DOSSIER

21 novembre 2006

Peter Jackson : Hobbit or not Hobbit

Artistes / En prod : Coup de tonnerre dans les Terres du Milieu... et au-delà. Peter Jackson ne réalisera pas Bilbo le Hobbit (The Hobbit), le "prequel" du Seigneur des Anneaux. C'est le réalisateur lui-même qui l'a annoncé dans un mail envoyé à TheOneRing.net, le site des fans de Tolkien.
La décision, assure-t-il, vient de New Line Cinema, qui a pourtant produit l'adaptation de la trilogie tolkiennienne. C'est surtout un rebondissement supplémentaire dans le bras-de-fer qui oppose le cinéaste au studio. Rappel des faits en 5 mouvements :
1) New Line engage un audit sur la production de la Communauté de l'Anneau - genre : "Tu vas pas nous faire croire que tu as dépensé tout ça en prothèses de pieds velus ?"
2) En réponse, Wingnut Films, la compagnie de Jackson, engage une action en justice contre New Line - "Vous savez combien elles vous ont rapporté mes prothèses ?"
3) New Line demande à Jackson d'abandonner sa procédure judiciaire pour pouvoir démarrer le projet Bilbo - "Allez, quoi, tu en feras d'autres des prothèses..."
4) Refus de Jackson qui veut un règlement devant les tribunaux avant d'entamer la production de Bilbo - "Une prothèse, c'est une prothèse... Question de principe"
5) New Line ne veut pas attendre et décide de rechercher un autre réalisateur - "Il commence à nous les gonfler avec ses arpions en latex !"
"Ni anticipé, ni voulu"
"Nous avons toujours pensé que l'on nous demanderait de faire Bilbo et vraisemblablement, d'enchaîner ce second film [sur l'univers Tolkien], comme nous l'avons fait pour les films originaux", écrit Jackson. "Nous pensions que notre procès avec le studio parviendrait à une conclusion naturelle et que nous serions alors libres de discuter nos idées avec le studio, de nous emballer et de sauter dans le train", poursuit-il, expliquant que des réunions de travail avaient déjà été planifiées... jusqu'à ce que New Line en décide autrement.
Une décision que le cinéaste n'avait "ni anticipé ni voulu" mais comme il ne voit "aucune valeur positive dans l'amertume ou la rancoeur", il n'a eu d'autre choix que d'abandonner Bilbo et de se concentrer sur d'autres projets. Chez les fans, la colère gronde. Déjà, Chris Pirotta, le co-fondateur de TheOneRing.net, évoque des pétitions, voire un appel au boycott du studio !
Méfiez-vous du débonnaire
M'est avis que Jackson poursuit son bras-de-fer en lavant son linge sale sur la place publique. Parce qu'il est futé le barbichu d'Auckland. Sous son air débonnaire (un peu moins marqué depuis qu'il a arrêté les portions Maxi-Size), Jackson, ce réalisateur de séries Z horrifiques tournées les week-ends avec ses potes, a quand même réussi à devenir un des cinéastes les plus respectés de la planète. Surtout, il a su dresser les requins d'Hollywood et leur faire accepter dès Fantômes contre fantômes (avec Michael J. Fox) des tournages en Nouvelle-Zélande. Une façon certes de faire des économies mais surtout d'avoir une paix royale. Ce type est un génie. Et malgré son mail à faire pleurer le plus sanguinaire des Uruk-hai, Jackson n'a probablement pas encore complètement tiré un trait sur la Comté.

2 commentaires:

L'Olive a dit…

Il semblerait que rien ne soit encore joué cher Anderton... Voilà une info de denrière minute... La MGM, qui détient les droits de distribution de Bilbo le Hobbit, annonce que "le sujet portant sur la réalisation de Bilbo le Hobbit par Peter Jackson était loin d’être clos."...

Il est vrai qu'on imagine mal que Peter Jackson ne soit pas aux commandes de ce Bilbo qui pourrait être en deux parties !!!

Cyrille V a dit…

Bon, j'ai rien compris. New Line ne veut pas que Peter Jackson joue Bilbo? C'est normal, il est trop vieux, et il a trop maigri...
Moi je verrais bien Daniel Craig dans le rôle! ;-)
Ou un certain Matthieu D, me chuchotte une certaine MLV...

Translate this blog