15 mars 2010

L'Arnacoeur, c'est Ruquier !


En salles : L’Arnacoeur déboule en salles le 17 mars avec son casting sympa (Vanessa Paradis, Romain Duris, François Damiens), son scénario bien foutu et son jeu de mot à deux balles sur son titre. Le film a l’air très sympa et il traîne depuis le dernier congrès des exploitants en septembre 2009, une très bonne réputation, confirmé par ses excellentes ventes à l’étranger. Et tous ceux qui l’ont vu confirment que son potentiel peut aller à 2 millions d’entrées.

Mais ou sont Zemmour et Naulleau ?
Seulement voilà, en regardant l’affiche dans le métro, je me suis mis à lire les critiques servis en guise de "Si vous n’êtes pas encore convaincu, la presse a adoré". Et là, après une critique de Première, Marie-Claire et Studio CinéLive, j’aperçois un fameux commentaire : "Enfin, la comédie romantique française comme on la rêvait ! Du pur plaisir"… signé : Laurent Ruquier. 

Mais j’ai dû rater un truc, non ? C’est Laurent Ruquier la référence en comédie romantique ? Oooooooh, sans déconner ? Et il est journaliste ? Oooooooh, sans déconner ? D’après Wikipédia, il est un "un humoriste satirique français. Chroniqueur, animateur de radio et de télévision, il est également parolier, écrivain, scénariste, dramaturge et producteur de spectacles". A la limite je veux bien avoir l’avis de Laurent Ruquier sur Harvey Milk, I Love you Philip Morris ou éventuellement sur L’Arrivée du train en gare de la Ciotat (pour des raisons différentes mais finalement pas si éloignées), mais là, sur une comédie romantique… Oooooooh sans déconner ! Ça sentirait pas un petit peu…l’arnaque ?
Marcel Martial (Glace à la viande)

3 commentaires:

TravisBickle a dit…

D'autant que "les comédies romantiques à la française comme on les rêvait", on les a déjà eues : Hors de prix de Salvadori, Quatre étoiles de Christian Vincent...!

Jérôme a dit…

tu veux me mettre au chomage ou quoi ?

Anderton a dit…

Désolé Jérôme ! Si tu fais ajouter sur l'affiche : "Tellement mimi que tu as envie de faire un câlin à ta femme - Cinéblogywood", on efface ce post.

Translate this blog