Dossier

25 janvier 2007

Dakota Fanning, l'innocence violée

En salles - Sur le web : Grosse polémique aux Etats-Unis. Dans Hounddog, écrit et réalisé par Deborah Kampmeier, Dakota Fanning se fait violer. Rappelons que la petite blonde au visage angélique est âgée de 12 ans. La scène en question se déroule "hors cadre", comme l'explique la réalisatrice : "Vous avez un enfant qui hurle 'Arrête ça !' et c'est seulement quand vous voyez l'image suivante d'un garçon qui ouvre sa braguette que vous voyez qu'il s'agit d'un viol".
Des pétitions en ligne réclament l'arrestation de la mère "malade" de l'actrice et de son agent (ce qui explique peut-être que la bande-annonce du film est très difficile à trouver sur le web). Mais, comme le précise Slate, le film ne montre pas un mineur ayant des relations sexuelles ou qui semble avoir des relations sexuelles - deux cas de figure strictement interdits par la loi américaine. Hounddog relève donc de la célèbre liberté de parole (freedom of speech), garantie par la Constitution américaine.
"La chose la plus effrayante"
Au delà de la controverse, Slate rappelle que Dakota Fanning, qui est actrice depuis l'âge de 5 ans, a toujours joué des rôles de petite fille pure qui perdait son innocence en se retrouvant plonger dans des situations horribles : dans Man On Fire (Tony Scott), elle est négligée par ses parents, kidnappée puis assiste à l'assassinat de son garde du corps (Denzel Washington) ; dans La Guerre des Mondes (Steven Spielberg), elle regarde les extra-terrestres détruire son monde puis elle chantonne pour tenter de ne pas penser que son père (Tom Cruise) est en train de tuer un type menaçant (Tim Robbins). Et de citer le post d'un internaute sur IMDB : "Dakota Fanny est la chose la plus effrayante que j'ai jamais vue" ! "C'était simplement une question de temps avant que le viol soit le prochain traumatisme qu'elle affronte", explique Slate.
Le public s'émeut qu'une scène de viol ait pu traumatiser Dakota, pointe le site américain, alors que c'est le public qui est traumatisé par cette scène et par ce qu'elle représente : l'entrée d'une petite fille dans l'adolescence. Il est vrai que les enfants-acteurs d'Hollywood ont souvent mal tourné : Linda Blair (L'Exorciste), Macaulay Culkin (Maman, J'ai raté l'avion), Haley Joel Osment (Le 6e Sens), Drew Barrymore (E.T.) et tant d'autres ont commis les pires excès, sans toujours réussir à en sortir. Mais Dakota a déclaré qu'elle avait l'âge parfait pour ce rôle et qu'après avoir lu le scénario, elle ne pouvait pas ne pas faire le film. La petite veut grandir.
Enregistrer un commentaire

Translate this blog