Dossier

25 janvier 2010

I Love You, Man : bromance en DVD


En DVD : Seinfeld a déclaré qu'on ne se fait pas d'amis après 30 ans. Ses vrais potes, on se les fait à l'école, voire à la fac mais pas après. Parce qu'on a moins de choses à partager et qu'on n'en a plus besoin, a-t-il ajouté. Une réflexion qui est au coeur de I Love You, Man, qui sort en DVD chez Paramount Home Entertainment.
Sur le point de se marier, Peter Klaven (Paul Rudd) se rend compte qu'il n'a pas de meilleur ami à qui demander de devenir son témoin. Le voici donc obligé de participer à des man dates, des "rendez-vous à potes", et c'est la cata. Pas facile de se trouver un copain, d'autant que Peter est plutôt proche des femmes et qu'il est un peu coincé. Après plusieurs rencards ringards, Peter tombe par hasard sur Sydney Fife (Jason Segel), un drôle de type à l'honnêteté désarmante. Peter succombe.
Comédie bromantique

Réalisé par John Hamburg (Polly et Moi), I Love You Man est ce qu'il est convenu d'appeler une bromance, soit une romance entre brothers. Une histoire de pure amitié, avec des sentiments mais sans pénétration. Brokeback Mountain avant la scène de la tente, quoi. Et on y croit, tant est forte l'alchimie entre Paul Rudd et Jason Segel - à l'écran et hors des plateaux, comme le prouvent les bonus et certaines de leurs interviews pendant la promo du film (cf. leur délire sur des gros pets ou sur leur ami imaginaire).
Les deux font la paire et la confrontation entre un coincé et un cool sur fond de rock à papa (Rush) provoque bien des éclats de rire. Le couple bénéficie par ailleurs de faire-valoirs de première division : Jon Favreau dans le rôle d'un beau connard, Andy Samberg dans celui du frère homo, J.K. Simmons (la trilogie Spider-Man) dans celui du père, la charmante Rashida Jones dans celui de la future épouse et Lou Ferrigno dans celui de Lou Ferrigno.
Les bonus (bétisier, scènes étendues, making of...) sont classiques mais vous feront marrer. Vous y découvrirez comment Jon Favreau a vécu le tournage alors que Iron Man (découvrez ici notre dossier : trailer, photos, infos, buzz...) cartonnait en salles et comment il s'est pris trois litres de gerbe dans la tronche. De quoi vous dégoûter de la soupe mais pas de I Love You Man.
Anderton

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Enregistrer un commentaire

Translate this blog