Dossier

jeudi 24 avril 2014

Diamants sur canapé trouve un nouvel écrin


En Blu-ray : Classe, intemporel, drôle, émouvant, bref, cultissime, Diamants sur Canapé (Breakfast at Tiffany's, 1961) ressort en Blu-ray dans la collection Digibook de Paramount Home Entertainment. L'occasion de reprendre un drink avec la malicieuse Audrey Hepburn en regardant le petit matin se lever sur New York.



Dans cette adaptation d'un roman de Truman Capote, Audrey Hepburn interprète la fantasque Holly Golightly, bien décidée à épouser un milliardaire pour croquer la Grosse Pomme à pleines dents. L'arrivée d'un nouveau voisin, Paul Varjak (George Peppard), un écrivain entretenu par une riche cougar, fait office de révélateur : l'insouciance de la Miss cache une profonde détresse tandis que Paul réalise à quel point il fait fausse route. Cette comédie pétillante, signée du grand Blake Edwards, offre ainsi quelques moments poignants sur l'air de Moon River. Comme Paul, le spectateur est ensorcelé par Audrey Hepburn si belle, si touchante, si irritante ! Et George Peppard est dans le ton juste pour incarner un amoureux décontenancé, qui ne sait pas sur quel pied danser.

Elégance et malaise

Blake Edwards propose une mise en scène enlevée, élégante mais efficace, surtout lorsqu'il s'agit de filmer des gags très visuels, de ceux que l'on retrouvera tout au long de sa filmo, de La Panthère Rose à Victor Victoria, en passant par The Party. Il y a d'ailleurs du Clouseau dans Monsieur Yunioshi, le propriétaire nippon de l'immeuble. Un personnage qui provoque le malaise puisque c'est Mickey Rooney, yeux bridés, teint jaune et grosses dents, qui incarne le Japonais. Comme une faille dans le diamant sur laquelle Paramount ne jette pas le voile : un bonus du blu-ray revient sur les films dans lesquels les Asiatiques ont été plus ou moins grossièrement représentés. Blake Edwards saura d'ailleurs de lui-même corriger cette faute de goût : dans The Party, Peter Sellers, grimé, interprétera un Indien qui sera beaucoup moins caricatural (même si jusqu'à ce jour, la prestation du comédien fait grincer quelques dents).

Reste que Diamants sur Canapé est un ravissement, d'autant que le film a été magnifiquement restauré. Et la collection Digibook associe un Blu-ray bourré de bonus passionnants (notamment un documentaire sur le tournage du film et un autre sur le compositeur quasi attitré de Blake Edwards, Monsieur Henry Mancini)  à un petit livret riche en photos et anecdotes. Dès lors, comment résister ?

Anderton


Enregistrer un commentaire