dimanche 30 décembre 2012

Jean Topart : une voix d'or s'éteint

Artistes : A 90 ans,  Jean Topart s'en est allé. Plus qu'un nom, Jean Topart était d'abord une voix. Claire, élégante, éclatante. Ensorcelante, même. Avec cette diction typique des comédiens de l'après-guerre, passés par le théâtre. En l'occurence, le TNP de Jean Vilar, où il côtoie Gérard Philipe, Michel Bouquet et Philippe Noiret. Cette voix, nous l'avons entendue, enfants, dans des dessins animés tels qu'Ulysse 31, Rémi Sans Famille ou Les Mystérieuses cités d'or (cf ci-dessous, à partir de 10:12).

Quant à son physique, Topart l'a affiché également sur les petit et grand écrans. Dans les grandes dramatiques de l'ORTF, sous la direction des Lorenzi, Barma et autres Margaritis. Dans un épisode de Maigret (cf ci-dessous à 7:03), il joue un personnage inquiétant. Il y sera abonné à ces rôles de type hautain, dépressif ou sociopathe. Son visage quasi inexpressif et ses yeux de cocker associé à cette voix magnifique y sont pour beaucoup. Dans Poulet au vinaigre, Chabrol lui confie un autre rôle marquant de grand malade. Pas banal, pour un docteur.

Repose en paix, Jean. Ta voix nous accompagne toujours.

Anderton


Enregistrer un commentaire