24 septembre 2008

MR73 : Fondu au noir

En DVD : Louis Schneider (Daniel Auteuil) se lève après avoir avalé une dernière rasade de whisky, avance dans le bus et demande au chauffeur de faire demi-tour car "Chez moi, c’est de l’autre côté".
Il sort alors son flingue pour motiver la décision du chauffeur. Deux minutes après, le GIGN bloque le bus sur le vieux port de Marseille. Schneider sort et assène : "ça va, bande de cons, je suis de la maison".
On se dit que ça va être une histoire de rédemption, celle, éculée, du flic qui remonte à la surface. Seulement voilà, dans MR 73 (découvrez ici notre dossier), la surface est trop loin et Auteuil n’est qu’au début d’une chute abyssale.
Dans la famille Marchal, je prends la femme !
"Je n’ai pas voulu ça", annonce la froide Catherine Marchal en résumé du passé de désolation de Schneider : "Personne n’a voulu ça et pourtant c’est arrivé".
Le fatalisme qui accompagne ce flic dans sa chute sans fin, c’est l’ombre d’un policier endeuillé au milieu d’un commissariat fantômatique rempli d’ombres et ou personne ne se connait. Marchal le sait mieux que personne, il l’a vécu.
Au milieu de cette déchéance, les histoires vont s’enchevêtrer comme les racines de Evil dead sur les jambes des protagonistes afin des les emmener… six pieds sous terre. Là où tout commence et tout fini. Schneider avait prévenu : "Dieu est un fils de pute et si je le vois je le bute". Si vous ne faites pas partie du million de personnes qui ont vu le film en salles, rattrapez vous sur le DVD, également disponible en collector avec Gangsters et 36 Quai des Orfèvres, le tryptique de Marchal qui a promis : "Le prochain film que je ferai, ça ne sera pas un polar". Mais bon, y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. L’édition 2 DVD propose aussi un commentaire audio d’Olivier Marchal, ainsi qu’un très bon doc de 56 mn Quelque part dans la nuit. Et peut être un jour… un Blu-ray !
Marcel Martial (Marcel Marchal)

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Cher Marcel,
Ton article me motive à mort.Je pense aller sur le tryptique t si tu es sage nous en regarderons un ensemble
Bye

Translate this blog