Belmondo : films, anecdotes...

vendredi 6 juillet 2007

Le Labyrinthe de Pan dans la gueule

En DVD : Une jeune fille face aux exactions d'un régime didactorial... Persepolis au cinema ? Non, Le Labyrinthe de Pan en DVD. On connaissait le goût de Guillermo Del Toro pour les monstres et les univers terrifants (Mimic, Hellboy, Blade 2), on savait moins qu'il était capable de finesse dans leur traitement.
Avec ce récit des échappées oniriques d'une jeune fille innocente confrontée à la perversité de son beau-père, il nous touche bien plus profondément que trois castagnes de vampires dans une cave embrumée... Et pour une fois, le pire des monstres n'est pas le plus moche (mention spéciale à Sergi Lopez : il est exceptionnel).
La juxtaposition de l'univers imaginaire que se construit Ofélia (la petite fille) à celui d'une guerre forcément horrible n'est jamais artificielle: on l'accepte sans percevoir l'incompatibilité du rêve et de la réalité. C'est bien, c'est beau et c'est intelligent : qui dit mieux ?
Mon conseil: A revoir.
Sentenza (ancien karateka)

Aucun commentaire: