19 novembre 2006

Deux cowboys qui s'aiment

En DVD : Deux cowboys qui s'aiment, qui se font une promesse éternelle et qui sont séparés à jamais contre leur volonté. Cela vous rappelle quelque chose ? Un beau film récompensé dans un prestigieux festival international en 2005... Je parle bien entendu de Trois enterrements de et avec Tommy Lee Jones. Ce n'est pas moi qui le dis mais le scénariste mexicain Guillermo Arriaga, qui a aussi signé les scripts d'Amours chiennes, 21 Grammes et Babel, tous réalisés par Alejandro Gonzalez Inarritu. Dans le making of du DVD, il affirme que Trois enterrements est "une histoire d'amour entre deux hommes, deux cowboys" mais qui n'a "rien de gay".
Précision pour ceux qui depuis Brokeback Mountain ne peuvent plus penser à John Wayne et Gary Cooper sans les imaginer finir sous une tente pour se montrer leurs six-coups. Jon Stewart, le présentateur de la dernière cérémonie des Oscars, avait d'ailleurs mis les points sur les i en rappelant à travers un petit montage hilarant que le western est un hymne à l'hétérosexualité virile et mâle.

2 commentaires:

Du lard ou du cochon a dit…

Moi qui possède une boutique de déguisements, farces et attrappes à Trappes (ça ne s'invente pas), je dois bien admettre que Brokeback machin, beau film s'il en est et tout et tout, est quand même un sale coup donné dans les valseuses des fabricants de déguisements de cowboys pour mômes...

Il est bien fini le temps où les pistoléros faisaient la loi dans les cours de récré. Dorénavant, ce seront les indiens et leurs belles plumes qui auront le monopole de la virilité version culottes courtes, c'est sûr ! Mon seul regret, c'est que ce bon vieux Rock Hudson ne puisse plus voir ça, il aurait très certainement apprécié !

Mais au final, on peut quand même se demander si ce film n'a pas été écrit par un Apache en colère...

Et toi Anderton ? En quoi tu comptes déguiser tes fistons l'année prochaine ? Cowboy moulé de près ou indien plumé de loin ?

L'Olive a dit…

Je signale que cela fait un moment que l'image du cowboy s'est "gaythoisé"... regardez les Village People... L'Indien n'est peut-être pas épargné par cette image tout comme l'homme du chantier ou le policier... On parie une prochaine production sur l'histoire d'amour entre un chef Mohawc et un gardien de vache... avec pourquoi pas Kevin Costner à la réalisation !

Translate this blog