lundi 7 avril 2014

Mickey Rooney : mort d'un acteur fou, fou, fou - VIDEO


Artistes : Il y a encore deux ans, Mickey Rooney tournait toujours. Des petits rôles mais l'acteur avait alors 92 ans. Les metteurs en scène rendaient hommage à une immense star oubliée du grand public. Mickey s'est éteint hier, à 93 ans. Il laisse derrière lui une impressionnante carrière, récompensée notamment par un Oscar : Wikipedia rappelle qu'il a commencé à tourner à l'âge de 17 mois ! Découvrez ci-dessous quelques-uns de ses films en vidéo.


Dans les années 30, il participe plusieurs fois à huit films par an. C'est adolescent que ce natif de Brooklyn connaît un succès phénoménal avec son rôle de Andy Hardy, qu'il incarnera à 14 reprises au cours des années 30 et 40.



Ce p'tit gars surexcité, au visage d'éternel gamin, fait craquer les spectateurs. Et quelques actrices au passage : Ava Gardner sera l'une de ses nombreuses femmes. Judy Garland, qu'il considère comme une soeur, sera plusieurs fois sa partenaire à l'écran. Dans Place au Rythme (Babes in Arms, 1939), ils interprètent la chanson devenue célèbre : Good Mornin'.




A titre personnel, j'associe Mickey Rooney à trois films. Le premier, c'est L'Etalon noir (The Black Stallion, 1978), l'adaptation de la série de romans que je dévorais dans La Bibliothèque verte. Il y incarne un ex-jockey qui transmet son savoir à un garçon.



Et puis, Mickey côtoie indirectement Mickey (la souris) dans une production Disney : Peter et Elliott le Dragon (Pete's Dragon, 1977). Un mélo dans lequel un jeune garçon est le seul à voir un dragon et subit ainsi les moqueries des habitants de la ville où il réside. Rooney interprétait un ivrogne et forcément, il ne voyait pas que des éléphants roses mais aussi un dragon vert. Le film mêlait prises de vues réelles et dessin animé (pour le dragon). Il y avait aussi une jolie chanson.



Enfin, et surtout, Mickey Rooney m'a fait hurler de rire dans Un Monde fou, fou, fou (It's A Mad, mad, mad, mad world, 1963). Un film dingue, le premier enregistré sur le magnétoscope familial au début des années 80. L'histoire d'inconnus qui traversent les States pour récupérer un trésor révélé par un mourant après un accident de voitures. Cette course-poursuite, signée Stanley Kramer, réunit également Spencer Tracy, Sid Caesar (récemment décédé) et Milton Berle. Avec en prime une apparition express et déjantée de Jerry Lewis.



Merci Mickey pour ces bons souvenirs.

Anderton


Enregistrer un commentaire