Belmondo : films, anecdotes...

vendredi 10 août 2018

Fearless : une avocate part en guerre

En DVD : Inédite à la télévision française, la mini-série britannique Fearless est disponible en vidéo grâce à l'éditeur Elephant Films. Et c'est une bonne surprise : une avocate enquête sur une affaire glauque, qui se révèle plus complexe que prévu.


L'affaire en question, c'est le meurtre de Linda Simms, quatorze ans plus tôt. Cette ado a été retrouvée morte, enterrée dans le jardin d'une école. Kevin Russell, l'homme à tout faire de l'établissement, a avoué avoir tué la jeune fille de 15 ans. Il est incarcéré depuis six ans mais son ex-épouse est persuadée de son innocence. Elle fait appel à Emma Banville, une avocate spécialisée dans la défense des personnes que tout accable. La juriste décide de rouvrir l'enquête qui avait été menée par Olivia Greenwood, qui occupe désormais un poste important dans la lutte contre le terrorisme.


Fearless a été créé par Patrick Harbinson, scénariste et coproducteur de Homeland. Et l'on reconnaît sa patte pour mettre en place une ambiance lourde, pleine de mystères et de tensions, dans laquelle se (dé)battent des personnages bien écrits. Au premier rang desquels, Emma Banville, une avocate révoltée contre l'injustice, en butte contre le système. Un engagement qui l'amène à défendre des personnes accusées de meurtres ou de terrorisme, ce qui en fait la cible de l'opinion publique et une citoyenne surveillée par les autorités. Helen McCrory (épouse à la ville de Damian Lewis, qui interprète Nicholas Brody dans... Homeland) lui prête ses traits. Elle lui donne surtout force, courage et obstination, qui passent notamment par son regard dur et sa voix tranchante. Emma clope, se fait des shots de vodka, résiste aux menaces et intimidations, tente de concilier sa vie privée avec ses combats dans les prétoires... Car l'avocate fonceuse vit avec un traumatisme qui nous est révélé au fur et à mesure des six épisodes. Vue dans The Queen, Harry Potter et Skyfall, McCrory porte la mini-série sur ses épaules et contribue grandement à son succès.

Who run the world?

A ce beau rôle féminin, s'en ajoutent deux autres qui lui font front : celui d'Olivia Greenwood, l'experte du contre-espionnage qui fait surveiller l'avocate, et celui de Heather Myles, une Américaine qui opère en sous-ma(r)in pour le gouvernement des Etats-Unis. Deux femmes implacables, interprétées brillamment par Wunmi Mosaku (pour la première) et Robin Weigert, dont le visage et la voix me disaient quelque chose. Et pour cause, elle jouait Calamity Jane dans Deadwood ! Egalement au générique : le cousin britannique de Greg Kinnear, à savoir Jamie Bamber (Apollo dans Battlestar Galactica) et Michael Gambon (Dumbledore dans Harry Potter).

Fearless est un thriller qui, au fur et à mesure que progresse la contre-enquête d'Emma Banville, prend une autre dimension. Le crime sordide du Suffolk se révèle être une composante d'une machination aux implications internationales. Et la mini-série décrit avec acuité notre société actuelle, dans laquelle les citoyens sont surveillés, manipulés, malmenés au nom d'enjeux douteux. Une réussite dont on vient à espérer une suite, tant le personnage d'Emma est attachant.


Anderton

Aucun commentaire: