Dossier Super Bowl

dimanche 11 février 2024

Super Bowl 2024 : Schwarzy, Aquaman, Beyoncé et Scorsese, rois de la pub

Arnold Schwarzenegger Super Bowl spot TV publicité CINEBLOGYWOOD

En ce jour de Super Bowl LVIII, les fans de football américain ont hâte de voir s'affronter les Kansas City Chiefs et les San Francisco 49ers. Et que l'on "love this game" ou pas, on apprécie les spots publicitaires qui ont coûté des millions à produire comme à diffuser et qui feront l'événement à chaque coupure pub. Beaucoup de stars et beautiful people sont mises à contribution pour vanter les produits de voitures, de boissons ou d'opérateurs télécoms. Les stars de l'année : Christopher Walken, Arnold Schwarzenegger, 


Avec Robert De Niro, Christopher Walken est certainement l'un des acteurs américains les plus imités. Ce doit être l'horreur pour lui dans la vraie vie. Mais c'est très drôle dans le cadre de ce spot pub pour BMW intitulé "Talkin Like Walken". En guest star, Usher, qui fera le show à la mi-temps de ce Super Bowl.

Autre star dont le phrasé et l'accent sont plus que de raison imités : Arnold Schwarzenegger. Là encore, State Farm utilise cette particularité vocale du Terminator dans "Like A Good Neighbaaa".

Beyoncé peut-elle "casser l'internet" ? Elle essaie mais Tony Hale la rappelle à la réalité. Le spot de Verizon a fait le buzz.

Pour Dunkin' Donuts, Ben Affleck monte un boys band avec l'ex-QB star Tom Brady et son pote Matt Damon. Jennifer Lopez et Fat Joe ne sont pas hyper emballés, Jack Harlow a des doutes. 

Martin Scorsese a enfin réalisé son film sur les extra-terrestres. Et il joue même dedans. 1'30 d'aliens et de Terriens blasés, cela donne "Hello Down There" pour Squarespace.

Le cinéaste et sa fille nous emballent déjà sur les réseaux, on les retrouvent avec bonheur dans "Marty & Francesca Make a Website", qui est un teaser de 3'56 pour le spot ci-dessus. Un teaser plus long que l'oeuvre qu'il promeut donc. Scorsese nous étonnera toujours.

Problème de WiFi ? Zach Braff et Donald Faison viennent à la rescousse de Jason Momoa sur What A Feeling !

Chris Pratt arbore une belle moustache dans "Mr P", la pub pour Pringles.

Tina Fey recrute des doublures pour la pub de Booking.com. Ses comparses de 30 Rock, Jane Krakowski et Jack McBrayer, ainsi que Glenn Close sont au rendez-vous.

M&M's récompense les presque vainqueurs dans le spot "Almost Champions Ring of Comfort". Scarlett Johansson, qui a failli remporter un Oscar, y côtoie des légendes du football américain qui n'ont jamais remporté le titre suprême : Dan Marino, Terrell Owens et Bruce Smith.

Jennifer Aniston oublie David Schwimmer... mais pas Uber Eats ! Le teaser avec David Beckham et sa femme Victoria est excellent puisqu'il reprend une scène désormais célèbre du documentaire sur le footballeur.

Ken Jeong a été décryogénisé pour enfin découvrir les nouveautés chez Popeye's. Et au-delà.

Anthony Hopkins peut tout jouer. Même la mascotte du club de foot de Wrexham. Suffit d'une bonne lampée de Stok Cold Brew.

Le chat de Kate McKinnon devient célèbre grâce à la Mayonnaise de Hellmann's.

Aubrey Plaza is "having a blast" avec Mountain Dew. Elle retrouve dans cette pub Nick Offerman, son partenaire de Parks and Recreation.

Oubliez John Wick, voici Dina & Mita, deux abuelas prêtes à tout pour récupérer leur paquet de Doritos Dinamita. Jenna Ortega et Danny Ramirez sont aussi de la partie.

Qui mieux que LL Cool J pour vanter la fraîcheur de la bière Coors ? Les amateurs du Polar Express apprécieront.

Autre boisson, autre star du hip hop. Ice Spice change de soda.

Il n'y a pas de T dans Skechers, rappelle l'ex-QB Tony Romo. Et ça ne fait pas plaisir à Mr T.

Oreo fait appel à Kris Jenner, la maman de la tribu Kardashian, et revisite l'histoire de l'humanité en un twist.

Bradley Cooper et sa maman, Jennifer Hudson, Common, Laura Dern, Patrick J. Adams et Gabriel Macht passent des auditions pour T-Mobile.

Martin Lawrence démontre à l'ex-joueur de NFL Shannon Sharpe le pouvoir du yaourt Oikos.

Anderton


Aucun commentaire: