CANNES 2024

dimanche 16 mai 2010

Filmosphère en questions


Sur le web : Nicolas est un cinéphile curieux dont la passion ne connaît pas les frontières. Sur Filmosphère, il évoque les films de tous horizons qui l'ont emballé... ou déçu. En ce moment, le veinard est au Festival de Cannes mais avant de partir, il avait pris le temps de répondre à notre Questionnaire Cineblogywood. Enjoy !

1. Ton film culte absolu
Alors là, ça ne va pas être simple d'en choisir un seul, j'aurais peur d'en trahir certains. Donc je vais citer Chungking Express qui est un condensé du talent de Wong Kar Wai (peut-être mon réalisateur préféré) et que je peux regarder en boucle, et Il était une fois dans l'Ouest, une sorte d'idéal formel qui ne sera sans doute jamais égalé. Voilà, on va rester à 2 sinon je vais dérouler une liste de 50 films.

2. Le film que tu n’as jamais pu voir jusqu’au bout
Ça, c'est très rare, en principe je me force à regarder un film jusqu'au bout car je ne conçois pas d'en dire du bien ou du mal sans l'avoir vu entier. Et un des seuls que je n'ai pas fini c'est Pearl Harbour, donc en théorie je n'ai pas le droit de dire à quel point ce truc est une purge.

3. Ton film classique préféré
Je vais sans doute passer pour quelqu'un de bizarre mais le "classique" que je préfère, dans le sens où c'est celui qui me fait vivre l'expérience de cinéma la plus intense (c'est ce que je recherche en général), c'est Salo ou les 120 Journées de Sodome de Pasolini. En plus d'être un vrai choc par l'image c'est une des réflexions les plus intelligentes sur le fascisme et l'asservissement.

4. Le film encensé par tout le monde que tu détestes
La saga Harry Potter dans sa globalité, mis à part le 3e épisode que je trouve excellent. Le reste, je n'arrive pas à comprendre son succès, c'est tellement niais, long et ennuyeux...

5. Le film injustement méconnu ou critiqué que tu aimes faire (re)découvrir
Pareil, il y en a des centaines qui mériteraient d'être découverts. On va dire Clean, Shaven de Lodge Kerrigan, un film brillant assez dur. C'est une plongée dans un esprit torturé dont on ne se remet pas vraiment et qui mériterait un statut autre que celui de simple curiosité rarissime.


6. La scène qui te met les larmes aux yeux
La mort d'Esteban dans Tout sur ma Mère et le regard de Cecilia Roth, même après l'avoir vu je ne sais combien de fois cette scène est la plus bouleversante que j'ai pu voir au cinéma.

7. Le film que tu adorerais produire si tu étais patron de studio
Tant qu'à faire, un truc impossible. Donc ce serait une adaptation de La Divine Comédie en 3 films, un pour chaque livre. L'enfer serait réalisé par Rob Zombie, le Purgatoire par Guillermo Del Toro et le Paradis par Terrence Malick. Avec Viggo Mortensen dans le rôle de Dante, ça aurait bien de la gueule.

8. Le cinéaste à qui tu pardonnes tout
Terry Gilliam, ce mec est tellement génial que je lui pardonne même Les Frères Grimm pour lesquels il s'est carrément prostitué. Mais quand on est aussi doué on a tous droit à l'erreur non?

9. La personnalité du cinéma, vivante ou morte, que tu adorerais interviewer
Terrence Malick, déjà car ça serait une exclusivité incroyable mais surtout car en voyant ses films on sent que c'est quelqu'un qui a des choses à dire sur les sujets les plus essentiels, et qu'une discussion avec lui serait quelque chose dont on sortirait grandi.

10. Ta salle de cinéma préférée
Quand je suis dans ma Côte d'Azur natale, c'est le cinéma Rialto de Nice, le seul à diffuser les films en VO et du cinéma autre que du mainstream, même si les conditions de projection sont rarement optimales. Sinon en région parisienne, c'est sans hésitation la salle du haut du MK2 Bibliothèque, un régal pour les sens.

11. Le Blu-ray à acheter d’urgence
Baraka, la plus belle image que j'ai pu voir en HD à ce jour.

12. L’objet collector que tu gardes précieusement
Je ne suis pas vraiment collectionneur ou fétichiste, donc ça serait sans doute un de ces coffrets DVD super rares qui sont devenus hors de prix, ou un poster de Scarface qui ne me quittera jamais.

13.  Ton plus grand moment de blogueur
Je ne suis blogueur que depuis peu de temps en fait (grosso modo 1 an et demi), de plus je suis généralement en province donc loin des évènements. Mais je dirais pour l'instant sans trop d'hésitation l'interview de Louis Leterrier pour Le Choc des Titans. En attendant mon premier Festival de Cannes dans quelques dizaines d'heures maintenant [ça y est, tu y es !, NDLR].

14.  Le post qui révèle le mieux l’esprit de ton blog
Je crois que tous reflètent l'esprit du blog, quand je parle d'un film je le fais généralement avec passion et comme tout passionné quand je n'aime pas je démolis et quand j'aime j'encense... la dernière critique vraiment écrite avec les tripes dont je suis le plus fier c'est celle d'Enter the Void car c'est typiquement le cinéma qui me fait vibrer.

Retrouvez Nicolas sur Twitter

Anderton

Aucun commentaire: