Grand Prix du Jury, Prix du Jury Jeune).

Mrs Peel


Aucun commentaire: