Belmondo : films, anecdotes...

vendredi 25 septembre 2020

Congrès des exploitants 2020 : chatte, loup, poney et Fabcaro (1/2)

Congrès des exploitants 2020

Buzz : La 75e édition du Congrès des exploitants s'est achevée à Deauville. Ambiance mitigée forcément, en cette période de Covid et de fréquentation des cinémas en baisse (- 67%). Pas de fête donc, ni de soirée ou de goodies distribués comme c'était le cas lors des années précédentes, mais pas la sinistrose non plus. L'événement, au cours duquel les distributeurs présentent leur line-up aux exploitants de salles de cinéma, était porté par deux valeurs fortes : la solidarité (concrétisée notamment par le plan de relance pour le secteur) et l'espoir. Avec en prime, une belle offre de films pour la fin de l'année et début 2021, aussi bien chez les Français que chez les Américains. Petit passage en revue de quelques impressions fugaces. No spoiler.


Congrès des exploitants 2020

StudioCanal

  • Bac Nord : le nouveau thriller (très attendu pour nous) de Cédric Jimenez envoie du lourd. C'est le seul film pour lequel l'équipe avait fait le déplacement en Normandie. On vous en reparle dans un post ultérieur. 
  • L'Origine du monde de et avec Laurent Lafitte : premières images très drôles. Cette adaptation de la pièce de Sébastien Thiéry confronte le héros au tabou ultime. Une histoire de coeur et de chatte. 
  • L'Affaire Saint-Trop (ex- Do You do you Saint-Tropez) : avec Christian Clavier, Gérard Depardieu et un râteau.

Congrès des exploitants 2020

Congrès des exploitants 2020

Pathé

  • Eiffel, de Martin Bourboulon et avec Romain Duris : la présentation nous a fait monter dans les tours 
  • Envole-moi, de Christophe Barratier et avec Gérard Lanvin : entre Patients et Intouchables, avec Jean-Jacques Goldman en crescendo de film-annonce. Tous nos poils étaient dressés.  
  • L'Albatros de Xavier Beauvois et Jérémy Rénier : un drame tourné en Normandie. Cela avait beaucoup de gueule.

Congrès des exploitants 2020


Gaumont 

  • OSS 117 Alerte rouge en Afrique noire de Nicolas Bedos et avec Jean Dujardin et Pierre Niney : teaser super drôle... juste avant le tweet polémique du réalisateur. Alerte écarlate dans le plan de com. La gestion des prises de position des talents est devenu un nouvel enjeu pour pas mal de films français. 
  • Le sens de la famille de Jean-Patrick Benes : retrouvailles de Franck Dubosc et d'Alexandra Lamy, dont le couple fonctionnait bien dans Tout le monde debout. Cette fois-ci, il s'agit d'un multi bodyswap. Carrément.
  • Mystère de Denis Imbert et avec Vincent Elbaz : si l'homme est un loup pour l'homme, le chiot est un loup pour la fillette. Un film familial d'aventure tourné dans les sublimes paysages du Cantal.

Congrès des exploitants 2020

Apollo Films

  • 5e set de Quentin Reynaud, avec Alex Lutz et Ana Giradot : prometteur, le film devrait attirer plus de spectateurs que le tournoi de Roland-Garros 2020. 
  • Zaï zaï zaï zaï de François Desagnat, avec Jean-Paul Rouve : on pouvait se demander si la BD barrée de Fabcaro pouvait être adaptée à l'écran. Les trois teasers drôles présentés le confirment !
  • Barbaque de et avec Fabrice Eboué, et Marina Foïs : ambiance C’est arrivé près de chez vous à Deauville. Faut dire que cette histoire de bouchers tueurs de végans a de quoi mettre sur les dents.
  • Pourris gâtés de Nicolas Cuche, avec Gérard Jugnot : un millionnaire fait croire à ses enfants pourris gâtés qu'il est ruiné. Belle surprise. 

Congrès des exploitants 2020

The Jokers
  • Teddy de Ludovic et Zoran Boukherma : si l'homme est un loup pour l'homme, l'homme est aussi un garou pour le loup.
  • La Nuée de Just Philippot : vous ne trouverez plus Jiminy Cricket mignon 

Paname Distribution/UFO

  • Madeleine Collins d'Antoine Barraud, avec Virginie Effra et Bruno Salomone : une histoire de double foyer qui ne conduira pas Virginie Efira chez l'ophtalmo mais plutôt chez le psy. Prometteur.

Memento Films

  • Un Triomphe d'Emmanuel Courcol : Kad Merad en prof de théâtre qui tente de monter une pièce avec des détenus. Fort. 

Metropolitan Filmexport

  • Un Homme en colère : Guy Ritchie retrouve Jason Statham dans un remake du Convoyeur. Et bien pourquoi pas ?

Congrès des exploitants 2020

Warner Bros

  • Wonder Woman 84, Batman, Dune et Suicide Squad II : y a du très lourd ! 
  • Comment je suis devenu super-héros de Douglas Attal : très attendu. Il ne faut pas tarder à le sortir tant ce sujet sur des gens ordinaires développant des super-pouvoirs débouche sur plusieurs productions (Project Power sur Netflix, le prochain Lacheau...)

Congrès des exploitants 2020
Universal
  • Mourir peut attendre : le film qui excite le plus les exploitants et pas seulement pour son titre qui pourrait faire office de mantra pour la profession. Tout le monde espère qu'après Tenet, James Bond fera revenir les spectateurs dans les salles. Reste que la sortie du film est soumise à la décision de Boris Johnson de maintenir ou non les cinémas britanniques ouverts car la sortie Outre-Manche représente 25% des recettes du film. Donc si fermeture, James Bond attendra encore quelques mois.
  • L’un des nôtres de Thomas Bezucha avec Kevin Costner et Diane Lane : des grands-parents se disputent la garde de leur petit-fils avec une belle famille de rednecks. Jamais sans ma (petite) fille meets Les Chiens de paille.
  • Respect de Liesl Tommy : biopic sur Aretha Franlin avec Jennifer Hudson dans le rôle-titre. Cela a l'air très bien.
  • Freaky de Christopher Landon, avec Vince Vaughn : le bodyswap est à la mode. Une ado et un tueur en série échangent d'identité. Freaky Fridead !
  • Fast & Furious 9 : nouveau volant, euh volet de la saga motorisée

Congrès des exploitants 2020

SND

  • Un Espion ordinaire de Dominic Cooke : Benedict Cumberbatch interprète un citoyen lamba recruté comme espion sur fond de guerre froide.
  • Attention au départ ! de Benjamin Euvrard, avec André Dussolier et Jérôme Commandeur : Chérie, j'ai oublié les gosses... ceux qui les aiment prendront le train. Drôle !
  • Kaamelott d'Alexandre Astier : images grandioses, on attend d’en voir plus
  • Poly de Nicolas Vannier, avec François Cluzet : ça sentait le poney et le grand film familial.
  • Délicieux d'Eric Besnard, avec Grégory Gadebois, Isabelle Carré et Benjamin Lavernhe : l'invention du premier restaurant au XVIIIe siècle. Une petite révolution...

Le Pacte

  • Le discours de Laurent Tirard avec Benjamin Lavernhe : encore une adaptation d'une oeuvre de Fabcaro. On dit oui !

Congrès des exploitants 2020


Sony Pictures

  • Déconnectés de Michael Rianda et Jeff Rowe : un film d'animation original et qui a l'air mortel. 

Paramount 

  • Top Gun Maverick : la grosse sortie prévue pour le 14 juillet. Il se dit que pour l'occasion, Paramount organisera un défilé militaire sur les Champs-Elysées.
  • Infinite d'Antoine Fuqua avec Mark Wahlberg et Chiwetel Ejiofor : un thriller futuristique qui donne envie.

 

Une belle offre qu'on vous dit. Vivement les sorties en salles !


Marcel Martial, Marsellus Wallace et Anderton

Aucun commentaire: