DOSSIER

04 février 2007

"A la recherche du bonheur"... sans faute

En salles : Vantant les qualités de ce site, Chryde, gourou de la blogosphère que j'ai la chance de connaître, pointait cependant le caractère parfois trop scolaire de mes écrits. Je vous laisse juge. Reste qu'aujourd'hui, je vais endosser la blouse d'instit.
Regardez attentivement ces affiches d'A la recherche du bonheur (Gabriele Muccino). Il n'y a rien qui vous choque. Regardez mieux. Sur l'affiche américaine, il est écrit The Pursuit of happyness. Pour ceux qui ont fait un peu d'anglais (putain, c'est vrai que chuis scolaire), happiness s'écrit avec un i et pas un y. Il ne s'agit pas d'une erreur d'impression mais de la volonté de l'équipe du film. Pourquoi cette faute, qui a choqué pas mal de monde aux Etats-Unis ? La réponse, paraît-il (je n'ai pas vu le film et je m'en expliquerai plus bas), se trouve dans le film.
OrthoGRAVE
Toujours est-il que le distributeur français n'a pas respecté ce choix artistique. Sinon, le film s'appellerait A la recherche du boneur. Et là, vous imaginez le scandale ! Académiciens et profs (ça y est, me r'voilà scolaire) se déchaîneraient : "On malmène la belle langue française", "Quel exemple pour les jeunes", "Il faut revoir notre orthographe"... Les Américains sont souvent beaucoup moins complexés que nous autres.
Sinon, je n'ai pas vu le film et n'irai pas le voir au cinoche. J'attendrai de le regarder en DVD. Pourquoi ? C'est un mélo ! Sur un père qui se retrouve à la rue avec son fiston. Rien que de voir la bande-annonce, ça m'a remué. Quand j'étais ado, je pouvais regarder tous ces films avec recul mais depuis que je suis père, y a plein d'émotions qui m'assaillent. J'ai failli hurler de chagrin quand Anakin, mutilé et mourant, déclare son amour incompris à Obi-Wan Kenobi dans La Revanche des Sith (George Lucas) !! Donc je materai A la recherche du bonheur, chez moi, tout seul et je pourrai renifler et cligner des yeux sans prétendre avoir la grippe.
Au fait, à la recherche du bonheur est une référence à la Déclaration d'Indépendance des Etats-Unis (1776) : "Nous tenons ces vérités pour évidentes, que tous les hommes sont créés égaux, que leur Créateur les a pourvu de droits inaliénables, parmi lesquels la Vie, la Liberté et la recherche du Bonheur". Tu as pris des notes, Chryde ?

6 commentaires:

osmany a dit…

Note intéressante sur ce film. en effet le "happyness" se comprend dans le film. Et c'eut été impossible de faire une faute en français car ca n'aurait pas été justifié, étant donné qu'Happyness est mal écrit sur une porte...(dans le film)

Anderton a dit…

Je comprends mieux !
J'ai été mauvaise langue, quoi...

quaty a dit…

effectivement, il vaut mieux avoir vu le film pour comprendre le problème d'ortographe. Mais je t'assure il faut aller le voir, même si ça te fait pleurer... Et puis le petit gamin est vraiment mignon.

Aska a dit…

Le gamin est aussi mignon que son père, Will Smith ;)

Angie a dit…

Quand tu iras voir le film, lorsque le générique "The Poursuit of Happyness" apparaît à l'écran, le "y" est en italique et dans une autre police...

Du coup, ça ne te semble pas faut du tout... Tout s'explique...

Angie a dit…

Pas faut, mais faux... Oups...

Translate this blog