CANNES 2024

jeudi 5 décembre 2019

Spider-Man Far From Home : Peter en quête de mentor

En DVD et Blu-ray : Spidey's back dans les bacs ! Réalisé par Jon Watts, avec un Tom Holland toujours aussi bondissant, Spider-Man Far From Home est désormais disponible en vidéo. L'occasion réjouissante de retrouver Peter Parker et ses potes du lycée, cette fois-ci embarqués dans un Euro Trip mouvementé. 



Peter Parker ne veut plus porter le costume de Spider-Man. La mort de Tony Stark l'a dévasté. Le lycéen aspire à retrouver une vie normale, avec ses potes. Enfin, son pote Ned. Et M.J. à qui il veut déclarer sa flamme en haut de la tour Eiffel. Car sa classe part en voyage en Europe. Mais plusieurs endroits du monde sont attaqués par des entités dévastatrices. Alors, forcément, à grands pouvoirs... vous connaissez la suite.


Jon Watts poursuit dans la même veine que Spider-Man Homecoming en proposant un film popcorn qui mêle humour et action. Moins sombres que les deux premières sagas, du Tisseur, les aventures de Peter Parker incarné par Tom Holland mettent en scène un ado moins rongé par ses états d'âme et plus en proie aux émotions d'un garçon de son âge. Encore que Thanos est passé par là et Peter peine à se remettre de la disparition de son mentor milliardaire. Il a donc du mal à accepter son rôle de super-héros, surtout lorsque sauver le monde implique de l'éloigner de l'élue de son coeur. Ce dilemme donne lieu à des scènes de comédie, qui bousculent avec impertinence (pas bien méchante) le caractère épique du MCU.

Tom Holland apporte fraîcheur et joie de vivre à son Peter, plus boute-en-train que boutonneux. Quelques scènes plus graves lui permettent de montrer qu'il n'est pas qu'un acrobate accompli. La relation avec "Happy" (Jon Favreau), l'ex-bras droit de Tony Stark, s'approfondit, entre vannes et confessions intimes. Happy tend à devenir le tonton qui manque à Peter, d'autant qu'il se rapproche de plus en plus de Tante May (Marisa Tomei, rayonnante). Avec Nick Fury (Samuel L. Jackson), c'est plus compliqué. Surtout que Peter se défile face aux injonctions du patron du Shield, peu habitué à voir son autorité ainsi remise en cause. L'Europe est vaste et les responsabilités immenses pour le lycéen, en quête d'un mentor. L'arrivée de Mysterio tombe à point. Charmeur puis inquiétant, Jake Gyllenhaal trouve sa place au sein de du MCU.

National Lampoon's

Le school trip en Europe prend des airs de National Lampoon's (teenager) vacations. Personnellement, j'ai bien aimé cette légèreté, à laquelle participent avec un plaisir visible Zendaya (M.J.), Jacob Batalon (Ned), Tony Revolori (Flash) et le duo de profs à l'Ouest (Martin Starr et J.B. Smoove). On se marre bien et les séquences d'action, spectaculaires, s'intègrent parfaitement au récit. Le film nous réserve quelques séquences visuellement audacieuses et de nombreux rebondissements, jusqu'à la scène post-générique. Bref, on passe un bon moment devant ce Spider-Man Far From Home.


L'édition Blu-ray de Sony Pictures regorge de bonus. Il y a bien entendu des scènes coupées ou alternatives et plusieurs modules consacrés à la production (cascades, costumes...) ainsi que des focus sur certains personnages et leurs interprètes (Mysterio, tante May, Nick Fury et Maria Hill). Un supplément aide le spectateur à identifier quelques Easter Eggs cachés tout au long du film. Egalement au menu, une sorte de prequel marrant (Les courses de Peter), qui montre comment Peter Parker s'organise avant le départ pour l'Europe, et un autre bonus dans lequel les deux profs font part de leurs conseils et recommandations avant de se rendre sur le Vieux continent.

Anderton

Aucun commentaire: