Dossier Super Bowl

samedi 1 janvier 2022

Les Mitchell contre les machines : l'union fait la farce

Les Mitchell contre les machines Netflix VOD CINEBLOGYWOOD

En VoD : Comme tout le monde n'est pas abonné à Netflix (oui, je vous laisse méditer sur cette info incroyable), Columbia Pictures et Sony Pictures Animation ont décidé de ne pas priver tout le monde d'un film d'animation réjouissant en le mettant à disposition sur les plateformes de VoD. Plus d'excuse pour découvrir Les Mitchell contre les machines de Mike Rianda, avec Phil Lord et Christopher Miller à la prod.


Dans la famille Mitchell, je demande la fille, Katie. Cette ado à l'imaginaire débordant réalise des films avec des bouts de ficelle mais aussi du carton, des chaussettes-marionnettes et son chien louche et loucheur. Ses vidéos cartonnent sur les réseaux sociaux et lui permettent d'intégrer une prestigieuse école de cinéma. Mais il manque un membre à son fan-club : son père, Rick. Allergique à la technologie, cet homme des bois enraciné dans le réel ne comprend pas les délires virtuels de sa fille. Au grand désespoir de la maman Linda et du petit frère Aaron. Rick tente finalement de se reconnecter à Katie : il annule son billet d'avion et décide d'organiser un road-trip en famille vers la fac. Pour Katie, c'est l'horreur. Pourtant, le chaos surviendra pendant le trajet : des robots personnels commercialisés par une firme de la Silicon Valley se rebellent contre leur créateur et s'en prennent aux humains. Les Mitchell sauront-ils taire leurs querelles pour faire face à la menace ?

Quel suspense !

On connaît le duo Lord-Miller, à qui l'on doit soit au scénario, à la réalisation et/ou à la production des films comme Tempête de boulettes géantes, 21 Jump Street, La Grande aventure Lego, The Last man on earth et Spider-Man New generation. Autant dire que leur implication est en général une assurance de qualité. C'est, une fois de plus, le cas. Mais ne sous-estimons pas le rôle du réalisateur principal et coscénariste, Mike Rianda. Le bonhomme est à l'origine de Gravity Falls. Diffusée sur Disney Channel, cette bonne série animée met en scène des enfants confrontés à des phénomènes paranormaux et monstres en tout genre.

 

Même cocktail pour Les Mitchell : personnages hauts en couleurs, réalité bousculée par l'extraordinaire, beaucoup d'humour. Et l'animation intègre cette fois-ci différentes techniques. On peut y voir l'apport de Lord/Miller autant que de multiples influences : Spider-Man New generation bien sûr, mais aussi les prod de Cartoon Network tel Le Monde incroyable de Gumball, les anime, les mangas, les comics...

Bref, c'est inventif, rythmé, barge, meta, pop, fun, très drôle. Avec en prime une bande son sympa. Et un casting vocal qui l'est tout autant : Danny McBride, Maya Rudolph, Olivia Colman, Eric André, Fred Armisen, Conan O'Brien ainsi que Abbi Jacobson, Chrissy Teigen, John Legend et Blake Griffin.

Autant dire que c'est le film parfait de fin de fêtes. Celui qui réconcilie les familles après les repas interminables ponctués de débats passionnels. Car Les Mitchell contre les machines nous enseigne qu'il n'y a pas de familles dysfonctionnelles. Juste des familles.

Anderton

 

Aucun commentaire: