Dossier

vendredi 1 octobre 2010

Congrès des Exploitants 2010 : ça sent le Pathé ! (2/3)


Buzz : Après Gaumont, et avant les studios US, consacrons cette deuxième partie de notre compte-rendu du Congrès des exploitants 2010 aux French distributors. Avec tout d’abord, le gros coup de Pathé : Rien à déclarer, le retour de Dany Boon après Bienvenue chez les Ch’tis avec Benoît Poelvoorde en back up. Et là, c’est assez bluffant, car on a beau l’attendre au tournant, le film a l’air drôlissime, et dur de ne pas rire devant le FA. Avec une sortie comme-on-a-fait-pour-les-Ch’tis, entre superstition et recette gagnante, le film sortira dans le Nord et en Belgique et, la semaine suivante, dans le reste de la France. Pathé annonçait aussi le Danny Boyle, 127 heures, que l’on attend avec impatience chez Cineblogywood. Enfin, Titeuf 3D a accouché d’un œuf brouillé avec sa 3D en spacialisation digne de Spy Kids, et son doublage raté.
But you are French alors !
Alors qu’UGC ne montrait qu’une succession de diapos, justifié par le fait que les films sont en post prod (mais n’est-ce pas le cas pour 80% des images vues ?!), Mars distribution envoyait du contenu comme à son habitude. Si la compagnie de Stéphane Célarié sort d’un long tunnel avec Des hommes et des dieux, l’avenir s’annonce radieux, avec un line up contenant Création de Jon Amiel, Mon pote de Marc Esposito (Edouard Baer et Benoît Magimel), Potiche de François Ozon (Deneuve, Depardieu, Lucchini) ou encore les prochains Woody Allen, Cronenberg et La Vérité si je mens 3 !

Sans préférence, Rezo annonçait Burried, le thriller qui se passe dans une tombe, Wild Bunch nous a montré Largo Winch 2, qui ressemblait à Largo Winch 1, The King’s Speech, film "oscarisable" avec Colin Firth, Guy Pearce et Geoffrey Rush (trailer ici). M6/SND annonçait Scream 4 par Wes craven, ainsi que le très attendu Monsters de Gareth Edwards. Studio Canal montrait des images de deux polars-à-la-française : La proie (Taglioni, Dupontel) et Forces spéciales (Magimel, Hounsou, Kruger), d’une nouvelle adaptation qui avait l’air pas mal de Bel Ami (Robert Pattinson, Uma Thurman), mais c’est surtout le FA de Les émotifs anonymes de JP Améris, avec Poelvoorde et Isabelle Carré qui a beaucoup plu.

Europa Corp avait décidé de ne rien faire comme les autres en montrant un film des 10 ans de la société (montage sur fond de Muse, avec un air de déjà vu et en mieux), mais se rattrapait en montrant le FA de L’Homme qui voulait vivre sa vie, dont on murmurait que le film était un peu long ; le nouveau Garcia : Un balcon sur la mer avec un Jean Dujardin très remarqué ; des images d’Un Baiser papillon (Perez, Lespert, Golino, de France) qui s’annonçait comme un très joli film et les bonnes blagues de Eric et Ramzy, déjà vainqueur du meilleur titre 2011 avec Halal Police d’Etat.

Enfin, un petit coup d’œil chez Gebeka, qui présentait de jolis films d’animations avec notamment Une Vie de chat par l’équipe du très bon Mia et le Migou.

A suivre : les studios US.

Marcel Martial (Life on mars)

Aucun commentaire: