19 mai 2010

Glee : ou comment je suis devenu Gleek


En DVD : Le sport qui a le plus de succès au McKinley High School, c’est le jet de milk shake framboise dans la tronche ! Autant dire que dans les couloirs tout le monde est aux aguets, car dans cette première saison de Glee, il pleut des milk shake. Nous sommes dans l’Ohio, et tous les clichés ricains sont au rendez-vous pour passer à la moulinette de son créateur, Ryan Murphy, déjà auteur de Nip/Tuck.

Glee ? A renifler sans modération !

Will Schuester (interprété par Matthew Morrison), prof d'espagnol, est déterminé à reconstruire la chorale (Glee club en anglais) avec l'aide d'une poignée de jeunes plein de talent, qui subissent de ce fait les railleries des autres élèves. Will va donc se retrouver en frontal avec un coach de foot US bourru et sévèrement burné dans son short trop petit, et face à son pire ennemi, la coach des Pom pom girls, Sue Sylvester, inénarrable Jane Lynch (vue dans Les Grands frères, The L World). Sur ce canevas simple, viennent se croiser des histoires alambiquées drôlissimes : le Quaterback Finn est un éjaculateur précoce, qui pense avoir mis enceinte la reine des danseuses Quin Fabray dans un jacuzzi ("Sans rapport sexuel, mais l’eau bouillonnante est porteuse" !), alors que le père n’est autre que son meilleur ami, le bad boy Noah "Puck" Puckerman, un autre athlète, qui aime coucher avec les mères des élèves tout en couchant avec leurs filles.

Au milieu de tout ça la vie des profs n’est guère plus simple et la femme de Will lui fait croire qu’elle est enceinte quand il n’en est rien, elle décide d’avoir le bébé de Quin Fabray ! Quin est aussi l’espionne de Sue Sylvester qui compte bien réduire a néant le peu d’espoir l’improbable chorale !


Just Be Yourself…Loser !

Et voilà, comment devenir geek de Glee, gleek, car au milieu de tout cette belle tarte à la crème, il y a l’ingrédient majeur de la série : la musique. La chorale regorge de talents avec Artie l’handicapé qui sort un Dancing with myself de légende, Rachel Berry, l’élève surdouée, et totalement  impopulaire, Kurt Hummel, l’étudiant homosexuel à la voix de diva et au père garagiste, Mercedes Jones, sorte d’Aretha Franklin locale. Bref, tous ensembles, ils jouent bien mieux que nos 23 Bleus, et ont surtout le pouvoir de nous émouvoir en utilisant la musique comme vecteur commun. Attention, nous ne sommes pas dans la comédie musicale et les morceaux chantés le sont sur scène ou en répétition. La série fait d’ailleurs attention à bien répartir les morceaux au rythme de 2 ou 3 maximum par épisode.

Au final, on se surprend à avoir la gorge nouée sur certaines chansons qui ont réussi à faire quelques micro fissures sur mon cœur de pierre. Bref, Glee, c’est du bonheur.

Golden Globe 2010 de la meilleure série comique, Glee Saison 1 en diffusion en exclusivité sur Orange Cinéhappy à partir du 6 juin 2010 , puis sur une chaîne du groupe M6 en 2011.

Marcel Martial (total Fan)

2 commentaires:

Robin Déboite a dit…

ça a l'air énormissime. et pourquoi on y a pas le droit en France avant 2011?

Charly a dit…

Tout à fait d'accord avec toi. Cette série c'est du pure bonheur et les musiques sont vraiments de qualités !

Translate this blog